30 novembre 2022
spot_img
AccueilA la uneAlgérie : des mosquées Hi-Tech dans chaque quartier !

Algérie : des mosquées Hi-Tech dans chaque quartier !

Mosquée

La construction des mosquées suivant des normes modernes ! voilà ce qui préoccupe nos gouvernants !  En effet, de nouvelles conditions ont été fixées par arrêté interministériel publié au Journal officiel. Cet arrêté définit le cahier des charges-type relatif à la typologie de la construction des mosquées (*).

La nouveau cahier des charges permet la « réalisation des mosquées, selon les règles de l’art et les normes techniques, de même niveau de qualité, de confort et de sécurité dans le respect d’un référent puisé dans le patrimoine islamique architectural maghrébin ».

L’arrêté définit six types de mosquées suivant une hiérarchie bien réfléchie :

1) Jamaâ El Djazaïr (Grande Mosquée d’Alger),

- Advertisement -

2) les mosquées historiques,

3) les mosquées principales dont la capacité est supérieure à 10.000 fidèles,

4) les mosquées nationales dont la capacité est supérieure à 1.000 places,

5) les mosquées locales,

6) les mosquées de quartier.

Le texte précise que la capacité d’accueil des mosquées est calculée sur la base de « deux fidèles pour chaque foyer ». Waouh ! où a-t-on puisé ce chiffre ? Et combien de personnes comporte un foyer type au pays ?

Parmi les conditions fixées pour la réalisation d’une nouvelle mosquée en Algérie, figure la séparation des « flux mécaniques et des piétons en direction de la mosquée, de manière à assurer la fluidité de la circulation et la sécurité des fidèles », la prise en « considération des besoins des personnes à mobilité réduite de façon à leur faciliter l’accès à la mosquée et leur permettre de bénéficier de toutes les prestations, conformément à la réglementation en vigueur », ainsi que la réservation des espaces de stationnement suffisants aux véhicules.

L’article 14 de cet arrêté dispose que le « rayon d’influence d’une mosquée se calcule par la distance moyenne parcourue par des piétons pour atteindre le site, sans éprouver une fatigue physique ». Il précise aussi que « la distance entre deux mosquées classées mosquées de quartiers, doit être d’au moins 500 mètres, et d’au moins 1000 mètres entre deux mosquées locales, en tenant compte de la densité de population ».

Concernant les mosquées nationales et les mosquées principales, l’arrêté indique qu’il convient de tenir compte d’une seule mosquée au « niveau de chaque daïra ou grande commune à forte densité » et d’une seule « mosquée principale au niveau de chaque wilaya».

En outre, le cahier des charges fixe les niveaux sonores et de bruit qui ne doivent pas être dépassés. Il est de 45DB (A) pour la salle de prière et 70 DB (A) pour les autres dépendances supplémentaires.

« Pour le voisinage de la mosquée et conformément aux dispositions du décret exécutif n° 93-184 du 27 juillet 1993 réglementant l’émission du bruit, le niveau sonore doit être de 70 Db (ce qui correspond au bruit d’un marteau piqueur) pour la période diurne et de 45 Db pour la période nocturne », précise encore le texte qui indique que la réalisation des mosquées « doit être intégrée dans un système de développement durable, et ce, par le respect des normes environnementales, en utilisant, notamment les panneaux solaires, le recyclage des eaux, l’utilisation de l’énergie solaire pour les chauffe-eaux, la ventilation naturelle et tout autre système approprié ».

Ainsi, les panneaux solaires (photovoltaïques) sont « préconisés pour l’éclairage intérieur et extérieur de la mosquée », selon l’arrêté.

Avec de telles dispositions, qui osera douter ou émettre quelconque critique sur l’Algérie des mosquées nouvelles ?

Il y a d’ailleurs matière à remettre en question certains chiffres. Si on se limite aux 20.000 mosquées existantes, le pays dispose d’une mosquée pour 20.000 personnes. Pour réduire ce nombre à 1000, il faudrait multiplier le nombre de mosquées par 20 !!

Allez au travail messieurs les ministres ! l’Algérie se doit de figurer au Guinness book des records pour ses mosquées high tech !

