29 mai 2024
spot_img
AccueilMise en avantBenoît Payan tresse des lauriers à Tebboune

Benoît Payan tresse des lauriers à Tebboune

Le maire de Marseille, l’ex-socialiste Benoît Payan, est ressorti réjoui de sa rencontre avec M. Abdelmadjid Tebboune. M. Payan n’a presque pas de mots pour qualifier sa rencontre avec le chef de l’Etat. Impérissable.

M. Abdelmadjid Tebboune est un homme qui « porte une vision formidable pour l’avenir de son pays« , a déclaré, mardi à Alger, le maire de Marseille, Benoit Payan.

Dans une déclaration à la presse au sortir de l’audience que lui a accordée Abdelmadjid Tebboune au siège de la Présidence de la République, M. Payan a indiqué que la rencontre était « conviviale », qualifiant le chef de l’Etat d' »homme fier, fin connaisseur de l’histoire dans ses moindres détails et qui porte une vision formidable pour l’avenir de son pays ». N’en jetez pas plus !

La rencontre a permis, selon l’APS, d’aborder « les derniers développements en cours dans le monde ». Rien que ça ! Le maire de Marseille estime que sa visite en Algérie « très importante ». Il a ajouté que les jeunes Algériens sont des « jeunes talentueux et créatifs, capables de relever le défi » et des « personnes remarquables qui aiment leur pays et croient au développement économique de l’Algérie ».

Nous ignorons quels jeunes Algériens M. Payan a rencontrés. Ceux qui ont brûlé les frontières à bord de pneumatiques pour arriver à Marseille ou ceux restés en Algérie ? Peu sûr que l’édile de Marseille ait eu le temps de croiser les jeunes à Alger entre ses cérémonies officielles et ses sorties très encadrés dans certains lieux historiques.

- Advertisement -

Evidemment, M. Payan n’a pas évoqué la question des violations des droits de l’homme et les 200 prisonniers d’opinion qui croupissent dans les prisons. C’est une affaire intérieure, on ne parle pas de sujets qui fâchent le roi. Mais…

Faut-il se rappeler de la fameuse rencontre en 2015 entre l’ancien president français, François Hollande, et un Abdelaziz Bouteflika quasiment aphone et immobile. Hollande eut cette phrase devenue célèbre : « C’est rare de rencontrer un chef de l’Etat qui a cette alacrité ». C’est dire…

Sofiane Ayache

6 Commentaires

  1. « … qualifiant le chef de l’Etat d’ »homme fier, fin connaisseur de l’histoire dans ses moindres détails et qui porte une vision formidable pour l’avenir de son pays ». Rien, absolument rien dans cette phrase ne correspond à la réalité. Plus laudateur que ça tu crèves sec. Ne dit-on pas que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute? M. Payan est reparti avec quoi dans sa gibecière? Et pour couronner le tout, un président de la république qui reçoit le maire d’une ville étrangère pour échanger sur « les derniers développements en cours dans le monde »? Il ne s’agit plus de république bananière. C’est « plus » pire comme dirait l’autre. Apparemment, faute de grives, Tebboune semble se contenter de « maires ». Au fait M. Payan, de quelle histoire Tebboune serait-il fin connaisseur? Certainement pas celle des pistolets que George Washington aurait remis à l’Émir Abdelkader? Affligeant à tout point de vue!

    • … de quelle histoire Tebboune serait-il fin connaisseur?

      Il —est— un fin connaisseur de la période boutéflikenne, et de celle qui suit, de la méthode avec laquelle les oligarques du pouvoir algérien ont mis à sac l’économie de notre pays. Pas seulement en se servant des euros et des dollars trébuchant qui rejoignaient, par millions, la France ou les EAU mais aussi et surtout des décisions économiques qui allaient à l’encontre du système de prédations mis au point par ces messieurs, militaires et civiles.

      Des décisions justifiées, il faut le rappeler, au nom du patriotisme, des grands principes de notre Révolution et du combat qu’ont mené certains des nôtres, en son temps, pour retrouver la dignité et la liberté. Mais ce n’était que des mots destinés à un Bon peuple qu’on arrosait de quelques dinars parce que le pétrole était à son prix le plus haut. Mais on évitait soigneusement de l’entretenir et de l’associer à la conduite des affaires de notre pays. Les miettes et les baux discours lui suffisaient amplement. L’important était de garder le pouvoir, source de leur pactole. Profiter de cette période pour engager le pays dans des réformes profondes et structurantes, il n’en était pas question.

      Enfin, ce soit disant « fin connaisseur » de cette période de notre histoire où la corruption et l’incompétence ont ravagé l’économie de l’Algérie, et par la même, entamé sa crédibilité internationale et obérer son accession à un état moderne risque d’être reconduit dans ses fonction. Et le Bon peuple aura encore droit au spectacle d’un président d’un pays qui croit toujours jouer un rôle important sur le plan international. Mais, dans les faits, les gesticulations lors des visites à Pékin, à Moscou/St Pétersbourg, le refus des Brics, le fiasco de la politique au Sahel, la soumission économique à la Chine, les errements linguistiques, la répression qui s’exerce dans notre pays, le jeu minable du chat et la souris avec fafa,.. démontrent que ce Président n’a jamais eu une vision claire de l’avenir de notre pays.

      M. Abdelmadjid Tebboune est un homme qui « porte une vision formidable pour l’avenir de son pays« , a donc déclaré, le maire de Marseille, Benoit Payan. De deux choses l’une: ou c’est de l’humour français, ou bien c’est de la flatterie à la mode tebbounienne quand notre Président qualifiait Poutine d’ami de l’Humanité. Dans les deux cas, c’est hypocrite et sans intérêt. Mais surtout cela démontre que M. Payan semble ne pas connaître la politique intérieure algérienne alors qu’il est lui même confronté aux problème de nos compatriotes résidents dans sa ville.

  2. La compagne électorale semble commencer pour Teboune, et dans quelques années Teboune pourrait renvoyer l’ascenseur à Mr Paysan pour conquérir la Mairie de Marseille. Pour le reste c’est de cuisine politique entre deux gauches!!!

  3. Mdr alors… Oh les mesquines !!! Vous attendez qu’un hote en visite d’une demi-journee fasse ce que 45 Millions de mesquines ne veulent pas faire… Ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas… ILS NE VEULENT PAS !!! Qui veut PEUT !!!
    Faut la reguarder de EN FACE de temps a autre la TRISTE VERITE’, helas… du moins a un certain age ! Moi suis trop vieux pour pouvoir l’ignorer !!!
    Au passage, elle vous dit « salam alikoom » la verite’…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents