28 mai 2024
spot_img
AccueilA la uneLe détenu d'opinion Boudjema Benahmed condamné à 3 ans de prison

Le détenu d’opinion Boudjema Benahmed condamné à 3 ans de prison

Boudjemaa Ben Ahmed condamné à 3 ans de prison ferme.
Le tribunal criminel de première instance de Béchar a condamné Boudjemaa Ben Ahmed à 3 ans de prison ferme.

La série noire des condamnations et convocations de militants pacifiques continue. La machine judiciaire s’affolent et les condamnations pleuvent sur les Algériens.

Le régime n’a pas apaisé encore sa soif de vengeance contre le peuple du Hirak/Tanekra. Les noms des nouveaux embastillés défilent pendant que l’écrasante majorité de la presse et des journalistes regardent ailleurs.

Ainsi, le détenu d’opinion, Ferhat Kheniche, a été condamné aujourd’hui, 04 mai 2023, par le tribunal criminel de première instance de Béjaïa à une année de prison ferme et à une amende de 100 000 dinars.

Le parquet avait requis 10 ans de prison. Rien que ça ! Les juges ne se gênent nullement à briser les vies des Algériens. Ferhat Kheniche avait été arrêté le 7 juillet 2022 sur le lieu de son travail à Akbou, dans la wilaya de Béjaïa.

Le militant Fayçal Hamat a été condamné le 02 mai 2023 à une année de prison ferme par défaut.

- Advertisement -

Il avait déjà écopé le 04 janvier 2023, dans un autre dossier, d’une année de prison ferme et d’une amende, indique le Cnld. Il est cité également dans un autre dossier avec d’autres activistes de Béjaïa, ajoute la même source.

5 ans de prison pour Rachid Gat ! L’arbitraire ordinaire se poursuit

Le détenu d’opinion, Boudjema Benahmed, a été condamné, le 03 mai 2023, par le tribunal criminel de première instance de Béchar à 3 ans de prison ferme. Boudjema Benahmed a passé plus d’une année en détention provisoire.

La section de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tiaret a convoqué Omar Eddine Bentahar, membre de la Ligue algérienne de la défense des droits de l’Homme, bureau de Tiaret dissoute par le régime.

A El Bayadh, le police judiciaire près de la sûreté de wilaya d’El Bayadh a convoqué encore une fois l’ex-détenu d’opinion, Tahar Larbi.

L’ex-détenu d’opinion, Zakaria Boussaha, a été convoqué à se présenter le 28 mai, devant la section correctionnelle près le tribunal d’Annaba.

Près de 300 détenus d’opinion, dont des journalistes, des hommes politiques, des étudiants et universitaires croupissent dans les prisons. Faut-il désespérer de l’insoutenable situation dans laquelle est plongée le pays ?

Yacine K.

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents