1 octobre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéUn plan ORSEC adopté pour la wilaya de Batna

Un plan ORSEC adopté pour la wilaya de Batna

Catastrophes naturelles

Un plan ORSEC adopté pour la wilaya de Batna

La wilaya de Batna s’est dotée samedi 24 novembre d’un plan Orsec, spécifique aux risques majeurs que peuvent engendrer des catastrophes naturelles.

Selon nos sources d’informations, le directeur de la protection civile Belhouchi  a clairement expliqué lors d’un exposé (au datatshoo) en présence de Siouda Abdelkhalek, wali de Batna, des autorités et autres cadres de la wilaya, un plan mis en œuvre dans le cas où un événement important, dépassant le cadre ordinaire. Il comporte un recensement de tous les moyens humains et matériels susceptibles d’apporter un plus à la zone sinistrée et notamment pour tous les risques majeurs. “Ces risques sont constants”, dit-il. Belhouchi a exposé les dispositifs de prévention ainsi que les risques, à commencer par  les séismes et risques géologiques, les inondations, les risques climatiques, les feux de forêts, les risques industriels et énergétiques, les risques portant sur la santé humaine, autres portant sur la santé animale et végétale, les pollutions atmosphériques, les catastrophes diverses, entre autres les catastrophes dues à des regroupements humains.

hh

- Advertisement -

A ce niveau, le 1er responsable de la wilaya a mis le doigt sur le dispositif dont dispose la wilaya concernée, expliquant aussi que tous ces moyens doivent être mobilisés pour y faire face et de façon à prendre en charge les conséquences d’une potentielle catastrophe.  Il a rappelé le rôle de coordination particulièrement important d’une cellule de crise installée dans le cadre du plan Orsec sous l’autorité du wali qui dirige. Dans son schéma, cette cellule doit englober tous les directeurs de l’exécutif de wilaya, les services de sécurité, éventuellement même de l’ANP, les chefs de daïra et les présidents des APC.

Le plan est aussi adapté à la commune. Pour les besoins de recasement, des sites sont aussi comptés parmi les moyens réquisitionnés. Ils peuvent être des structures d’accueil de jeunes mais surtout des établissements scolaires. Libre au wali d’en désigner les plus adéquats pour l’opération, selon l’urgence de la situation apprend-on. Durant la visite entamée à travers les stands installés à proximité de la commune de Timgad, précisément à Koudiet El M’daouer, le directeur de la protection civile a indiqué au Matin d’Algérie que « la prévention des risques majeurs et la gestion des catastrophes dans le cadre du développement durable constituent un système global initié et conduit par l’Etat, mis en œuvre par les institutions publiques et les collectivités territoriales dans le cadre de leurs compétences respectives en concertation avec les opérateurs économiques, sociaux et scientifiques et en associant les citoyens dans les conditions définies par la loi 04-20 et ses textes d’application ».

jj

Il est institué un enseignement des risques majeurs dans tous les cycles d’enseignement avec pour objectifs de fournir une information générale sur les Risques majeurs, inculquer une formation sur les connaissances des aléas, des vulnérabilités et des moyens de prévention moderne, Informer et préparer l’ensemble des dispositifs devant être mis en œuvre lors de survenance des catastrophes, relever le niveau de qualification de spécialisation et d’expertise des institutions et des corps intervenant dans la prévention des risques majeurs et la gestion des catastrophes, a-t-on appris auprès du même 1er responsable de la protection civile de  la ville de Timgad.

La journée a été clôturée par des exhibitions de sauvetage effectuées brillamment dans le lac par les sapeurs pompiers.

hg

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

A qui va profiter le gaz africain ?

L’Afrique est de plus en plus courtisée par l’Europe pour ses réserves en gaz. À la suite de la crise énergétique, les investissements et les...

Les plus populaires

Commentaires récents