4 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéUne grande excitation en France autour de la Coupe du monde au...

Une grande excitation en France autour de la Coupe du monde au Qatar

Equipe de France

Ce sentiment d’effervescence dans la préparation de l’équipe de France, a résulté des premières remarques de Didier Deschamps, en avril dernier, lors du tirage au sort des pays- membres du groupe D, qui rencontreront les Tricolores au Qatar. Il a alimenté les bons pronostics quant aux chances de la France d’exploser les compteurs du pari en ligne dans les casinos.

Divers incidents, comme la fameuse affaire « Pogba » (séquestration, chantage aux révélations et rançon), la consécration de Karim Benzema comme « Ballon d’Or », émaillés de rumeurs ou confirmation de blessures et d’éventuelles défections de ces deux champions, sont venus ternir ce tableau. 

La Tunisie sur la sellette pour ingérence politique

La FIFA, à cette heure, a menacé la Tunisie d’exclusion de la coupe du monde, à cause d’une ingérence présumée du gouvernement de Tunis dans les affaires intérieures de la Fédération Tunisienne de Football. La FIFA exige, en effet, l’indépendance des instances qui la composent. L’exclusion des Aigles de Carthage est peu probable et la situation devrait progressivement s’allonger, à mesure que les joueurs sont appelés à se présenter sur les terrains qataris. Néanmoins, si jamais la situation s’envenime, cela donnerait toutes ses chances à l’Italie, qui, historiquement, est un tout autre challenger pour la France que la Tunisie. 

L’obstacle du Danemark en première poule

Le petit Danemark a battu deux fois la France, au cours de cette année cruciale pour la préparation de la coupe du monde : 

  • Le 3 juin, la France, détentrice du titre de la Ligue des Nations, s’inclinait 2 à 1, chez elle, au Stade de France, malgré l’ouverture du score par Karim Benzema, à la 51ᵉ minute. 
  • Le 25 septembre, le Danemark inflige une seconde défaite consécutive aux Bleus par 2 à 0, à Copenhague. 
- Advertisement -

La France n’a donc terminé que 3ᵉ de cette Ligue des Nations, remportée l’an dernier, mais cette fois, à deux mois seulement de la coupe du monde. Ceci augure mal du fait qu’elle retrouve tout son panache avant de s’envoler pour Doha… 

Alertes : Paul Pogba en rééducation

Après avoir dû se passer des services de N’Golo Kanté, l’équipe de France se retrouve sans son maillon essentiel, Paul Pogba. Il avait, d’ailleurs, cessé de jouer depuis mars en sélection et avril au sein de  son club. Mais l’indispensable Paul Pogba s’était lancé dans une course contre-la-montre pour tenter de refaire surface d’ici au départ de l’équipe pour le Qatar. 

Pogba a dû subir une opération du ménisque au mois de septembre. A nouveau touché à la cuisse, il y a peu, le joueur de Seine-et-Marne a, cette fois, dû renoncer à faire partie du voyage. 

Or Paul Pogba est considéré comme un pilier de l’équipe de France, également un leader en renfort de Benzema et le surnommé « la Pioche » manquera certainement à ses compagnons dans les moments cruciaux de la compétition qatarie. 

En l’absence de Kanté comme de Pogba, c’est tout le milieu de terrain français qui se trouve sérieusement handicapé. Didier Deschamps doit réinventer de nouvelles combinaisons, qui paraissent, à ce stade, improbables, à moins de retrouver une créativité hors normes sur le (milieu de) terrain. 

Le salut vient-il de Tchouameni ?

Ce jeune Rouennais d’origine camerounaise a le profil-type de la révélation in extremis, avec ses 22 ans : Aurélien Tchouameni est très tôt repéré par les agents des Girondins de Bordeaux, à 5 ans (son père étant muté dans cette ville-phare du football). Mais son parent s’oppose à ce qu’il soit trop jeune, détourné d’une scolarité normale, et il n’intègre le club que « tardivement » : à 11 ans ! Milieu relayeur, il passe professionnel à 17 ans et son baccalauréat scientifique à 18 ans. Après un passage par l’AS Monaco, il entre au Real de Madrid en juin 2022, aux côtés de Karim Benzema. Et c’est fort de cette fulgurante ascension parmi les meilleurs, qu’on pense aujourd’hui à cet « illustre inconnu », pour suppléer les deux stars ayant fait défection, dont son modèle, Paul Pogba, à qui on le compare souvent.

Benzema, le retour du Ballon d’Or ?

Absent lors des trois derniers matches du Real Madrid, en raison d’une blessure au quadriceps gauche, Karim Benzema a retrouvé la compétition début novembre, soit une quinzaine de jours avant les dates fatidiques. L’attaquant français (34 ans, 97 sélections) est entré en seconde période, rassuré par « de bonnes sensations », même s’il est encore loin d’être au top.

Citée parmi les favoris, si ce n’est le favori de la coupe du monde avec le Brésil et l’Angleterre, la France n’est pas au bout des imprévus auxquels palier, si elle veut honorer ces pronostics triomphants. La victoire au bout du tunnel ?

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tribunal de Tizi Ouzou : réquisition confirmée contre 14 détenus d’opinion

Le parquet près la cour de Tizi-Ouzou a requis aujourd'hui, 28 novembre 2022, la confirmation de la peine prononcée en première instance par le...

Les plus populaires

Commentaires récents