3 octobre 2022
spot_img
AccueilSociétéAhmed Ouyahia: "Oui l'État aide les familles des terroristes"

Ahmed Ouyahia: « Oui l’État aide les familles des terroristes »

Il exprime son respect aux anciens terroristes:

Ahmed Ouyahia: « Oui l’État aide les familles des terroristes »

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia continue de défrayer la chronique en multipliant les sorties médiatiques et les déclarations à sensations.

L’invité de l’émission de l’ENTV, « Hiwar Assaa », de ce vendredi, a notamment confirmé que les terroristes ayant abandonné le maquis perçoivent bel et bien une rémunération, sans pour autant révéler la nature et le montant de celle-ci!

« l’État a aidé (financièrement) les familles qui ont souffert de la tragédie nationale, plus explicitement les familles des terroristes. » a-t-il expliqué.

- Advertisement -

Ahmed Ouyahia, dit comprendre la réaction des familles des victimes du terrorisme, « dont la blessure est encore ouverte », mais que les accords signés entre les terroristes et l’État doivent être respectés. Il refuse néanmoins que l’on accuse l’État d’abandonner les familles des victimes. « Certaines familles victimes du terrorisme peuvent s’insurger parce que la blessure est encore là, surtout lorsqu’elles entendent des fables. Nous restons fidèle à nos engagements envers les groupes qui ont quitté le maquis et déposé les armes en bénéficiant des avantages de la concorde civile, nous ne sommes pas des traîtres, on les respecte. Mais il y a eu des rumeurs selon lesquelles l’État leur donne de l’argent et a abandonné les victimes du terrorisme. Ceci est un mensonge », affirme le Premier ministre.

Dans le même chapitre, il révèle que les patriotes, brigades d’auto-défenses formées durant les années 1990, ont protégé les terroristes qui avaient déposés les armes!

« Les gens se demandent comment nous, éradicateurs avons accepté la réconciliation nationale. Il faut savoir que des gens qui étaient chefs patriotes, ont protégé les terroristes de l’AIS au moment de signer la trêve et l’entrée en vigueur de de la charte pour la réconciliation. Ils l’ont fait avec beaucoup d’amour et de fraternité! Peut-être que certains vont être choqué de l’entendre, mais c’est un fait réel et avéré», justifie encore le SG du RND, Ahmed Ouyahia.

Auteur
Hebib Khalil

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’avenir du sport après Covid-19

De nombreux événements sportifs en direct sont désormais joués dans des stades presque vides. Voici donc les trois façons dont le coronavirus affecte l'industrie...

Les plus populaires

Commentaires récents