9 février 2023
spot_img
AccueilMondeAssassinat de Rafic Hariri : Riyad appelle à "sanctionner" le Hezbollah

Assassinat de Rafic Hariri : Riyad appelle à « sanctionner » le Hezbollah

LIBAN

Assassinat de Rafic Hariri : Riyad appelle à « sanctionner » le Hezbollah

L’Arabie saoudite a appelé mardi à « sanctionner » le Hezbollah après le verdict du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) dans l’affaire de l’assassinat en 2005 de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri, qui fut un proche du royaume saoudien.

Au bout de six ans de procès, la juridiction internationale basée aux Pays-Bas a reconnu coupable le principal suspect, Salim Ayyash, 56 ans, membre présumé du Hezbollah, de l’attentat suicide à Beyrouth qui a tué 22 personnes dont Rafic Hariri.

Tout en soulignant que assassinat était « un acte politique », le TSL a affirmé n’avoir trouvé aucune preuve permettant d’établir un « lien direct » entre l’attentat et le Hezbollah ou son allié syrien. A l’époque de l’assassinat, la Syrie était une puissance de tutelle au Liban.

Le Hezbollah est également un allié de l’Iran chiite, rival régional de l’Arabie saoudite sunnite. Il est considéré comme une organisation « terroriste » par Riyad.

- Advertisement -

 « Le gouvernement saoudien appelle à la justice et à sanctionner le Hezbollah et ses éléments terroristes pour protéger le Liban, la région et le monde », a déclaré le ministère des Affaires étrangères cité par l’agence de presse officielle SPA. Le Hezbollah a rejeté toute responsabilité dans l’assassinat de Rafic Hariri et déclaré ne pas reconnaître le TSL.

En revanche les partisans du courant du Futur, fondé par Rafic Hariri et dirigé aujourd’hui par son fils Saad, étaient plutôt déçus mardi après l’énoncé du verdict du Tribunal spécial pour le Liban. Ce dernier a rendu coupable un des quatre membres présumés du Hezbollah jugés pour leur participation à l’attentat qui a coûté la vie à l’ancien Premier ministre et de 21 autres personnes, le 14 février 2005 à Beyrouth, et acquitté trois autres.

Auteur
Avec AFP

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La retraite a un âge en France, en a-t-elle en Algérie ?

 L’économie rentière est un gaspillage de richesses entouré de mots mais le vent emporte les mots et on voit le trou. L’économie de marché...

Les plus populaires

Commentaires récents