30 mai 2024
spot_img
AccueilA la uneUn Sukhoi 27 russe percute un drone américain en mer Noire

Un Sukhoi 27 russe percute un drone américain en mer Noire

Drone Reaper
Deux Sukhoi russes ont provoqué la chute d’un drone Reaper américain en mer Noire.

Un avion de chasse russe Su-27 a percuté un drone américain Reaper ce mardi 14 mars au-dessus de la mer Noire, a annoncé l’armée américaine.

« Notre drone MQ-9 effectuait des opérations de routine dans l’espace aérien international quand il a été intercepté et percuté par un avion russe, entraînant le crash et la perte du MQ-9 », a précisé le général James Hecker, commandant des forces aériennes américaines en Europe et en Afrique. « Il s’agit d’un acte dangereux et non-professionnel de la part des Russes qui a failli provoquer le crash des deux avions », a-t-il ajouté, évoquant cet incident dans cette zone très surveillée par l’Otan depuis le début de la guerre en Ukraine.

De son côté, l’armée russe a reconnu que deux de ses chasseurs avaient intercepté mardi un drone américain en mer Noire, mais assuré qu’ils ne l’avaient ni heurté ni entraîné sa chute.

« À la suite d’une manœuvre brutale […] le drone MQ-9 a commencé un vol non contrôlé avec une perte d’altitude et a heurté la surface de l’eau », a indiqué le ministère russe de la Défense, précisant que les deux chasseurs n’avaient pas fait feu et n’avaient pas eu de « contact » avec le drone.

« Les drones des États-Unis et des alliés continueront à opérer dans l’espace aérien international et nous appelons les Russes à se comporter de manière professionnelle », a-t-il ajouté.

- Advertisement -

L’ambassadeur russe convoqué

Un porte-parole de la Maison Blanche a dénoncé un « acte irréfléchi » après qu’un avion de chasse russe a percuté mardi un drone américain Reaper au-dessus de la mer Noire.

John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de l’exécutif américain, a noté qu’il n’était pas « inhabituel que des avions russes interceptent des appareils américains au-dessus de la mer Noire » et c’est d’ailleurs arrivé « ces dernières semaines », a-t-il souligné.

« Mais (cette interception) est remarquable parce qu’elle était dangereuse et non-professionnelle, irréfléchie en réalité, et parce qu’elle a causé la perte de notre appareil », a-t-il déclaré.

C’est « la première fois » qu’une telle interception a pour résultat qu’un appareil américain s’abîme en mer, a-t-il précisé.

Le président américain Joe Biden a été informé en détail dans la matinée, a assuré le porte-parole.

Selon un responsable de l’Otan, le général américain Christopher Cavoli, commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), a informé les Alliés. Selon une source militaire occidentale s’exprimant sous couvert d’anonymat, les canaux diplomatiques entre Washington et Moscou vont être activés pour éviter toute escalade. Les États-Unis ont annoncé mardi avoir convoqué au département d’Etat l’ambassadeur russe à Washington après l’incident.

« Nous sommes en contact directement avec les Russes, au niveau des hauts responsables, afin de leur transmettre notre forte objection face à cette interception peu sûre et non-professionnelle qui a provoqué la chute de notre drone », a déclaré à la presse le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price.

Le ciel de la mer Noire est le théâtre de très régulières interactions entre des drones et des aéronefs des pays de l’Otan et les forces armées russes.

Le drone Reaper, fabriqué par la société américaine General Atomics, est un aéronef piloté à distance de type MALE (moyenne altitude longue endurance) pour mener des opérations de surveillance à une vitesse de croisière de 335 km/h. D’une envergure de 20 mètres, il bénéficie d’une endurance de plus de 24 heures de vol. Avec RFI/AFP

 

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents