27 janvier 2023
spot_img
Accueil360°Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison ferme

Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison ferme

Zitout, Aboud et Amir dz

Le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida (Alger) a condamné, jeudi, par contumace, Mohamed Zitout, Hicham Aboud et Amir Boukhors dit « Amir DZ », à une peine de 20 ans de prison ferme avec confirmation du mandat d’arrêt international émis à leur encontre.

Mohamed Zitout, ancien diplomate devenu depuis le Hirak influenceur, Hicham Aboud, patron de presse devenu influenceur sur les réseaux sociaux, ainsi qu’Amir DZ, influenceur également sont accusés d' »enrôlement dans une organisation terroriste ciblant la sécurité de l’Etat, l’unité nationale et la stabilité et le fonctionnement de ses institutions ».

Le même tribunal a condamné à la même peine les accusés Sakhri Abderezak, Tahari Mourad et Boulehlib Raouf avec confirmation du mandat d’arrêt international émis à leur encontre. L’accusé Hamali Mohamed a été acquitté dans cette affaire.

En moins d’une semaine, de très lourdes condamnations sont prononcées contre des Algériens connus certes pour leur opposition ferme au régime mais également leur pacifisme. Derrière ces lourdes peines se cache une criminalisation systématique de tout acte d’opposition.

La condamnation du caricaturiste Ghilas Aïnouche à 10 ans de prison, Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, à la peine capitale, et des trois influenceurs, Zitout, Aboud et Amir Dz, à 20 ans de prison sonnent la poursuite d’une dérive autoritaire particulièrement dangereuse.

- Advertisement -

L. M.

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

Les plus lus

La justice déboute la direction du journal El Watan

La centaines de travailleurs du quotidien El Watan, qui ont déclenché une grève depuis le dernier trimestre de l'année 2022, pour réclamer leurs salaires...

Les plus populaires

Commentaires récents