23 juillet 2024
spot_img
AccueilIdéeAmir Dz, Bouchouareb, Aboud... seront-ils extradés en Algérie ?

Amir Dz, Bouchouareb, Aboud… seront-ils extradés en Algérie ?

EXPRESS

Amir Dz, Bouchouareb, Aboud… seront-ils extradés en Algérie ?

Le dernier mandat international lancé contre des activistes remet au devant de la scène la convention d’extradition signée le 27 janvier entre les deux gouvernements algérien et français.

Dans une texte publié par le gouvernement français, il est indiqué que « cette convention vise à établir une coopération renforcée et plus efficace entre la France et l’Algérie en matière de lutte contre la criminalité, conduisant à la remise effective et plus rapide de personnes recherchées afin de les poursuivre ou de faire exécuter leur peine d’emprisonnement, en se substituant aux stipulations de la convention relative à l’exequatur et l’extradition du 27 août 1964 consacrées à l’extradition ».

Il est par ailleurs indiqué que « ce nouveau cadre conventionnel permet, dans le respect des règles nationales et engagements internationaux de chacun ». Plus loin il est précisé que « cet accord permet notamment de traiter la problématique liée à l’existence, dans la législation algérienne, de la peine de mort abolie depuis en France et de nature à empêcher les remises de personnes recherchées, en l’absence d’assurances diplomatiques jugées suffisantes ».

Certains des personnes visées par le mandat d’arrêt international vivrait en France. Comme Amir Boukhors et Hicham Aboud. Mais des anciens ministres recherchés par la justice algérienne pour corruption comme Abdeslam Bouchouareb vivraient en France. 

- Advertisement -

Seront-ils extradés en Algérie ? 

Auteur
Yacine K.

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents