29 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéAkbou : le collège Benberkane-Youcef honore ses meilleurs !

Akbou : le collège Benberkane-Youcef honore ses meilleurs !

REGION

Akbou : le collège Benberkane-Youcef honore ses meilleurs !

Le collège Benberkane Youcef ou le collège appelé communément  CEM Nouveau d’Akbou a pu décrocher la première place  à l’examen du BEM avec un taux de 97,43/100  cette année suivi du CEM Mouloud-Feraoun avec un taux de 96, 55.

Concernant le premier collège, c’est-à-dire Benberkane Youcef, le nombre d’inscrits à l’examen est de 167 candidats, 162 ont eu leur examen dont 11 l’ont reçu avec l’honorable moyenne de 17 sur 20  et plus. Il est à noter que la junte féminine a pris le dessus cette année d’ailleurs sur les 11 élèves qui ont eu 17 sur 20, on trouve 10 filles.

L’administration du collège a d’ailleurs organisé une cérémonie en l’honneur des lauréats avec la participation massive des parents d’élèves. Une atmosphère festive régnait dans l’établissement dont la présentation d’une chorale composée de filles dont Dimia, Aya, Fatima, Kamilia cette chorale a su générer un climat unique de youyous et de chauds applaudissements qui ont montré cette osmose entre les chanteuses et l’assistance. La fête a vu une distribution de prix aux élèves qui ont obtenu des moyens considérables.

Le cas du collège Benberkane Youcef doit être suivi, ce succès est le fruit d’un travail collectif guidé par l’expérience et la pédagogie de ma dame la directrice madame Djaali.

- Advertisement -

Il est impératif que d’autres collèges suivent l’exemple de cet établissement qui s’est imposé grâce à la recette du travail. Il est utile de dire que parmi les raisons d’échec d’autres établissement au niveau local, on trouve la non-maîtrise des gérants de ces écoles et établissements moyens, les problèmes intérieurs, le complexe de la chaise, l’arrogance, le manque en communication sont autant de facteur qui influent gravement sur le rendement de ces collèges.

Un suivi de la part de la tutelle est plus qu’urgent, les fonctionnaires non aptes à réaliser de bons résultats doivent être rétrogradés ou les avertir, l’école n’est pas un lieu de bricolage, la médiocrité n’a pas droit de cité. Bravo pour les enseignants et les élèves du collège du CEM Nouveau d’Akbou.

Auteur
Rachid Chekri

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’euro à son bas niveau depuis 20 ans

L'euro reculait de nouveau mardi face au dollar, à un souffle de son record depuis 20 ans, déséquilibré par les inquiétudes liées au gazoduc...

Les plus populaires

Commentaires récents