Kacem Madani

(*)       https://www.tsa-algerie.com/de-nouvelles-conditions-pour-la-construction-des-mosquees-en-algerie/

ARTICLES SIMILAIRES

5 Commentaires

  1. Est ce que tu es contre les mosquées? Ou c’est juste le classique de contrarier les décisions Algériennes?

    Moi qui suis pour la destruction totale de toutes les mosquées, ou du moins leur transformation à un usage plus utile pour la communauté. Mais que ma voix ne peut pas dépasser les quelques mètres 2 ou 3, à cause de toute l’hypocrisie des intellos et des politiques, je ne peux que me réjouir d’un tel projet, 45 dB le soir ou tôt le matin, c’est déjà une évolution. En finir avec l’anarchie , les stationnements , les fidèles qui errent dans toutes les directions, les prières sur les voix publiques et toute la désolation, je ne peux que me réjouir d’un tel projet.
    Oui si on met fin aux mosquées cubiques sans art et sans âme, qui défigurent le paysage et l’environnement, qui nous donnent toujours l’impression de vivre dans une zone de guerre.
    Oui j’applaudis , mais je sais que ce n’est pas dans la culture d’un musulman.

  2. Azul a Dda Madani et tous nos autres amis du Matin DZ.

    Heureux de vous lire à nouveau après une éclipse en Algérie.

    Je dirais que Wakila tu est jaloux à Madani, n’as tu pas remarqué que nos gouvernants n’ont négliger aucuns détails pour nos construire des mosquées qui vont nous conduire droit au paradis sans escale ?

    Qu’est-ce qu’on fera des 100 de milliers des mosquées existantes ? Les démolir pour e. Construire des nouvelles aux normes nouvelles exigées par les nouveaux Dieux ?

    Thassoul

  3. Donc la chose la plus urgente, la plus vitale et la plus prioritaire, n’est pas la suppression de la chaine interminable pour un sachet de lait ou 1kg de semoule ou l’attente infinie de voir l’eau couler du robinet ou le « retour » de l’éléctricité avant de jeter a la poubelle le contenu du frigo ou de l’internet ou on occupe la derniere place en Afrique ou la disparition de ces montagnes d’ordures qui jonchent les rues de nos villes, nos villages et nos routes ! Tous les chemins menent donc a la omra. Deux armes redoutables utilisées par tous les dictateurs arabo-musulmans: 1/ Pomper la religion a outrance dans la tête du peuple (le pétrole et ses dollars pour eux SVP) et 2/ La destruction massive et sans retenue de l’éducation (Genève, Paris, Londres, Boston pour leur progéniture). Quand le cerveau du consommateur de ces deux drogues qui ne paronnent pas est bien huilé on obtient enfin un zombie sans repères qui ne pourra même pas reconnaitre ses parents. Et voila ce qu’ils prisent de tout temps: Un « nationaliste » qui pourra vendre son âme au diable pour nier ses droits et défendre ceux qui l’oppressent. C’est exactement quand la notion de « C’est l’esclave qui a crée son maitre » est vérifiée en pratique.

    J’ajouterai que tout est vérifié dans les deux « citations » ci-dessous.
    A la place de la construction d’usines de 10.000 et 1.000 places pour que que ces chomeurs éternels conditionnés par des miettes de « distribution » sans avenir et sans future pension auxquels ils donnent 10.000 DA pour prendre un coup au bar du coin pour noyer leurs ennuis puissent enfin avoir un avenir.:
    « 3) les mosquées principales dont la capacité est supérieure à 10.000 fidèles,
    4) les mosquées nationales dont la capacité est supérieure à 1.000 places, »

    Voila ou vont donc les budgets du peuple pour résoudre les problèmes du chomage et de la mal-vie et pour fonder un état de droit, prospère et fort.

  4. Voici donc ou la issaba dépense l’argent du peuple !
    Le 4 octobere 2022: « Plus de 35 millions d’euros de travaux pour la Grande Mosquée d’Alger : les autorités algériennes privilégient une nouvelle fois les entreprises turques au détriment des entreprises nationales ». C’est a istamboul et ankara qu’ils transferrent maintenant l’argent du peuple. Ils achetent aussi des villas avec piscine dans les villes touristiques de turquie. La turquie est devenue l’échapatoire des dictateurs.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coupe du monde 2022 : le Sénégal de retour en huitièmes de finale

L’équipe du Sénégal disputera les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football pour la deuxième fois de son histoire après 2002,...

Les plus populaires

Commentaires récents