4 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueTebboune exige de Macron le respect de l'Algérie

Tebboune exige de Macron le respect de l’Algérie

CRISE

Tebboune exige de Macron le respect de l’Algérie

Un éventuel retour de l’ambassadeur d’Algérie en France, rappelé au début du mois à Alger après des propos critiques du président Emmanuel Macron, est «conditionné au respect total de l’Etat algérien» par Paris, a déclaré dimanche Abdelmadjid Tebboune à la presse.

Enième banderille de Tebboune à Macron. Le chef de l’Etat vient de signifier à son homologue français que l’ambassadeur algérien ne retournera pas à Paris tant que les autorités françaises se comportent avec mépris avec Alger. 

« On oublie qu’elle a été un jour une colonie française (…) L’Histoire ne doit pas être falsifiée”, a déclaré le président Tebboune.

Un éventuel retour de l’ambassadeur d’Algérie en France, rappelé au début du mois à Alger après des propos critiques du président Emmanuel Macron, est “conditionné au respect total de l’Etat algérien” par Paris, a exigé ce dimanche 10 octobre Abdelmadjid Tebboune.

- Advertisement -

Le retour de l’ambassadeur d’Algérie en France “est conditionné au respect de l’Algérie, le respect total de l’Etat algérien”, a-t-il précisément déclaré.

“On oublie qu’elle a été un jour une colonie française (…) L’Histoire ne doit pas être falsifiée”, a ajouté Tebboune à des médias algériens.

Un système “politico-militaire”

Emmanuel Macron avait notamment déclenché la colère d’Alger après des propos rapportés par le journal Le Monde accusant le système “politico-militaire” algérien d’entretenir une “rente mémorielle” sur le conflit en servant à son peuple une “Histoire officielle” qui “ne s’appuie pas sur des vérités”. 

Mardi 6 octobre, il avait dit souhaiter trouver une voie d’“apaisement” dans cette crise diplomatique, louant ses bonnes relations avec son homologue Tebboune. Mais cette crise n’est pas près manifestement de se résoudre, si l’on en croit cette saillie de Tebboune.

Cependant, la passion évacuée, l’Algérie peut-elle se permettre une crise diplomatique avec la France à un moment où le pays se retrouve plongé dans une profonde crise économique doublée d’une rupture de confiance du peuple en ses dirigeants ? Les trois derniers taux de participations aux différents scrutins sont un indicateur très sérieux qui prouve ce déficit de légitimité du régime.

Auteur
Avec AFP

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Le groupe État islamique annonce la mort de son chef

Le groupe État islamique (Daech), défait en Irak et en Syrie, a annoncé ce mercredi la mort de son chef, l'Irakien Abou Hassan al-Hashimi...

Les plus populaires

Commentaires récents