https://linebetslots.com/en/mobile
4 mars 2024
spot_img
AccueilMonde74% des morts dans la bande de Gaza seraient des enfants et...

74% des morts dans la bande de Gaza seraient des enfants et des femmes

Gaza
La mort, la terreur, la faim… Gaza est devenu un cimetière à ciel ouvert.

L’entrée en vigueur d’un accord de trêve entre Israël et le Hamas prévoyant la libération de 50 otages retenus dans la bande de Gaza en échange de 150 prisonniers palestiniens n’interviendra pas avant vendredi 24 novembre. En attendant les bombardements sur Gaza continuent.

Dans la bande de Gaza, ce 23 novembre, les combats meurtriers se poursuivent, les femmes et les enfants en sont les premières victimes, selon l’ONU. Le territoire est dévasté et une grave crise humanitaire sévit, avec notamment le déplacement de plus de 1,7 million des 2,4 millions d’habitants de Gaza, où l’aide entre au compte-gouttes.

La libération d’otages israéliens détenus dans la bande de Gaza prévue par l’accord de trêve temporaire scellé entre Israël et le Hamas n’interviendra pas avant vendredi, a déclaré mercredi le conseiller à la Sécurité nationale du Premier ministre israélien. L’accord prévoit la libération de 50 otages – des femmes et des enfants – aux mains du Hamas en échange de la libération de prisonniers palestiniens et d’une trêve de quatre jours dans la bande de Gaza.

Un responsable palestinien a indiqué ce jeudi à l’AFP que la trêve dans la bande de Gaza avait été repoussée en raison de discussions « de dernière minute » sur les « noms des otages israéliens et les modalités de leur remise » à une tierce partie.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a réaffirmé la détermination d’Israël à poursuivre la guerre.

- Advertisement -

Le bilan des bombardements israéliens dans la bande de Gaza a atteint les 14 128 morts depuis le début de la guerre le 7 octobre, dont 5 840 enfants, selon le ministère de la Santé du Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne.

Depuis cette date, plus de 1 200 Israéliens ont été tués. L’armée israélienne fait état de 239 personnes retenues en otage par le mouvement islamiste palestinien.

Raids israéliens dans le camp de réfugiés de Shati

Les soldats du commando Egoz affirment avoir mené des raids contre des cibles du Hamas dans le camp de réfugiés de Shati, au cœur de la ville de Gaza. Les forces ont fourni des renseignements sur des structures équipées d’explosifs et des dépôts d’armes dans la zone, qui ont ensuite été attaqués depuis les airs.

Avec Rfi

1 COMMENTAIRE

  1. Qui arrêtera le sinistre Netanyahou qui se conduit comme un terroriste…mais à la tête de l’armée la plus puissante du moyen orient. Rien n’échappe à sa furie vengeresse, ni les enfants, ni les femmes, ni même les blessés dans les hôpitaux. Il a rasé Ghaza mais il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, lui et les colons extrémistes de Cisjordanie et ceux qui les soutiennent honteusement malgré leurs délires extrémistes et racistes d’un autre âge.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici