10 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Abderrazak Guessoum: "Il faut écrire tamazight en arabe"

Abderrazak Guessoum: « Il faut écrire tamazight en arabe »

L’association des Oulémas musulmans mène une guerre masquée contre tamazight

Abderrazak Guessoum: « Il faut écrire tamazight en arabe »

Le président de l’association des Oulémas musulmans algériens, Abderrazak Guessoum, a déclaré que la langue amazighe, était une priorité pour son association, en insistant pour que cette langue, soit écrite en arabe !

« Lorsque nous parlons de tamazight, on le fait comme des Amazighs, car nous le sommes tous, et nous appartenons à cette culture. Il n’y a pas un Amazigh plus qu’un autre. Cependant, nous voulons l’enlever d’entre les mains des extrémistes pour la mettre entre celles des Oulémas de toute l’Algérie », expliquait M. Guessoum, lors d’une conférence de presse organisée par son association hier, samedi 6 janvier à Zéralda, rapporte El Khabar, sans toutefois préciser les parties qu’ils considéraient comme extrémistes.

| LIRE AUSSI: Prédicateurs, terroristes et repris de justice pour « rééduquer » la jeunesse algérienne !

- Advertisement -

Plus loin, il donne un peu plus d’indices sur le dessein que son association réserve à la langue amazighe : « La promotion de la langue amazighe est une priorité pour l’association des Oulémas musulmans, pour qu’elle devienne à la portée de tout le monde, et cela passe par trois paramètres qui sont :

Primo, l’écrire en « langue » arabe, pour faciliter son apprentissage en Algérie, car, tamazight est la propriété de tout le monde.

Secondo, qu’elle ait une dimension islamique pour unir la Oumma.

Et tertio, créer une rupture entre l’amazigh Algérien et l’académie berbère (internationale ?) qui n’a aucune relation avec l’Algérie, selon ses dires ». Tout un programme pour étouffer cette langue dans l’oeuf après l’avoir combattue pendant un demi-siècle.

Ce qui est intéressant de soulever, c’est que le slogan même de l’association que représente M. Guessoum, (l’Islam est notre religion, l’arabe est notre langue, l’Algérie est notre patrie), est une négation franche de la dimension amazighe de l’Algérie. 

Que la promotion de cette langue soit devenue ainsi une priorité pour cette association relève certainement du domaine des facéties, si ce n’est de la manigance pure et simple dont le but est de diluer, encore et toujours, la dimension amazighe, dans une émétique émulsion arabo-islamique.

Le projet démoniaque du clan des Bouteflika, en grossiers marionnettistes, commence à prendre forme sous nos yeux.  

| LIRE AUSSI: Le congrès de la Soummam est « un putsch contre les vrais révolutionnaires et les valeurs islamiques »! (vidéo)

Auteur
Hebib Khalil

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Vandalisme de la statue d’Aïn El Fouara : la nébuleuse islamiste boit du petit-lait !

La  statue emblématique de la capitale des Hauts Plateaux vient d'être la cible d'un acte de destruction dans la nuit de vendredi à décembre....

Les plus populaires

Commentaires récents