30 novembre 2022
spot_img
Accueil360°Aïn El Hammam : le meurtrier présumé d'un commerçant arrêté

Aïn El Hammam : le meurtrier présumé d’un commerçant arrêté

Rachid Arab
Rachid Arab assassiné jeudi 10 novembre à Aïn El Hammam

 

Agissant sur renseignements, les services de sécurité  relevant de la compagnie de la gendarmerie nationale d’Ath Bouyoucef, dans la daïra de Ain El Hammam (50 km à l’est de Tizi-Ouzou), viennent de mettre la main sur l’auteur présumé du meurtre, tôt dans la matinée de jeudi 10 novembre 2022, du jeune homme Rachid Arab, âgé d’une  trentaine  d’années, commerçant de la ville de Ain El Hammam. 

Dans un communiqué rendu public, au courant de l’après-midi de ce vendredi 11 novembre 2022, les services de la gendarmerie affirment que « sitôt alertés par un appel téléphonique provenant d’un citoyen faisant état de la découverte du corps sans vie d’un homme à proximité de son véhicule à  l’arrêt, en bordure du tronçon de la RN71, sis entre le chef-lieu communal d’Ait Yahia et celui de Ain El Hammam (une cinquantaine de km à l’est de Tizi-Ouzou), une patrouille  de la gendarmerie nationale  conduite par le chef de la compagnie de ce corps de sécurité s’est rendue sur les lieux du crime.

Selon les indications fournies, les policiers de la sûreté de la daira d’Ain El Hammam ont été informés par un individu leur avouant  être en compagnie du suspect âgé de 29 ans et réside au village Sidi Ali Ouyahia, situé à 2 km à l’est du chef-lieu de la daïra.

Aussitôt,  les policiers  interviendront et procéderont à l’arrestation du présumé assassin au niveau de son domicile,  situé,  sur les hauteurs de la ville ( Sidi Ali Ouyahia). Le mis en cause est remis de suite aux gendarmes à qui échoit la prérogative de prendre en charge  le dossier et de mener l’enquête sur le  crime qui s’est déroulé dans un lieu relevant de leur compétences territoriales.

- Advertisement -

En outre, il est précisé dans le communiqué de la gendarmerie qu' »une fois l’enquête terminée, un dossier sera présenté à la justice comportant plusieurs chefs d’inculpation. A savoir, crime avec préméditation et guet-apens, constitution d’un groupe de malfaiteurs pour commission de crime et non-assistance à personne en danger. »

Signalons que le retentissement de ce crime ignoble a dépassé la région de Ain El Hammam. Les réseaux sociaux ont largement relayé dès le début de la matinée de jeudi un crime qui s’est déroulé quelques heures auparavant sur le tronçon de la route située entre la commune d’Ait Yahia et Aïn El Hammam qui a été fermé, durant plusieurs heures, à la circulation.

Les services de sécurité ont en effet fermé la route pour d’évidentes raisons de l’enquête. Selon les témoignages, le corps sans vie de la victime gisant dans une mare de sang et portant des blessures à l’arme blanche a été découvert à proximité de son véhicule qui était à l’arrêt en bordure de la route.

S.N.I.

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tribunal de Tizi Ouzou : réquisition confirmée contre 14 détenus d’opinion

Le parquet près la cour de Tizi-Ouzou a requis aujourd'hui, 28 novembre 2022, la confirmation de la peine prononcée en première instance par le...

Les plus populaires

Commentaires récents