25 mai 2024
spot_img
AccueilIdéeAffabulation mythique !

Affabulation mythique !

REGARD

Affabulation mythique !

Le mythe nord-africain est devenu réalité enfin. Les quatre pays de la région: l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Libye se sont regroupés pour former un État fédéral. Un grand événement; plus encore ‘’un rêve’’ tant attendu par plus de 100 millions d’habitants vient de se réaliser.

 La commission Nord Africaine, première du genre, constituée de douze membres (trois représentants par État fédéré) vient d’être accréditée. Elle a son siège à  Benghazi (Libye) et a même tenu sa première assemblée le 30 mars 2021 et a signé la convention finale pour l’unité de ces quatre pays qui représentent un peu plus de 4.5 millions de kilomètres carrés. 

Cette réunion est restée confidentielle, jusque à son annonce aujourd’hui, dans les colonnes du journal belge ‘’Gazette de Namur’’.

Cette commission, dont les membres sont souverains, agira en toute indépendance des hauts dirigeants des quatre pays. Elle sera garante de l’intérêt communautaire, collectif et de l’ensemble de l’État fédéral. Elle aura un mandat de 5 ans et sera confirmée le premier avril 2021, lors de la réunion prévue à Benghazi en Libye, entre les quatre hauts dirigeants du pays. À partir de sa date de confirmation, elle prendra l’appellation de ‘’Conseil de l’union d’Afrique du Nord’’ (CUAN) et sera, désormais, la principale  institution décisionnelle de la fédération. 

- Advertisement -

Le CUAN aura pour mission de réunir, à chaque fois que c’est nécessaire, les ministres des finances, du trésor et de l’économie, de l’agriculture, de l’industrie, des affaires étrangères etc. en charge des dossiers importants inscrits à l’ordre du jour, afin d’en débattre et d’arrêter des décisions à mettre en application dans les quatre États fédérés.

Aussi, un décret portant création de la Cour Supérieur de Justice pour toute la fédération a été signé. À tour de rôle, chaque État aura pour mission de présider à sa tête. Pour les deux prochaines années, le siège sera à Marrakech et c’est le Maroc qui sera à la tête. 

L’Algérie prendra le relais de la présidence durant la période 2023-2025 et c’est à la ville de Béchar que les bureaux du siège seront localisés. 

Cette cour qui sera totalement indépendante, loin des pouvoirs politique et militaire, aura pour mission de contrôler les finances de toute la fédération, de défendre et promouvoir la monnaie unique et de veiller aux jugements des seuls cadres supérieurs et hauts fonctionnaires des États fédérés.

Il a été décidé aussi la mise sur pieds d’un ‘’Institut  Monétaire d’Afrique du Nord (IMAF), qui sera installé à Fès (Tunisie) pour les deux prochaines années. Sa mission, à court terme, au plus tard en mars 2023, est de réunir toutes les conditions nécessaires et procédures, afin de mettre en pratique sur les quatre territoires fédérés, la monnaie unique, qui remplacera définitivement les monnaies traditionnelles en cours. 

Toutes les monnaies (dinar algérien, tunisien et libyen et le dirham marocain) seraient caduques au plus tard en septembre 2023.  

C’est la monnaie unique (TMAL) qui prendra place. Le TMAL qui est du goût de la commission, est une appellation proposée par un agriculteur de Sidi Bel-Abbes (ouest algérien). Selon cet agriculteur,  le TMAL contentera les quatre pays, puisque  la lettre ‘T’ sera pour la Tunisie, ‘M’ pour le Maroc, ‘A’ pour Algérie et la lettre ‘L’ pour la Libye.  

Un ‘’TMAL’’ équivaudrait à 1,25 $ US. C’est ce taux de change qui s’appliquera aux disponibilités monétaires de chaque pays pour déterminer le volume global du trésor de la fédération et le présenter en TMAL.

Le drapeau de l’institut monétaire est représenté par ‘’4 grandes étoiles jaunes, frappées, en diagonal  d’une lettre amazigh, le tout sur fond vert et encadré par 2 bandes rouges’’. Il a été dessiné par les étudiants de l’école des beaux arts d’Alger et a  été accepté par l’ensemble des membres de la commission.  

Voilà enfin que se réalise l’unité des peuples d’Afrique du Nord et nos quatre pays devenus un État fédéral, démocratique et moderne. 

Nous passerons, sans visa, d’une rive à l’autre de nos 4.5 millions de kilomètres carrés et nous serons inévitablement respectés et considérés comme une puissance régionale par toutes les nations développées. 

Nous sommes quatre entités fédérées, nos langues, tamazight, arabe, français, respectées et utilisées librement et sans contraintes dans toutes nos institutions, bancaires notamment. Nous aurons surtout cette capacité à rivaliser et à négocier honorablement, et d’égal à égal, avec tous nos partenaires du monde. 

Auteur
Ahcéne Moussi, économiste résidant au Canada.

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents