23 mai 2024
spot_img
AccueilA la uneBiens immobiliers algériens "spoliés" : "C'est infondé", selon Rabat

Biens immobiliers algériens « spoliés » : « C’est infondé », selon Rabat

Après le communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères algérien, au sujet d’un projet de spoliation de biens immobiliers appartenant à l’Algérie, le Maroc est sorti de son silence et rejette les accusations d’Alger sur un projet de « spoliation » de biens lui appartenant à Rabat.

Le Maroc estime, selon une source diplomatique marocaine reprise par l’AFP, que ces accusations étaient « infondées » et participaient d' »un esprit d’escalade non justifiée ».

Le ministère algérien des Affaires étrangères avait dénoncé dimanche des « provocations » du Maroc dans le cadre d’une « opération de spoliation » de biens de son ambassade à Rabat, après des informations de presse en ce sens.

« C’est infondé, ça contient beaucoup d’allégations erronées et ça préside d’un esprit d’escalade non justifiée », a réagi auprès de l’AFP une source diplomatique marocaine.

D’après cette source, le ministère des Affaires étrangères marocain, dans le cadre d’un projet d’agrandissement, s’était porté acquéreur en 2022 auprès de l’Algérie, après le déménagement de l’ambassade, d’un local laissé vacant sur le terrain de cette représentation, et attenant aux bureaux du ministère.

- Advertisement -

« Ce n’est pas un sujet que le Maroc a traité en catimini, mais au contraire en toute transparence et en lien direct avec les autorités algériennes qui ont répondu », a affirmé cette source à l’AFP, ajoutant que la procédure était « au point mort aujourd’hui parce que le Maroc n’est pas dans une logique d’escalade ».

Le ministère marocain a entrepris des démarches similaires auprès d’autres représentations étrangères du quartier pour agrandir ses locaux, a précisé cette source. Toutefois, aucun communiqué officiel n’est pour l’heure venu étayer ce démenti officieux. Jeune Afrique, pour sa part, révèle que la procédure d’expropriation de locaux appartenant à l’ambassade d’Algérie au Maroc remonte à au moins deux ans et était, jusqu’à récemment, menée à l’amiable dans le cadre d’un possible échange avec des biens situés à Alger.

L’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec Rabat en août 2021, dénonçant une série d' »actes hostiles » de son voisin, concernant en particulier le Sahara occidental et la normalisation avec Israël. En effet, l’Algérie n’a jamais accepté le rapprochement de Rabat avec Tel Aviv ainsi que les accords militaires signés en en novembre 2021, lors d’une visite historique à Rabat du ministre israélien de la défense, Benny Gantz.

Yacine K./AFP

2 Commentaires

  1. Que les affreux sachent que l’Alger n’est pas Entebbe .
    Depuis trois mille ans,ils mentent,manipulent et se cachent
    derrière de faux airs d’humilité.En fait ils n’ont rien d’humanité.
    L’Algérie se transformera en Ramsés s’il le faut.
    De Gaulle disait de ces affreux aux gros nez:
    C’est un people d’élites,sûr de lui-même et dominateur.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents