3 février 2023
spot_img
Accueil360°Allocation chômage : du “regda wa t’mangi” béni !

Allocation chômage : du “regda wa t’mangi” béni !

Tebboune

Décidément Tebboune et ses conseillers n’ont vraiment pas les pieds sur terre ! Dernière trouvaille en date, l’allocation chômage de 13.000 DA allouable dès ce mois de mars aux 620.000 chômeurs inscrits à l’ANEM (Agence nationale de l’emploi). Chiffres avancés par le même Tebboune !

Au-delà du fait que ces chiffres semblent bien en deçà de la réalité, analysons quelques contrecoups sociaux et économiques d’une telle allocation.

Le premier de ceux-ci concerne « l’engouement » légendaire de nos concitoyens pour le travail. Pour un smic à 20.000 DA et une subvention à 13.000 DA, le choix et vite fait, et nombreux sont ceux qui préfèreraient bénéficier de l’allocation chômage et mener la vie rêvée de « regda wa t’mangi » que de s’embêter à travailler ! On imagine l’afflux de chômeurs qui en résultera aux guichets de l’ANEM et l’explosion du nombre de chômeurs ainsi que la défection de certaines professions.

C’est la machine à créer des assistés ! Au lieu de créer de l’emploi, on assomme une grande partie de l’énergie du pays en créant toute une génération de bras cassés. Est-ce le but recherché ?

- Advertisement -

Quid des jeunes femmes au foyer ? bénéficieront-elles de ladite allocation ? Car il ne suffit pas de se vanter par des envolées du style « Nous sommes le premier État en dehors de l’Europe à instituer une telle prime. Nous avons décidé qu’elle équivaudra à un présalaire qui sauvegardera la dignité des jeunes chômeurs », pour faciliter l’application d’une telle mesure et la distribuer de façon équitable.

Qu’entend monsieur Tebboune par jeune ?  A-t-on établi un seuil au-delà duquel on ne plus être considéré comme tel ?

Par ailleurs, est-ce en encourageant nos jeunes à la paresse et l’oisiveté qu’on leur rendra leur dignité ?

Parlons chiffres !

À supposer que les chiffres avancés par Tebboune soient corrects ! Un calcul à la louche montre que c’est l’équivalent d’environ un milliard d’euros de budget annuel qui sera alloué à la caisse chômage. Évidemment, au moment où le prix du pétrole avoisine les 100 dollars le baril, l’Algérie peut se permettre de jeter un milliard d’euros par an !

Qu’en sera-t-il quand les prix dégringoleront ? 

Qu’en sera-t-il quand les réserves s’épuiseront ?

Comment remettre au travail toute une jeunesse sclérosée par des années d’inactivité ?

On le voit donc, par des mesures qui n’ont pour objectif que d’acheter la paix sociale, monsieur Tebboune et ses conseillers s’adonnent à de la politique du sur place ! Incapables de voir plus loin que le bout de leur nez.

Tout ce tohu-bohu n’est que pure démagogie ! En son temps, Bouteflika y excellait aussi. On a vu le résultat !

Décidément, ils sont vraiment à court d’idées pour conserver un koursi mal acquis !

Aux dernières nouvelles, il semblerait qu’il n’y ait pas de limite d’âge pour bénéficier de l’allocation chômage, et que les agences ANEM soient prises d’assaut un peu partout sur le territoire, en ce jeudi 17 février. Il est à parier que le nombre de postulants à ce maigre graal va pulvériser tous les records et toutes les prévisions, et que le pouvoir ne tardera pas à rétropédaler comme il a l’habitude de le faire. On ne voit pas comment on peut se permettre de financer des millions de subventions qui nécessiteraient des milliards de dollars l’an ! Le budget de l’Etat y passerait !

Il est a à parier un dinar troué que tout cela n’est qu’un effet d’annonce bien réfléchi pour éviter que le Hirak ne reprenne du souffle, à la veille de son 3ème anniversaire. Il sont capables de tout, nos dirigeants !

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Algérie-Maroc : non à la guerre avec nos frères !

Tout le monde connait l’une des lois fondamentales de la physique qui stipule que « deux particules élémentaires de même charge se repoussent »....

Les plus populaires

Commentaires récents