2 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Un député RN sur les migrants : "Qu'ils retournent en Afrique"

Un député RN sur les migrants : « Qu’ils retournent en Afrique »

Assemblée nationale

Scandale raciste à l’Assemblée nationale française : La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a dû mettre fin à la séance de questions au gouvernement jeudi, après une interpellation raciste dans l’hémicycle qui a provoqué l’indignation des députés.

Lors d’une intervention du député LFI Carlos Martens Bilongo sur le « drame de l’immigration clandestine », Grégoire de Fournas, un parlementaire Rassemblement national de Marine Le Pen, a lancé dans l’hémicycle « qu’ils retournent en Afrique » ou «qu’il retourne en Afrique».

Après quelques minutes de confusion, la présidente de l’Assemblée a mis fin à la séance « compte tenu de la gravité des faits » et de « l’émotion légitime » dans l’hémicycle. Des élus de gauche et de la majorité ont attribué l’interpellation au député RN Grégoire de Fournas.

Marine Le Pen est monté au créneau pour défendre Grégoire de Fournas. La présidente du groupe Rassemblement national à l’Assemblée a tenté de justifier jeudi 3 novembre sur Twitter les propos racistes du député RN.

- Advertisement -

Pour elle, ce dernier parlait « des migrants transportés en bateaux par les ONG » et non du député LFI Carlos Martens Bilongo, noir et d’origine congolaise, lorsqu’il a lancé « Qu’ils retournent en Afrique ! » en pleine séance. « La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français », a-t-elle écrit sur le réseau social. Plus tôt, le groupe RN avait réagi dans un communiqué en dénonçant une « manipulation dégueulasse » de La France insoumise.

Le député La France insoumise, Carlos Martens Bilongo, a été « renvoyé à sa couleur de peau » en pleine Assemblée nationale. « Aujourd’hui, on m’a renvoyé à ma couleur de peau. Je suis né en France, je suis député français, a ensuite réagi le député LFI Carlos Martens Bilongo auprès des jounalistes, entouré des parlementaires de gauche. On voit la vraie face du Rassemblement national. C’est honteux. » Mathilde Panot, présidente du groupe LFI, a demandé « une exclusion de plusieurs mois » de l’Assemblée nationale à l’encontre de Grégoire de Fournas, une demande de sanction appuyée par la Nupes dans un communiqué.

Avec agences

ARTICLES SIMILAIRES

4 Commentaires

  1. Selon l’article 26 de la constitution (irresponsabilité parlementaire) ! Un parlementaire français a le droit d’exprimer n’importe quelle opinion durant sa fonction !

  2. Bonjour.

    Sauf que le racisme et a fortiori exprimé dans l’hémicycle de l’assemblée du peuple n’est pas une opinion !!!! c’est un DELIT cher ami. En l’espèce : l’article 26 de la constitution n’indique nul part cette particularité qui aurait pu atténuer ses propos ! raison pour laquelle cette intervention de De Fournas a été mise au vote-sanction. Fin de clap. Appelez cela comme vous voulez, comme d’ailleurs tentent de le faire accroire ses amis du Rassemblement National, n’y changera rien sur le fond : ca reste une intervention à la hussarde à très forte connotation raciste point barre et Monsieur De Fournas ! de surcroît est un habitué du genre. Et s’il est déclaré – médicalement parlant irresponsable – sa place n’est pas à l’Assemblée Nation mais plutôt dans un hôpital qui soigne ce genre de pathologie.

  3. C’est très bien d’accuser le RN et les Français de racisme !
    Comment doit-on nommer les Algériens qui repoussent les sub-Sahariens dans le désert sans eau ni nourriture ?
    N’en déplaisent aux pisse vinaigre,les Français sont chez eux et reçoivent et rejettent qui ils veulent, en fait comme vous le faites chez vous.
    Au passage un grand salut à Lo Ji et El Hassi, anciennes connaissances du site de Zoubida semmar.

  4. Dans le pays le plus raciste du monde, il est inutile d’accuser les autres. Dans le pays ou on te jette en prison si tu es chrétien et ou toutes les autres religions sont harams, il y a rien a dire ni donner de leçons a quiconque, sauf se cacher la tete sous la table. Que pensez vous de naima salhi vis a vis des Kabyle alors ? Elle est pire puisqu’elle appelle ouvertement au meurtre sans jamais etre inquitée ! Au pays de la honte les gens n’ont jamais honte car ce mot n’existe pas dans leur dictionnaire.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coupe du monde 2022 : le Sénégal de retour en huitièmes de finale

L’équipe du Sénégal disputera les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football pour la deuxième fois de son histoire après 2002,...

Les plus populaires

Commentaires récents