29 mai 2024
spot_img
AccueilPolitique5 ans de prison pour Rachid Gat ! L'arbitraire ordinaire se poursuit

5 ans de prison pour Rachid Gat ! L’arbitraire ordinaire se poursuit

Rachid Gat
Rachid Gat condamné à 5 ans de prison.

Les condamnations à la prison s’accentuent. Et Tebboune peut continuer à cultiver son attitude lunaire et abreuve les Algériens de sa propagande. Tant qu’il trouvera toujours ceux qui lui tiendront le micro…

Tout le territoire national est devenu le terrain de l’arbitraire le plus insoutenable. Le détenu d’opinion, Rachid Gat, a été condamné aujourd’hui, 04 mai 2023, par le tribunal criminel de première instance de Biskra à 05 ans de prison ferme et à une amende, annonce le CNLD.

Le parquet près le tribunal de Béjaïa a requis 06 mois de prison ferme et 20 000 dinars d’amende à l’encontre des étudiants Ishak Aissani, Youva Naît Haddad, Oussama Terki et Mazigh Azouaoui. Ce verdict est en opposition à une condamnation par contumace, précise le CNLD. Le verdict est attendu pour le 11 mai 2023.

Aitre lieu, même pratique. La garde à vue de défenseur des Droits de l’Homme, Tahar Larbi, est maintenue au niveau de la sûreté de wilaya d’El Bayadh en attendant de le présenter devant le parquet près le tribunal d’El Bayadh Sidi Cheikh ; ajoute la même source. L’ex-détenu d’opinion a répondu à une convocation de la police judiciaire.

Même ceux qui sont établis à l’étranger n’échappent pas à la vengeance recuite de ceux qui dirigent le pays. La famille de l’étudiant Chawki Hammoum a été informée par la gendarmerie, selon le Cnld, que leur fils risque une arrestation à l’aéroport lors de son retour au pays s’il ne fait pas appel de sa condamnation par défaut, en octobre 2022, à 06 mois prison ferme. Voilà au moins un jeune averti !

- Advertisement -

Bien sûr, le compte que nous présentons ici n’y est pas. Nombre d’Algériens embastillés échappent à la vigilance des militants des droits de l’homme. Beaucoup ne rendent pas publique leur condamnation Il dans l’espoir de ne pas froisser les autorités.

En vrai, il n’y a  pas une portion de ce pays qui n’essuie pas la boue de l’injustice quotidienne. La mandature de Tebboune restera sans doute dans les annales comme celle d’une justice hors contrôle, pour ne pas dire totalement soumise aux tenants du pouvoir.

Déjà près de 300 détenus d’opinion croupissent dans les prisons. Certains sont condamnés à des peines capitales. Une cinquantaine a été prononcée depuis les incendies de Kabylie.

Sofiane Ayache

2 Commentaires

  1. d’aucun n’ignore que l’acharnement du pouvoir militaire 3arbouchiste en place à alger , dirige sa haine et son venin repressif contre la kabylie et les kabyles essentiellement, et cela , dans le cadre de l’opération zéro kabyles.

  2. Sans oublier les feux qu’ils ont allumé pour détruire la population de toute une région. Si ce n’est pas le cas: 1/ Pourquoi ont il bloqué les secours de la disapora et internationaux et 2/ Pourquoi aucun Canadair n’est acheté depuis maintenant 2 ans ! On continue les mensonges et la parlotte.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents