20 juin 2024
spot_img
AccueilPolitiqueTribunal criminel d'Oran : Mira Mokhnache condamnée à 3 ans de prison

Tribunal criminel d’Oran : Mira Mokhnache condamnée à 3 ans de prison

 

Mira Mokhnache

Des peines particulièrement très lourdes ont été prononcées à Oran. elles varient entre 07 et 03 ans de prison ferme. L’universitaire Mira Mokhnache a écopé de l’insupportable verdict de 3 ans de prison.

L’innommable injustice a encore sévit dans un tribunal algérien. Des citoyens pacifiques sont condamnés par des juges pour leurs opinions. Parmi eux, la courageuse universitaire Mira Mokhnache. Deux jeunes activistes Lyes Bouhada et Bilal Khamadj sont condamnés à l’insupportable peine de 07 ans.

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a condamné aujourd’hui, 1er mars 2023, les détenus d’opinion, Lyes Bouhada et Bilal Khamadj à 07 ans de prison ferme et à 05 ans de prison ferme les autres détenus d’opinion, Kamel Behri, Idir Mehdi, Toufik Fortas et Kouceila Ramtani. À l’exception de Mustapha Akkouche, sous contrôle judiciaire, qui a écopé de 5 ans de prison ferme.

- Advertisement -

Ils sont accusés de porter atteinte à l’unité nationale, d’appartenance à un groupe terroriste dans le cadre des incendies de la Kabylie. Autrement dit, plus un mensonge est énorme, mieux ça passe.

L’enseignante universitaire, Mira Moknache, sous contrôle judiciaire, Nabil Moussaoui, Bilel Hamitouche ( sous contrôle judiciaire) et Riad Hamchache (détenus), ont été condamnés à 3 ans de prison ferme. Sans mandat de dépôt à l’audience à l’encontre de Mira Moknache.

Un seul acquittement en faveur de Rafik Belayel, qui était sous contrôle judiciaire. Le parquet avait requis 15 ans de prison ferme.

Le procès était prévu initialement pour le 26 décembre 2022 et il a été reporté pour le 01 mars 2023.

Les prévenus qui sont en prison, sont Bilal Khamadj, Kouceila Ramtani, Toufik Fortas, Idir Mehdi, Behri Kamel, Bouhadda Lyes. Ceux qui sont en liberté, Hamitouche Bilal, Rafik Belayel, Adjnad Brahim, Akkouche Mustapha et Mira Moknache.

Mira Moknache auditionnée dans le fond par le juge d’instruction du tribunal Othmania (Ex Yaghmouracene) le 24 mars 2022. Elle a été placée sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction au niveau de la wilaya d’Oran (Tribunal Othmania) le 10 Mars 2022, avec signature au tribunal d’Amizour.

Rafik Belayel (président de l’association socioculturelle Telleli) auditionné dans le fond le 8 Juin 2022 par le juge d’instruction du tribunal El Othmania (ex-Ighmourassen) d’Oran.

Pour rappel, Rafik Belayel est sous contrôle judiciaire dans le même tribunal avec l’enseignante universitaire Mira Moknache.

Mira Moknache est cité dans plusieurs d’autres dossiers en criminel. Elle a été condamnée le 14 novembre 2022, dans l’un des dossiers, par le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida, wilaya d’Alger, à 18 mois de prison ferme, dont 04 mois avec sursis.

L.M./Cnld

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents