26 septembre 2022
spot_img
AccueilA la uneTebboune, le monsieur bricolage !

Tebboune, le monsieur bricolage !

Qui a dit que la foudre ne frappait jamais au même endroit ? Quatre mandats de Bouteflika et un cinquième de Tebboune. Si ça n’est pas jouer de malchance ! Sérieux, Abdelmadjid est vraiment président ? Je ne savais pas que les roues de secours pouvaient tenir la route trois ans ! « Bla Rabbi » qu’il finira sur les jantes à la fin du mandat ! À moins que la foudre d’un des « Rab Edzayer » ne frappe précipitamment à El Mouradia et que l’on remplace la roue usée par une neuve.

Remarque, ils ont tenu deux mandats avec un cadre, une chaise roulante et des guignols! Alors, avec un pneu crevé et des généraux gonflés à bloc, ça serait presque une formalité !

Tebboune gère le pays sans trop y croire. Il est Calif sans qu’il en exprimât le désir. C’est presque par malchance qu’il se retrouve là où il est. Il se pince, se gifle, parfois se cogne, se re-repince pour se réveiller. « Moi président ? Ce n’est pas l’américain dream, mais l’algérien cauchemar, », qu’il se dit chaque matin que Zeus fait, en se rasant, face à un miroir.

- Advertisement -

Certaines mauvaises langues (que Zeus nous en préserve) prétendent qu’il serait otage du système. Ce n’est pas vrai ! Il faut couper court aux rumeurs. Un otage aurait envoyé un signe, fait un clin d’œil appuyé à Kamel Daoud, mordu énergiquement sa lèvre inférieure face à Adléne Meddi, écrit un message avec des drones dans le ciel des JM d’Oran : « Tebboune téléphone maison ! » Mais rien ! Pas même une petite fumée blanche de la cheminée de cuisine d’Al Mouradia, ou un petit SOS adressé aux satellites américains, avec un agencement astucieux de ses chaussures orthopédiques.

Non. Tebboune se plaît bien là où il est. Le bricolage c’est sa passion. Il est capable de réparer l’Algérie en une rencontre périodique avec la presse libre et indépendante qu’il reçoit. Air Algérie ? Elle va reconquérir l’Afrique, même sans pilotes. Les enseignants en anglais ? Ils vont occuper leurs postes dès cette année, même s’il n’y en a pas assez. L’allocation chômage ? Elle va peut-être doubler à la fin de l’année, car Zeus, dans sa grande miséricorde, nous a bénis avec une guerre en Ukraine et un pétrole à 120 dollars US. Les détenus d’opinion ? Ils n’existent que dans nos cauchemars et disparaissent lorsqu’il s’endort.

Et c’est ainsi qu’en tripotant, tricotant, bricolant, on devient président. Et gare à celui qu’il attrape:  » Wallah ma yerahmou.  » ( Il sera sans pitié).  Israël, le Maroc, l’Espagne et  les USA anticipent déjà sur leur stock stratégique de couches-culottes. Ya Settar! Zut, encore une autre pénurie à prévoir!

H. Khelil

ARTICLES SIMILAIRES

4 Commentaires

  1. tebboune est « une marionnette, un otage, une lavette, une mauviette » selon M. Ferhat Mehenni. Pour paraphraser le jure Roy Bean, je dirais que M. Mehheni aurait pu le traitre de serpillère, de caniche, de mulet, et j’en passe. Merci M. Ferhat Mehenni.

  2. En effet Mr Khelil, Tebboune est bien monsieur bricolage mais aussi et surtout monsieur mensonges ou plutôt monsieur menteries comme on dirait de ce côté de l’Atlantique. Tebboune le Grand Menteur. Alain Fournier l’aurait peut-être préféré au Grand Meaulnes s’il était encore de ce monde de faussaires.

  3. This man could well be the best representative of the DZ barbarian peoples. The snag is that he was, like we all know, not democratically put into position.
    An old daffy and a perhaps loony gentleman can’t tell a spy from a professional journalist. He sucked up to a visiting Secretary of State, timing up all stats of the country’s potential possibilities can only be « Monsieur Tout le Monde ».
    He’s just an administrator of a small country, appointed or preempted to see through the distribution of the petrodollars between his immediate surrounding predators. DZ is bound to succumb and fall behind once all fossil fuels are out of the window.
    First, these elites must all admit that the country is as modest and small as its neighbours. It’s hardly 100,000kms square of the livable ground; the rest is empty and shortly becoming a burden for that north that is not self-sufficient anyway. It flirted with $200 billion ten tears ago; not to be repeated soon.
    Lack of ambition demonstrated in a total absence of vision can corroborate that reasonably easily.
    The man leaving his administrator role to the elites should put on the rightly required hat of the imaginative part of a real leader. A natural leader has ambition concretised in a vision of the foreseeable future.
    Only a genuinely democratic selection system from the lowest levels could bring such a man, and then only for a mandate. What are the beautiful fruits of democracy, if not those? On top of prosperity and peace for all.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La justice française refuse d’extrader Amir dz en Algérie

  Installé en France depuis 2016, Amir Boukhors, connu sous le nom d’Amir DZ sur les réseaux sociaux, fait l’objet de neuf mandats d’arrêt internationaux...

Les plus populaires

Commentaires récents