13 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniqué3 nouveaux sites archéologiques romains découverts à Chlef

3 nouveaux sites archéologiques romains découverts à Chlef

Recherches archéologiques

Trois nouveaux sites archéologiques datant de l’époque romaine ont été récemment découverts dans la wilaya de Chlef, a-t-on appris, lundi, de la Direction de la culture et des arts.

Au titre des efforts visant la valorisation et préservation du patrimoine matériel et l’actualisation de la carte des sites archéologiques de la wilaya, les services de la Direction de la culture et des arts ont découvert trois nouveaux sites datant de la période romaine dans la région, a indiqué le directeur du secteur, Djamel Hasnaoui.

Il s’agit, a-t-il ajouté, des sites El-Hassi, la carrière romaine et Rokba El Hamra, situés respectivement dans les localités de Labiod Medjadja, Boukadir et Oued Fodda, tous découverts grâce à des signalements de citoyens, en coordination avec les autorités locales.

M. Hasnaoui a loué, à l’occasion, la « conscience » des citoyens de l’importance et de la nécessité d’informer les services compétents de la wilaya, à propos des vestiges archéologiques découverts, par eux, au niveau de chaque site, où des équipes techniques spécialisées ont été dépêchées pour une inspection préliminaire et l’élaboration de rapports détaillés à leurs sujets.

Des experts du Centre national de recherche en archéologiques se sont, également, rendus aux sites d’El-Hassi et de la carrière romaine, qui font actuellement l’objet, au même titre que le site Rokba El Hamra, de procédures pour l’élaboration d’un dossier en vue de leur protection et classement (dans une première étape) dans l’inventaire des biens matériel de la wilaya, a fait savoir le même responsable.

- Advertisement -

Selon le chef du service du patrimoine auprès de la même direction, Mohamed Guendouzi, le site d’El-Hassi, découvert par des citoyens lors de  travaux agricoles, dans la commune de Labiod Medjadja (Est de Chlef), renferme des vestiges urbains de couronnes, pierres polies et gravées d’inscriptions latines, et de tuiles séchées, en plus d’un moulin manuel.

Quant au site de la carrière romaine situé à la cité »Ibn Badis », du lieu dit Seffah, de la commune de Boukadir (Ouest), c’est une sorte d’atelier de fabrication de pierres polies, qui était destiné à l’approvisionnement de régions voisines en ces matériaux durant l’ère romaine, notamment le site « Faghal ».

S’agissant du site Rokba El Hamra, de la commune de l’Oued Fodda (Est), M. Guendouzi dit que les »vestiges archéologiques découverts sur place, et sa proximité du site Sekassik, découvert en 2018, font penser qu’il s’agit d’une ferme agricole romaine, nécessitant, néanmoins, davantage de fouilles et d’études pour déceler ses secrets et documenter son histoire ».

A noter que la Direction de la culture et des arts de Chlef a lancé, ces derniers jours, une opération d’inventaire des sites archéologiques de la wilaya, dont la liste initiale englobe 40 sites qui feront l’objet de visites des équipes techniques spécialisées, et des associations de la société civile activant dans le domaine du patrimoine.

Il y a quelques jours, un site archéologique a été découvert dans la localité de Frenguel dans la commune d’El Hamma, wilaya de Khenchela.

Avec APS

3 Commentaires

  1. @Lo Ji, en effet, mais …
    Les faussaires sont dans leur rôle. Le travail de falsification, ils le font dès la création de l’Algérie.
    Rappelons que l’époque berbéro-romaine a été présentée par l’Algérie française comme étant un héritage chrétien, uniquement européen, donc française de fait.
    L’Algérie arabe musulmane quant à elle, dénuée d’arguments, préfère ignorer cette période. Cette période est, pour nous, en réalité, la période la plus prospère dans tous les domaines. C’était la période de notre histoire la plus féconde intellectuellement, la plus spirituelle, la plus religieuse et d’un niveau de vie comparatif le plus élevé, d’un développement urbain jamais atteint depuis. N’oublions pas que la citoyenneté romaine est octroyée à tous les hommes libres. N’oublions pas que juste avant le déclin consécutif à l’arrivée des envahisseurs du 7, 8e siècles, l’intégration berbères – romains était totale de sorte que des rois et princes berbères régnaient sur un peuple composé de berbères et de romains.
    Tout ça, les arabo-islamistes font tout pour le faire passer pour le contraire de ce qu’il est. Ils sont même allés jusqu’à prétendre nous avoir libéré de l’esclavage romain; pas moins que ça.
    Mais le problème est en réalité plus en nous : nous ne faisons pas grand chose, en famille ou dans la cité, pour mettre en avant cet immense patrimoine, pour le faire vivre, le en faire le modèle, tout comme les européens le font.
    Il se trouve que de cette période et de celle qui la précède, nous tenons l’essentiel de ce que nous sommes : langue, système politique des cités, religion, mode de vie, habitat, cosmologie.
    Et tout ce que nous trouvons à faire c’est de s’abriter derrière des slogans creux; des slogans qu’on répète à l’infini; des slogans qui nous vident de ce qu’on a de plus précieux : la latinité africaine. Ces slogans, tellement inconsistants, ne résistent même pas à l’offensive creuse spirituellement et intellectuellement (même si, par ses procédés violents, elle digne des procédés assyriens).

  2. La propagande arabo-musulmane considère Haram tous les personnages berbères influents sous l’Empire Romain ! Il faut dire qu’ils ne sont pas musulmans et portent des noms latins ! Comment imaginer que bons nombres de Berbères portaient des noms latins dans le passé !
    Oui sur le point religieux, les plus célèbres sont Augustin et Tertullien !
    le philosophe Apulee de Madaure, né en Algérie, avec son roman latin Métamorphoses, son album Amor et psyche !
    Dans le domaine politique, une dynastie Berbère a dirigée l’Empire Romain # Les Sévères # !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents