20 janvier 2022
spot_img
AccueilIdéeBoualem Sansal : "Il faut mettre l’islam au musée !"

Boualem Sansal : « Il faut mettre l’islam au musée ! »

Boualem Sansal

Boualem Sansal est ce lanceur d’alertes qui ne cesse de mettre en garde la France sur ses complaisances avec cet islamisme aveugle qui gagne du terrain de façon exponentielle aux quatre coins du pays, et au delà, de la planète entière.

Fort de l’expérience algérienne, c’est en connaissance de cause que l’inclassable intellectuel s’est transformé, au fil des ans et de l’actualité, en véritable référence qui ne cesse d’attirer l’attention  sur les dangers que représentent l’islamisme et sa source primitive l’islam.

Il faut dire que si la classe politique française avait tendu l’oreille à ces alertes au moment opportun, Éric Zemmour n’aurait pas connu l’ascension fulgurante qu’on lui connaît.

“Mettre l’islam au musée” est l’une des dernières formules concoctée par Notre Boualem National.

Boualem Sansal s’épanche sur son athéisme, non sans une pointe d’humour : – je suis athée de naissance, lance-t-il dans une interview accordée au Figaro, en novembre dernier. Et d’enfoncer le clou par une majestueuse sentence : « La croyance, c’est soit de la folie, soit une illumination” dans un entretien accordé au journal L’express de ce jour.

Malheureusement, par ces envolées lucides, Boualem Sansal ne fait que prêcher des convaincus dont le nombre se réduit comme peau de chagrin à mesure que les extrêmes gagnent du terrain.

Soit par ignorance, soit par complaisance, ou encore par calcul politicien pervers, la classe politique française s’est toujours montrée frileuse, pour ne pas dire tétanisée à l’idée de heurter la sensibilité des musulmans, et partant celle des islamistes qui savent bien comment tirer profit de telles tergiversations aux sommets.

Oui, tout comme il est temps de songer sérieusement à mettre le FLN au musée, en Algérie, il serait tout aussi judicieux de faire de même pour l’islam, pour souligner ce qu’affirme l’écrivain. Car comment avoir un peu d’espoir sur l’évolution de l’humanité, quand on continue à abreuver les p’tits peuples de ces sornettes qui traversent les temps en s’amplifiant au lieu de s’atténuer ?

Comment ne pas souscrire à l’idée que toute croyance en un Dieu qui aurait créé l’homme à son image est un signe d’aliénation irréversible ? S’aliéner est une chose, vouloir aliéner les autres en est une autre.

Malheureusement, que de têtes bien-pensantes attribuent de tels questionnements à des positions extrêmes ? Des têtes qui confèrent à Boualem Sansal une étiquette de “haineux de l’islam”. Ainsi en est réduit l’extrême lucidité.

À l’allure où vont les choses, bientôt, pour ces mêmes têtes, se dire non musulman c’est afficher sa haine de l’islam !

Soyons sérieux nom d’une pipe !

-Je ne suis pas chrétien. Cela fait-il de moi un ennemi du christianisme ?

-Je ne suis pas juif. Cela fait-il de moi un antisémite ?

-Je ne suis pas bouddhiste. Cela m’empêche-t-il d’être zen ?

-Je ne suis pas musulman, cela signifie-t-il que je hais l’islam ou les musulmans, dont font partie mes propres parents ?

À l’heure où l’on attend fébrilement le déploiement de James Webb, le télescope dont l’extraordinaire résolution (100 fois plus fine que celle de Hubble) nous renseignera sur l’état de  l’univers à sa naissance, il y a 13,8 milliards d’années, et peut-être bien sur une vie extra-terrestre, les hommes en sont réduits à se chamailler sur le sexe des anges. Pauvres petits humains !

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

69 Commentaires

  1. Par souci d’ objectivité il est aurait été plus judicieux que Boualam Sensal disent que toutes les religions doivent être mises au musée, mais là il ne cible que l’Islam ! beaucoup d’ êtres humains ont besoin de spiritualité quelque soit leurs croyances ou leur religion !!! L’Islam qui prédomine dans le monde doit surtout être réformé, et pour ce faire les Mutazilites il y a plus de mille ans sont une bonne référence! il serait temps que des Oulémas éclairés procèdent à une Réforme ou à un Aggiornamento de l’Islam comme l’ont fait nos frères Chrétiens, il sortirait alors de l’absolutisme et de l’intolérance qui le caractérisent et cet Islam Nouveau serait alors plus humain !!! Rien n’est impossible !

  2. Chaque religion est profondément marquée par les conditions de sa naissance et de son développement.
    A ce titre, l’islam est inséparable de la politique, des guerres pour exister et grandir, … sinon disparaître.
    Il a tout de même profité largement des pratiques apaisées des religions qui lui sont antérieures en Asie, en Afrique du Nord et en Iberie par ex. Et ce sont ces réflexes culturels antérieurs apaisés que l islam met en avant pour parler de religion de paix quand il se sent en faiblesse.
    L islam a tout puisé sans limites dans les civilisations qui lui sont antérieures et dont il a envahi les territoires. Il s est approprie architecture, medecine, mathematiques, philosophie, littérature, …
    Le récit de la genese, sumérien, a atterrit dans le coran par l intermédiaire de la bible.
    Les emprunts ne sont pas le propre de l islam, sauf que dans ce cas de cette religion, l’ampleur des ces emprunts et la négation des musulmans de ces emprunts font qu’il n y a aucun moyen pour cette culture d accéder à la créativité une fois les fonds culturels antérieurs sur lesquels il s est assis se sont taris. C’est ce qui est arrivé au 13e, 14e siècles.

  3. zemmour n’a pas créer le racisme anti-arabe mais il surfe sur lui ! sans remonter trop loin dans l’histoire il serait utile de lire ce qu’écrivaient sur les arabes de doctes personnages comme Renan, Tocqueville, Gobineau , le grand Victor Hugo et bien d’autres d’ailleurs comme Maupassant au 19 -ème siècle

    • Boualam Sansal ne croyait peut-être pas si bien dire! l’étymologie du mot musée vient du grec « mouseïon » qui veut dire sanctuaire, temple lieu sacré! de nos jours que met-on dans un musée? des vieilleries des choses désuètes que l’on conserve pour instruire les gens!
      L’islam est une religion dynamique, sur tous les continents quelque soit la forme dont on la pratique l’engouement pour cette foi ne se dément pas! les moquées ne désemplissent jamais !

      • Si la vérité d’une chose dépend du nombre de gens qui y croient, alors la terre était plate jusqu’à ces derniers siècles puisque les gens du monde entier la croyaient plate, et certains continuent de le croire de nos jours.

    • la liberté individuelle, la liberté de conscience, et la liberté d’expression sont sacrées, B Sansal est un écrivain il doit pouvoir écrire ce qu’il veut! il peut proclamer son athéisme ! ça ne regarde que lui ! même si on n’est pas d’accord avec ce qu’il dit il ne fait de mal à personne! IL FAUT ETRE TOLERANT! c’est à Voltaire qu’on prête cette maxime: « je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pourque vous puissiez le dire! ce monde serait bien plus vivable si chacun pouvait s’abstenir de s’ériger en censeur, en procureur voire en bourreau ! pourvu que tu sois libre!!!

      • Ce que j’ai dit à propos de SANSAL, je pourrais le dire à propos de bien d’autres écrivains (qui se reconnaitront d’eux-mêmes) et pas que ça. Tout le monde (littérature, show biz, cinéma, sculpture, etc.) a compris que si on veut obtenir un prix, il faut épouser la cause sioniste ou tourner en dérision l’Islam. Vous pourriez chercher les prix « raflés » grâce à cette farce et vous découvririez par vous-mêmes que ces oeuvres n’ont rien d’extraordinaire. On encourage même des « musulmans » (originaires d’Algérie, …. d’Iran même !) à obtenir de tels prix. Combien je vous aime !

        • Sansal a choisi de parler de l’islam en particulier, parce que c’est la religion à laquelle il est confronté dans sa vie personnelle, en tant qu’algérien et né musulman. Mais il parle de la religion en général puisqu’il se déclare athée. Et le sionisme n’a rien à voir là-dedans. Les athées – en général, en tout cas – haïssent la colonisation plus que les croyants.
          Sans faire allusion, en restant entiérement dans le Coran et l’islam, t’est-il jamais arrivé de réfléchir à la qeççet sidna Ibrahim el-khalil ? J’aime bien la chanson, à propos. Mais t’est-il jamais arrivé de te demander quel genre de dieu a besoin de preuves pour savoir combien un homme l’aime? Ne sait-il pas déjà qu’Ibrahim l’aime de tout son cœur? Pourquoi ce dieu a-t-il besoin de preuves pour en être sûr? Ne sait-il pas tout? Eh bien non, ce dieu tel que représenté avant le temps de Mohamed ne savait effectivement pas tout. Il savait même très peu de ce qui se passait autour de lui. Et quelle preuve il demande à Ibrahim! Égorger son poropre fils, ya boureb! Ça ne te choque pas un peu, non? Ça ne te semble pas un peu barbare? Egorgerais-tu ton fils pour prouver à Dieu que tu l’aimes?!!! Même si ce dieu ne l’a pas laissé aller jusqu’au bout, ça n’empêche que c’est la preuve qu’il voulait. Ce sont des sornettes inventées par les hommes d’il y a 2500 ou 3000 ans, c’est tout.

          • Votre commentaire est plein de contradictions. Sansal, l’athée, s’est bien rendu à ce que vous appelez Israel (Palestine occupée, en fait). Par conséquent, il cautionne l’occupation (vous dites que les athées sont anti-colonialisme). De plus, Sansal sait très bien qu’en reconnaissant cet Etat-voyou, les prix littéraires viendront à lui et seront gagnés sur le dos des Palestiniens. Il n’est pas le seul d’ailleurs à adopter une telle démarche. Même les candidats à la présidentielle l’ont fait (Hilary Clinton, Obama, Trump), Hollande s’était rendu au siège du CRIF, …. Mme Le Pen qu’on taxe, en France, d’anti-sémite a été flashée à New York entrain de cocoter avec de hauts responsables Juifs.
            Pour ce qui est du Prophète Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui), voilà que vous devenez tendre avec lui alors que vous doutez même de son existence (vos commentaires relatifs à l’article « Les sciences ont-elles trouvé DIEU ? »). Vous êtes donc un hypocrite et vous prêchez le vrai et le faux à la fois. Ceci dit, il est clair que vous ignorez tout de la religion. Vous ne savez pas que les personnes qui sont les plus mises à l’épreuve sont les Prophètes, puis les croyants en fonction de leurs degrés de piété. Vous pouvez vous-même faire peur à votre enfant d’être sanctioné s’il ne fait pas ceci ou celà, sans pour autant que vous éprouviez de la haine envers lui, du moins je l’espère. En définitive, vous qui critiquez DIEU (ça me fait rire, veuillez m’en excuser), est-ce que l’égorgement d’Ismail (que DIEU l’agrée) se concrétisa ? Pour la mise à l’épreuve d’Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui), elle est tout simplement basée sur une règle établie par DIEU: plus on demande des miracles et que ceux-ci se concrétisent, plus l’épreuve sera rude. Ceci a été le cas pour Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) qui demanda à DIEU comment IL rescussitait les morts. Ce fût aussi le cas avec ceux qui demandèrent à Aissa (que le salut de DIEU soit sur lui) que DIEU leur fasse descendre du ciel une table garnie d’aliments. La réponse de DIEU fût la suivante: certes JE le ferai, mais quiconque reniera, après, MON existence subira le pire chatiment qu’aucun n’a subi. C’est clair ? L’épreuve est PROPORTIONNELLE à ce qu’on demande comme miracle. Pensez-vous que dans l’au-delà, un Musulman du pôle nord (ayant peu de moyens pour comprendre le Coran, etc.) sera jugé de la même manière qu’un Musulman du Maghreb ou du moyen-orient qui a tout à sa disposition ? Pensez-vous qu’un riche donnant 100 DA sera rétribué de la même manière qu’un pauvre donnant la même somme ? Tout est pondéré.

          • ton raisonnement est un pur sophisme! le sionisme est une idéologie politico-religieuse juive! raciste et suprémaciste! et quand on est sincèrement athée on refuse toutes les religions et pas seulement celle de ses aïeux!

          • il ne s’agit pas de dénigrer mais d’être critique, avec des arguments aussi bien charpentés que possible! ce n’est pas la même chose! Les musulmans ont bien envahit la péninsule ibérique mais ils ont respecté ceux qui ne partageaient leur foi, il y avait toujours des vizirs ou des conseillers chrétiens ou juifs dans l’entourage des dirigeants musulmans il y avait tradition de tolérance , les chrétiens et les juifs sont des « Ahl el Kiteb » et donc doivent être respectés! pendant 800 ans les trois grande religion du Livre ont vécu en assez bonne harmonie dans la péninsule ibérique ce sont les catholiques intolérants qui ont mis fin à cette coexistence en expulsant les musulmans et les juifs, ces derniers ont été accueilli à bras ouverts dans l’empire musulman où ils ont pu continuer à pratiquer leur foi sans problème. Je te signale que la plus vieille synagogue du monde se trouve en Tunisie et les communautés juives des pays du Maghreb vivent en paix encore de nos jours! je ne partage ton point de vue sur les trois religions du Livre! il ne faut pas en avoir une lecture littérale surtout le Coran qui a mon sens à un côté ésotérique, après il y les textes que les théologiens ont rajoutés! je n’accepte pas par exemple que le témoignage, ou la part d’héritage d’un homme soit le double de celui d’une femme parce que ce n’est pas juste! les articles du Talmud (la loi juive) qui régissent les relations que doivent avoir les juifs avec les non-juifs (les goyim) sont tout simplement inacceptables! et non! pas seulement la religion juive doit exister! le soleil brille pour tout le monde!!! il faut être Tolérant!
            S’agissant de Boualam Sansal il a fait une faute morale en se rendant en Israël ! a-t-il pensé avant de faire ce voyage à ces centaines de milliers de palestiniens qui vivent dans les camps de réfugiés depuis 1948 à qui leur est interdit le retour dans leurs foyers comme le stipule plusieurs résolutions de l’ONU! à toutes ces personnes tuées tous les jours par les soldats ou les colons israéliens, à toutes ces personnes à qui on coupe l’eau et l’électricité, à ce bébé brûlé par une bombe au phosphore de l’armée israélienne, aux Accords d’Oslo bafoués par les israéliens, moi je partage le point de vue officiel de l’Algérie : pas de normalisation avec Israël tant que les palestiniens n’ont pas leur état!

        • effectivement si tu écris un livre antimusulman ou qui dénigre la culture arabe tu as beaucoup plus de chance d’obtenir un prix littéraire en Occident! et oui le sionisme est assurément une idéologie raciste d’ailleurs dénoncée par de nombreuses ONG international défendant les droits de l’homme. Le 18 juillet 2018 le parlement israélien a adopté une loi stipulant que Israël est l’état nation du peuple juif ce qui veut dire que tous les non-juifs de ce pays sont des citoyens de seconde catégorie! avec cette loi Israel peut expulser les non-juifs de son territoire ce qui est dans le programme de certains partis d’extrême droite de ce pays! par ailleurs avec la complicité des pays occidentaux ce pays se permet de violer toutes les résolutions de l’ONU! naftali bennett l’actuel premier ministre israelien est l’auteur du massacre de Cana au liban en 1996, ariel sharon est mort sans avoir répondu de ses actes pour les massacres dans les camps de Sabra et Chatila en 1982, et menahem beghin pour celui de Deir Yassine en 1948! ce sont des tous des crimes contre l’humanité! l’impunité est garantie pour Israël! cependant force est de constater que au mépris de toute humanité de nombreux dirigeants
          ou intellectuels arabes , par flagornerie , par mauvais calculs, se font les complices de ce régime perfides, pour eux les larmes des enfants palestiniens ne sont que l’eau! ce sont des goyim peu dignes de considération humaine!

          • @Ali T: Je ne sais pas si c’est à moi que tu as répondu, mais si oui, crois-tu que je supporte Israël et le sionisme? Au contraire, je les dénigre. Je suis entiérement contre, mais pas parce que les palestiniens sont musulmans. Ils ne sont pas tous musulmans d’ailleurs. Je supporte le droit des palestiniens en tant qu’êtres humains, pas parce qu’ils sont musulmans. Je ne les supporte pas plus que je supporte les indiens d’Amérique centrale ou du sud, les sahraouis sous le colonialisme marocain, les kurdes sous les arabes et les turcs. Je supporte tous les peuples opprimés.
            Quand on demande aux musulmans anti-colonialistes ce qu’ils pensent de l’occupation de l’Andalousie, presque tous disent que l’Andalousie n’est pas la même chose! Comment ça? Nos ancêtres ont envahi et occupé une partie de l’Espagne pendant presque 800 ans et ce n’est pas de la colonisation?
            Je ne sais pas si je comprends bien ton commentaire, car tu as l’air de croire que je défends la religion juive ou l’attitude des juifs envers les non-juifs? Si c’est ce que tu crois, il faut relire mes posts. Je l’ai dit plusieurs fois ici, il n’y a pas plus ridicule et barbare que la Bible et la Torah. J’ai répété plusieurs fois que Moïse, Noah, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph, etc., n’ont jamais existé du tout, pas plus que leur dieu. Ce sont de peurs mythes. Même Jésus Christ n’a probablement pas existé.
            Si tu lis tous les livres des trois religions, tu te rendras compte qu’en fait il n’y a que la religion juive qui devrait exister. Les deux autres sont des fraudes basées sur la Torah. En effet, quand on lit le Nouveau Testament, le livre des chrétiens lui-même, on se rend compte que ce Jésus Christ dont on parle tant – à supposer qu’il ait existé – était en réalité un fanatique juif, mort juif. Il n’avait aucune intention de fonder le christianisme. Il n’était pas chrétien et il est mort sans savoir ce qu’était un chrétien. Ce sont d’autres, Paul et Pierre, qui ont inventé le christianisme après sa mort en utilisant – ou en inventant – son nom et sa légende. Le christianisme est une fraude. L’islam, basé sur le judéochristianisme ne devrait pas exister non plus: Mohamed n’avait aucune intention de fonder l’islam. Il est mort en croyant que la fin du monde allait arriver de son temps et Jésus Christ allait revenir fonder le Royaume de Dieu. Ce sont ses successeurs qui ont inventé l’islam. Si tu veux en discuter, je te donnerai des arguments.

          • La part d’héritage de l’Homme est double de celle de la femme, parce que dans l’Islam, la femme n’est pas obligée de financer les besoins de la famille (elle le peut évidemment). Il y’a une différence entre EL ADL et EL MOUSSAWAT (que vous prônez):
            – EL MOUSSAWAT: Tous les élèves obtiennent la MÊME note, quelles que soient leurs réponses (l’homme et la femme reçoivennt la même part d’héritage)
            – EL ADL: Les élèves obtiennent leurs nôtes SELON leurs réponses (l’homme hérite plus que la femme car c’est à lui qu’incombe la responabilité financière)
            Ceci dit, dans certaines régions de l’Algérie, la femme n’a ni la même part que l’homme, ni la moitié…. Elle n’a RIEN!

  4. Moi je crois au Dieu des Kabyles mais a aucun autre Dieu, surement pas celui ramener du Moyen Orient. A chacun son Dieu!

    • Cher Izem , les trois grandes religions monothéistes ont vu le jour au Proche Orient ! deux d’entre elles sont des religions universelles: le Christianisme et l’Islam, le Judaïsme lui ne l’est pas car on est juif uniquement si la mère est juive, ce qui veut dire quelque soit ton origine ethnique tu peux être chrétien ou musulman sans que cela pose le moindre problème, par ailleurs il n’y avait pas un mais des Dieux chez les Berbères de l’antiquité leur religion était fortement imprégnée d’animisme car ils vénéraient la roche, il partageaient avec les égyptiens du temps des pharaons le culte du dieu bélier Ammon, la brebis était un animal sacré. Les berbères antiques pratiquaient aussi le sacrifice humain en offrande à la lune et au soleil je ne vois pas comment tu pourrais faire cela de nos jours!

    • les berbères de l’antiquité étaient polythéistes! un polythéisme fortement imprégné de chamanisme, ils pratiquaient aussi le sacrifice humain en offrande à la lune et au soleil qu’ils vénéraient!

  5. Ceux qui sont intéressés par l’histoire devraient lire les livres de Mohamed Ali Amir-Moëzzi ou regarder quelques unes de ses vidéos sur YouTube. C’est un historien très sérieux. Il démontre que l’islam a été fondé longtemps après la mort de Mohamed et que Mohamed n’avait rien à voir avec l’Islam en tant que religion indépendante. Il démontre que Mohamed était en fait un arabe converti au Judéo-Christianisme. Il croyait que la fin du monde était imminente de son vivant et que Jésus Christ allait revenir établir son royaume sur terre. Ce n’est que 80 ans plus tard que ses successeurs, devenus conquérants et s’étant rendu compte que la fin du monde n’allait pas arriver, ont commencé à forger cette nouvelle religion appelée Islam. et il a fallu 300-400 ans pour l’établir plus ou moins solidement.
    Moëzzi n’est pas le seul historien à affirmer ceci, mais c’est le plus éloquent. Il suffit de lire le Coran pour se rendre compte que ce scénario est hautement plausible, mais ces historiens ont des preuves pour l’appuyer. Juste un petit indice: Pourquoi le Coran appelle-t-il les anciens prophètes juifs (Abraham, Moïse, Jacob, etc.,) des « musulmans » alors qu’ils avaient vécu des centaines ou des milliers d’années avant l’existance de l’Islam?

  6. Un point positif pour le Matin que de publier tous les commentaires. A chaque commentateur d’assumer ce qu’il dit.

    • @Omar: Ce que fait Sansal ne me regarde pas. Je ne sais même pas ce qu’il pense d’Israël, et je m’en fous, c’est lui que ça regarde. Moi je suis du côté des palestiniens et de tous les opprimés sur terre. Tu dis que je ne comprends rien à la religion? J’ai presque 70 ans et j’étais croyant fervent dans ma jeunesse, comme toi. La différence est que je voulais réellement comprendre, pas juste chercher ce qui soutenait ma foi. Une fois que j’ai compris certaines choses, c’est avec regret que j’ai perdu ma croyance en Dieu, les dieux ou tout autre être surnaturel.
      Tu dis que je m’attendris sur le sort d’Ibrahim? Je ne vois pas où tu vois ça. Je le répète, Ibrahim est un personnage fictif. Il n’a jamais existé. Ce que je dis de lui c’est s’il avait existé. Au condiotonnel. Il n’a pas existé, donc mes critiques à son encontre sont réellement adressées aux gens qui ont imaginé cette histoire, à la culture de l’âge de bronze qui trouve qu’un dieu qui me demande à un homme de prouver qu’il l’aime en égorgeant son propre fils est quand-même un bon dieu. Et à la culture des arabes du temps de Mohamed qui promettaient de jeunes et beaux garçons aux soldats au paradis pour leur jouissance, disons, personnelle. Pour ces hommes barbares, c’était une promesse alléchante. C’est dans le Coran, et si tu le connais, je n’ai pas besoin de te dire dans quelle sourate il se trouve. Si tu crois que ce ne sont que des mots dans le Coran, cherche l’histoire des eunuques chez les arabes et autres musulmans jusqu’à peut-être même aujourd’hui dans certaines régions du Golfe.
      Ce que je te dis de ces personnages, que par exemple Ibrahim a épousé sa propre sœur, etc., ce n’est pas moi qui le dis. Tu n’as qu’à lire la Bible et la Torah (inclue dans la Bible elle-même.) Ne me dis pas que tu l’as lue, s’il te plait, parce que si tu l’avais lue tu saurais que je dis vrai. Et puis écoute et lis les historiens sérieux qui parlent de l’histoire du Coran et de Mohamed. Mais tu ne me donnes pas l’impression de quelqu’un qui veut réellement comprendre, plutôt de quelqu’un qui est tellement sûr de ce qu’on lui mis dans la tête qu’il refuse de réfléchir.

  7. La réforme de l’islam est la bienvenue, si on la permet maintenant que le Coran est intouchable, et le sauvera de ses délires de descendance authentique et des derices sanguinaires de certains de ses fidèles qui auraient auoins le mérite de passer à l’acte. Aussi et surtout qu’on garde sa croyance pour soi, je vais très bien da.s la mienne et je ne veux pas du paradis de celle des autres…

  8. La réforme «ijtihad » est faite par des savants au fond culturel grec-latin; des gens issus d une culture ou la pierre angulaire de toute cette civilisation est le citoyen. L’émergence de la chretiennete, religion orientale et la chute de la cite a plongé l Occident dans la sujétion, la féodalité avant la renaissance de la culture classique. L islam est fondamentalement oriental. Le terreau gréco-latin est épuisé depuis 6 siècles. Les quelques réduits qui gardent un peu de cette culture sont presque détruits : monde berbère, kurde. Avec quoi faire le dit ijtihad. Platon n aurait pas existé en dehors d Athènes, du moins en dehors d une cité grecque démocratique. Les œuvres de l’esprit ne sont pas désincarnées. On ne fait l ijtihad ou tout autre chose avec du vent

      • La raison n’existe que là où il y a la cité, donc le citoyen. Seul le citoyen souverain peut exercer la réflexion souverainement. La raison n a pas de plafond, serait-ce celui d’un dieu. Il ne suffit pas de décider d être rationnel pour l’être.
        En islam, on ne peut pas remettre en question dieu. La réflexion dans l islam a des limites; la réflexion rationnelle quant à elle n’a pas de plafond en dehors de celui qu elle se fixe pour elle même, pour des raisons de méthode. Dans l islam comme dans toute la civilisation orientale, il n y a pas et il n y a jamais eu de concept de citoyen-maître de son destin. A la place, il y a le sujet : sujet d un dieu et sujet du représentant de dieu sur terre – comme le calife ou le roi. Le sujet n est jamais souverain. C’est pas pour rien que les gens éclairés dans l islam comme dans l Europe du moyen âge ont souvent finis exécutés.
        La rationalité ne s’épanouit pas au hasard dans n importe quelle condition.

        • je suis opposé aux concepts de sujet car il est synonyme de servitude et de représentant de Dieu sur Terre , celui-ci n’est qu’un être humain comme les autres! comme tout être humain il n’est pas infaillible, peut-on imaginer le roi Salmane ou son fils MBS ou le roi M6 possédant le titre « de Emir el mouminin » devenir Calife!!! leurs actes nous parlent!!! l’Oumma ne saurait être un troupeau silencieux et obéissant, devant supporter les vilénies de leurs tyrans.
          le citoyen musulman doit exister et avoir droit au chapître! le peuple souverain ne peut se voir confisquer éternellement sa liberté, des droits, sa richesse et sa dignité  » le discours de la servitude volontaire est le lot commun, les esclaves le sont sui generis, à cause d’eux-mêmes » dixit J-Hedern Halier.

    • il faut prendre ce qu’il y a de bon dans les autres cultures! l’Afrique du nord a elle aussi reçu des influences grecques et romaines!

  9. l’Islam est traversé par plusieurs écoles et courants les sunnites et les chiites eux mêmes divisés en plusieurs courants à quoi il faut rajouter les facteurs culturels, un musulman wahabite saoudien a une pratique religieuse différente de celle d’un musulman sénégalais, un ismaélien afghan pratique sa foi différemment de celle d’un égyptien un alevi turc ne pratique pas l’islam comme un sunnite algérien etc. et pourtant ils sont tous d’authentiques musulmans ils prient tous le même dieu et ont le Coran comme Livre sacré ! seule l’interprétation diffère!
    selon moi eu égard a la faillibilité de l’être humain il ne saurait être une quelconque représentabilité de Dieu sur terre! on ne connait que trop les turpitudes des califes, des sultans, et autres rois! ils ne doivent représenter que les croyants et surtout être responsables devant eux! ce qui veut dire qu’un contrôle de leurs actes doit pouvoir être effectué par des instances élues qui peuvent les révoquer, bref instaurer la démocratie dans l’islam!

  10. Le dictionnaire, pour peu qu’on prenne la peine de le consulter de même que le déroulement de l’histoire disent que « calife » signifie successeur du prophète des arabes (et de ceux qui leur sont soumis).
    Le prophète des arabes détient sa légitimité directement du dieu des arabes, en l’occurrence allah. C’est clair; impossible de brouiller la réalité : le calife détient son pourvoir d’allah. Il n’a aucun compte à rendre au peuple. Il n’applique pas les les lois du peuple mais le texte de la sharya, supposée émaner d allah.
    Je ne m’étalerai pas d’ailleurs sur le concept de peuple qui n’existe même pas dans l’islam. Fort inutile.
    Quant « révoquer » le calife, décidément, il n’y a pas de limite à l’absurde. Mis à part l’assassiner pour prendre sa place, révoquer le calife, n’importe quoi !
    Je pensais que dans ce forum on s’adressait aux gens en adulte et comme des adulte. Ce n’est pas correct de prendre des adultes pour des enfants d’une école coranique à formater à sa guise.

    • Pratiquement tout ce qu’on croit savoir de Mohamed et de sa vie est de la fiction. Pure fiction. Des trucs écrits 200 ans après sa mort.

    • je voudrais aussi te rappeler que le roi du Maroc est « émir el mouminin », commandeur des croyant cela ne l’empêche pas de s’allier avec Israël pour menacer de guerre l’Algérie alors que nous sommes le même peuple!

  11. Le Prophète Mohamed , Paix et salut de Dieu pour Lui, est le prophète de toute l’Humanité pas seulement des arabes qui ne représente que 20% des musulmans! dès l’origine de l’Islam le Calife devait être élu par les compagnons du Prophète (PSDL) mais c’est le calife Muawiya qui l’a transformé en monarchie héréditaire en désignant son fils Yazid comme successeur! où est la légitimité là? d’autant que cela a été fait avec beaucoup de violence! et la suite est connue; c’est toute la famille du Prophète qui a été exterminée par Yazid pour assoir son pouvoir et éliminer des concurrents potentiels! ce sont des évènements historiques et vérifiables!
    le calife est un homme et donc faillible! pourrais-tu reconnaître MBS comme calife? je te signale que le roi saoudien, gardien des lieux saint de l’Islam , vient ,par un décret royal, d’autoriser la vente d’alcool sur le territoire de l’Arabie Saoudite c’est inédit depuis l’avènement de l’Islam! es-tu d’accord avec cette décision? on ne peut accepter d’être soumis aux caprices d’un homme et tout homme détenteur d’un pouvoir est tenté d’en abuser d’où la nécessité d’un contrôle de ce pouvoir!
    En Islam le peuple c’est l’Oumma!
    Ceci est un forum de discussion , nous sommes des adultes, nous échangeons des opinions elles peuvent être contradictoires et ce n’est pas parce que tu ne partages pas les miennes que je suis ton ennemi! nous parlons d’idée pas de personne! je veux vivre heureux dans un monde où il fait bon vivre, chacun doit faire un effort sur lui pour rendre ce monde plus vivable sinon au train où vont les choses nous courrons tous ensemble à notre perte! respectons-nous!!!

    • Lis ou écoute les historiens modernes et sérieux si tu veux connaître la vérité sur Mohamed, l’islam et le Coran. Cherche les livres ou les vidéos de Mohamed-Ali Amir-Moëzzi, un professeur specialiste des religions et érudit iranien. Ses vidéos sur YouTube sont en français, qu’il parle d’ailleurs comme si c’était sa langue natale. Ce qu’il dit confirme ce que je pensais depuis plus de 30 ans. En lisant le Coran et la Bible, je n’ai pas pu m’empêcher d’observer que ce type, Mohamed, n’avait pas l’intention de fonder une nouvelle religion appelée Islam. Il devait plutôt être un réformateur juif ou chrétien. Je n’avais pas de preuves pour ça, mais j’en étais certain. Et puis l’été passé j’ai découvert les travaux de Moëzzi et tout un tas d’autres historiens qui ont confirmé cette idée: Mohamed était un arabe converti à une secte judéo-chrétienne rejetée à la fois par les juifs orthodoxes pour avoir accepté Jésus comme le Messie et par les chrétiens pour ne pas reconnaître que ce même Jésus était le fils de Dieu. Mohamed pensait que la fin du monde allait arriver de son temps et Jésus allait revenir établir le Royaume de Dieu ici sur terre, pas dans l’au-delà, Il est mort sans avoir aucune idée que certains allaient fonder une nouvelle religion plus tard avec lui comme prophète. Toute sa biographie est une œuvre de fiction écrite sur deux siècles ou plus après sa mort.
      C’est la même chose avec Jésus Christ aussi, en admettant qu’il ait existé, ce qui n’est pas certain: Il était juif, a vécu comme juif et est mort comme juif. Lui non plus n’avait aucune idée que certains allaient créer une nouvelle religion centrée sur lui, et lui aussi croyait que la fin du monde allait arriver de son vivant et que Dieu allait instaurer son Royaume sur terre.

      • je ne partage pas cette opinion mais je la respecte! personne ne peut prétendre détenir à lui seul la vérité! je pense cependant que les trois grandes religions monothéistes ont révolutionné les sociétés de l’époque où elles sont apparues! elles ont apporté des codes moraux pour canaliser les comportements humains! ce sont des repères utiles pour éviter les dérives de toutes natures auxquelles l’être humain peut facilement céder! par exemple si on demande aux gens de ne pas s’enivrer, de ne pas se droguer ect..ce n’est pas par plaisir d’interdire c’est bien parce que c’est nuisible à l’individu mais aussi à la société! personnellement je ne monterai pas dans un bus ou dans un avion en sachant que le pilote est saoul ou drogué! l’essentiel c’est de comprendre le message transmis par la religion !

        • La religion n’a aucun mérite dans la moralité d’une société, ni de blâme non plus, pour être juste. La religion n’a jamais causé quoi que ce soit dans l’histoire, que ce soit du bien ou du mal. La religion est le résultat de la société, pas sa cause. Concernant l’alcool en particulier, le Coran ne l’interdit pas clairement. D’abord il ne fallait pas venir saoul à la prière, mais après, quand les combattants venaient saouls au combat ça ne pouvait plus passer, il fallait l’interdire, parce que là ça touchait aux intérêts matériels. La religion n’est que le reflet de la société, et c’est pour ça que l’islam n’existe pas, ni le christianisme non plus. Il n’y a pas un islam ou un christianisme, mais des islams et des christianismes. Et c’est comme ça depuis le début; il n’y a jamais eu d’islam des origines ou de christianisme ou de judaïsme des origines. Jamais. Ça a toujours été disputé et a toujours évolué en fonction de la société. La religion c’est comme le drapeau national: en lui-même le drapeau n’est qu’un oripeau, un haillon. Mais c’est ce que la société projette sur lui qui en fait un symbole puissant pour lequel des gens sont prêts à donner leur vie.
          Concernant l’islam en particulier, rends-toi un service et recherche Mohamed Moëzzi. Vois un peu ce qu’il a à dire. Ce n’est pas un petit zigoto qui met des vidéos sur YouTube pour passer le temps ou vendre sa version particulière des choses. C’est un professeur et historien très sérieux.

          • l’alcool est un poison! c’est une drogue qui engendre de nombreux mots. Beaucoup de crimes sont perpétrés sous l’empire de l’alcool! les alcooliques ont des enfants dégénérés! lis « L’assomoir » de Zola, cet ouvrage est édifiant sur l’alcoolisme! j’aborde le sujet du point de vue de la santé et non religieux!
            regarde les ravages de l’alcool dans les réserves indiennes des USA ou du Canada sur youtube! c’est impressionnant!

        • Ce que tu dis de l’alcool est vrai, c’est – ou du moins ça peut être – un poison, mais ce n’est pas la raison pour laquelle le Coran l’interdit, ou l’interdit à moitié. Rien à voir avec ça. C’est comme la viande de porc. Son interdiction n’a absolument rien à voir avec la santé. Le Coran la interdite parce que Mohamed – ou ceux qui ont composé les sourates du Coran – ont simplement appliqué ce qu’ils ont trouvé chez les judéochrétiens qui ont inspiré Mohamed. C’est pour ça qu’il dit que la viande de porc vous est interdite comme elle était interdite à vos prédécesseurs. Pour les arabes auquels le Coran s’adressait, cette interdiction avait si peu d’importance qu’elle aurait aussi bien pu ne pas exister, car les arabes du désert n’en bouffaient pas de toute façon. C’est comme si on interdisait à nos ancêtres algériens de bouffer de la viande d’hypopotame. Et la vraie raison pour laquelle les « prédécesseurs » de Mohamed, c’est à dire les juifs, l’avaient interdit est que d’une part il leur était difficile de le faire dans un climat aride, car le porc a besoin de beucoup d’humidité sinon il crève, et que surtout il était une menace très sérieuse pour l’environnement aride ou semi-aride et délicat dans lequel vivaient les juifs. On sait aujourd’hui que l’élevage des chêvres a causé des ravages à l’environnement dans le pourtour méditérranéen: déforestation, érosion, désértification. Le porc pouvait causer des dégâts encore pires si on se mettait à son élevage, et c’est pour ça qu’il fallait absolument l’interdire.

          • Peu importe ce que dit le Coran! j’ai un cerveau pour réfléchir! je sais que si je fume et que je bois de l’alcool j’ai 100 fois plus de chance d’attraper un cancer! c’est mauvais pour l’individu et pour la société

  12. @Kichi Duoduma; en effet, c’est bien après la mort de Mahomet, analphabète lui même, que le coran a été fixé par écrit. En réalité, il y avait alors plusieurs versions du coran. L’islam étant à moitié de la politique, chaque faction a essayé d’imposer sa propre version. C’était important pour faire valoir sa légitimité d’hériter de Mahomet et de légitimer sa prise du pouvoir.
    Sans le volet politique de l’islam, il y aurait probablement eu quelque chose qui ressemble aux quatre évangiles du christianisme. Mais l’islam étant également de la politique, la faction qui a pris le dessus, les Omeyyides, a fait triompher sa version. Ils ont fait brûler toutes les autres versions massacrant au passage leurs porteurs qui se trouvent être des adversaires politique. Pour autant, ceci n’a pas effacé complètement les autres versions du coran.
    En fait, rien de nouveau; c’est le même schéma que dans les récits de l’histoire : c’est la faction triomphante qui a imposé sa version. Nos enfants le subissent quotidiennement à l’école, notamment sur l’invasion arabe – musulmane. Mais cette fois-ci, ce ne sont pas les vainqueurs qui dictent leurs récits mais leurs sbires locaux acculturés et convertis à différentes époques.
    POur ce qui est du récit de la création du monde; elle était connue des Sumériens. Les juifs l’ont transcrites, les chrétiens et musulmans l’ont réchauffé, l’archéologie l’a dévoilé.

    • Un autre mythe est que Mohamed était illettré, mais d’après les recherches des historiens dans les 50, et surtout les 20 dernières années, Mohamed savait lire et écrire. Son analphabétisme est une partie de son mythe. On ne sait presque rien de lui, mais l’une des rares choses qu’on sait est qu’il n’était pas illettré. Il y a à peine un an de ça, j’étais presque convaincu que Mohamed n’avait jamais existé du tout, pas plus que Jésus ou Moïse et les autres sidna flan ou flan. Mais en lisant les travaux de certains historiens comme Mohamed Moêzzi et quelques autres, j’ai changé d’avis sur lui. Maintenant je crois qu’il a bien existé mais que 99,99% de ce qu’on dit de lui est de la fiction.

      • Ce qu’il a dit;
        Les religions monothéistes sont des explications du monde dans leur partie « Récit de la genèse » (une explication du qui et du comment est créé le monde); c’est à dire les passages qui établissent la puissance de dieu et la nécessité, donc, de se soumettre à lui. Tu enlèves la genèse de la bible ou du coran, il ne restera pas grand chose mis à part des rituels, sans réelle signification pour l’explication du monde, mais d’une grande importance pour conditionner et fidéliser les gens.
        Or, comme je l’ai écrit, le récit de la genèse, l’arche de Noé, etc., sont des éléments de la mythologie sumérienne. Les juifs en ont probablement pris connaissance et les ont recurillés lorsqu’ils étaient exilés à Babylone au VIIe siècle Avant JC.

  13. Je ne voulais pas rentrer dans ce débat, d’une part parce que je ne peux pas dire que la question religieuse me passionne profondément , d’autre part parce que je n’en suis pas un connaisseur. Si j’interviens donc c’est plus pour le débat lui-même que pour le sujet en question.

    D’abord m’est avis que la question des religions échappe à toute tentative de rationalisation. Plusieurs traditions et pratiques sociales, complètement anomiques aujourd’hui qui n’ont rien à voir avec la religion persistent parfois malgré leurs inopportunités et même leurs nuisances.

    Je ne crois pas que c’est l’ignorance qui soit la cause principale de la persistance des religions. On a vu dans l’article de K. Madani comment la science s’empare de la question. Il suffit de lire comment des scientifiques abordent la question de Dieu. Ou plutôt la question de l’origine du monde , sans allusion à Gustave Courbet.

    J’en déduis que la question de la religion elle-même , et de toutes les réponses que se trouvent les uns et les autres est accessoire. Copernic qui était Chanoine n’a pas renoncé à sa foi quand il a découvert l’héliocentrisme. Galilée n’a modifié en rien le dogme chrétien.

    Certains ne peuvent pas rester sans réponse au désire de savoir  : d’où on vient. Il est prêt à accepter n’importe quelle réponse aussi troublante fusse-elle.

    Le problème réside dans le rapport à la religion . Si ce n’est qu’un rapport spirituel ou onanisme neuronal, ou un rapport social comme dans les sociétés musulmanes où l’islam est dinoun, dawlatoun, thaqafatoun, wa moudjtama3oun.

    • Galilée était un savant croyant catholique mais rationaliste il avait dû renoncer à contre cœur à ses théories scientifiques notamment celle de l’héliocentrisme devant le tribunal de l’Inquisition car il n’avait voulu finir sur le bucher comme Giordano Bruno, lui il voyait les astres avec ses yeux et sa lunette pas avec son esprit comme les inquisiteurs! C’est l’Église catholique qui aurait dû modifier sa perception de l’Univers après les démonstrations du savant!

      • Galilée n’a renoncé à rien : sa dernière phrase dans le procès fut: « et pourtant elle tourne ». Il n’a fait qu’admettre qu’il avait tort de dire une vérité qui remet en cause le sacro-saint dogme.

  14. Salut, Hend Ouqaci! C’est ton dernier paragraphe qui fait que nous nous intéréssons tellement à la religion, sinon elle s’atrophierait petit à petit par elle-même jusqu’à ce qu’elle disparaisse sans que personne ne le remarque.
    Le débat est aussi passionné outre-Atlantique concernant le christianisme. La religion commence enfin, et à grande vitesse, à être remise en question en Amérique du nord et du sud. Aux USA, son influence est en train de fondre comme une boule de neige dans le désert de la Vallée de la Mort en plein midi, en plein été. Les chiffres sont impressionnants: de 1999 à 2020 le pourcentage d’américains se déclarant membres d’une religion quelconque est passé de 70% à 47%. Et le déclin continue à gagner du terrain. Des églises vieilles de 200 ans ferment leurs portes faute de fidèles, des milliers de prêtres se retournent contre la religion et se déclarent athées ou agnositiques, etc. C’est pour ça que les résidus de croyants s’y cramponnent avec tant de force. Et comme ces derniers sont plutôt des Républicains réactionnaires, ils ont un impact sur le monde entier.

    • aux USA le Dieu s’appelle Dollar! Lors de l’ouragan Katrina l’un des plus puissants de l’histoire des USA de nombreux américains ont acheté des armes en prévision de l’arrivée de réfugiés dans leur ville! c’est ça « tu aimeras ton prochain comme toi même! « 

    • De nombreux américains ont perdu leurs repères moraux, il faut voir sur youtube les rues des villes américaines gangrénées par l’alcool et la drogue c’est hallucinant!!!

  15. Ad nekker ghas ur nezmir

    C’est que, comme disait l’anecdote, « Si la montagne ne va pas à Mahomet, Mahomet va à la montagne ».

    Ils veulent faire notre bonheur malgré nous. C’est cela le problème avec les 2 religions auto-proclamées universelles. Sinon, des religions, il y en a eu depuis toujours sans poser de problèmes notables.

    C’est parce qu’elles sont universelles que nos impôts payent les salaires des machayekh. Les machayekhs désignent à leur guise les jours fériés et le WE. On les payent malgré pour qu’il hurlent comme des tarés à nos fenêtres à 4 heures du matin. Les instits, pareillement payés, initient les bambins aux rituels de l’enterrement et des « miyyet djelda ». Les types de l’état civil qu’on nourrit nous imposent comme noms à nos enfants des Khaled, Mohammed ou des Aicha. Et le policiers, payés à la cagnotte commune, … etc.

    C’est parce qu’elle se proclament universelles qu’il faut dire ce qu’on en pense

    Sinon, si religion il y a, je préfère celle de nos ancêtres; parce que elle festive et, surtout, c’est parce qu’elle définit le mot « religion » : c’est la notre, ce qui nous lie

    • tu es libre de croire à ce que tu veux! mais nous sommes depuis longtemps dans un monde festif surtout à travers les écrans! la société du divertissement continuel c’est un monde d’illusions qui brûle les êtres humains comme des papillons de nuit sur le réverbère

  16. aux USA le Dieu s’appelle Dollar! Lors de l’ouragan Katrina l’un des plus puissants de l’histoire des USA de nombreux américains ont acheté des armes en prévision de l’arrivée de réfugiés dans leur ville! c’est ça « tu aimeras ton prochain comme toi même! « 

    • Il n’y a pas qu’un seul dieu, Dollar. Chaque pays ou région a le sien propre: Euro, Zloty, Dinar, Livre, Rial, Lira, etc. C’est du polythéisme.
      Quand au mythe « aime ton prochain » ou « aime ton ennemi » proféré par les chrétiens, il n’est que ça, un mythe. Jésus Christ n’a jamais parlé d’aimer son ennemi. Jésus – en admettant qu’il ait existé, ce qui est loin d’être sûr – était un nationaliste juif, peut-être un combattant juif contre Rome. Le passage qui dit « aime ton ennemi » a été traduit du grèc. Or, en grèc il y a deux mots pour ennemi: « ekhthros » et « polemios ». Ekhthros veut dire un ennemi personnel, quelqu’un qui est peut-être ton voisin, ton cousin, ton associé, ou même ton propre frère, mais avec lequel tu as des problèmes d’ordre personnel. C’est un peu comme le mot adversaire. C’est ce mot que Jésus a utilisé. Il voulait dire que ses disciples juifs devaient s’aimer entre eux, qu’ils oublient tous leurs problèmes personnels les uns avec les autres pour être unis. L’autre mot, qui veut dire le vrai ennemi, celui contre lequel tu es en guerre, est polemios, mais Jésus ne l’a pas utilisé. Quand on lit la Bible entière, on voit que ça serait vraiment incongru si Jésus avait dit d’aimer le vrai ennemi.

  17. « À l’allure où vont les choses, bientôt, pour ces mêmes têtes, se dire non musulman c’est afficher sa haine de l’islam ! » C’est déjà bien le cas depuis un certain @ Madani et ne t’avise pas à déclarer ta kabylité sous peine d’être taxé, sans ménagement, de haineux de l’islam et l’arabité!

    • Azul Cher ami !
      Re bienvenue sur les colonnes du matin!
      C’est déjà le cas ! Les Kabyles sont considérés comme des apostats, si le terme s’applique à l’islam, par nos khawatna el-mou-e-Minine !
      Cheers !

      • Apostat, encore faut-il avoir entièrement renoncé un jour à la religion des ancêtres, ce qui n est pas le cas de la majorité absolue des nord africains

    • @Urfane: Et qui dit haine de l’islam dit amour du sionisme, on dirait. Ça me reappelle quand j’étais adolescent. Je commençais à comprendre que la religion n’est que de la mythologie glorifiée, et je le disais au village à un petit groupe. Alors que je remettais l’existence de Dieu en question, un vieux m’a dit : « D’ipapassen i-k-seghren » (ce sont les Pères-blancs qui t’ont enseigné,) comme si les Pères-blancs enseignaient l’athéisme.

  18. Vos contradictions:
    – Comment demander à quelqu’un d’égorger son propre fils VS vous dites que Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) n’a jamais existé. Comment demander à quelqu’un qui n’existe pas d’égorger son fils ? Bizarre.
    – Vous faites un lien avec le Prophète Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) et sa nièce alors que vous dites que Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) n’a jamais existé. Comment se pourrait-il que quelqu’un qui n’existe pas voudrait entamer la relation que vous évoquez avec sa nièce (HACHAH) ? Bizarre.
    – Vous qui ne croyez en l’existence d’aucun Prophète, vous croyez en l’existence du frère d’Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui), lequel vous réfutez son existence. Bizarre.
    – Vous qui ne croyez en l’existence d’aucun Prophète, voilà que vous m’apportez une « preuve » trouvée dans la Bible concernant la relation que vous citez entre Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) et sa prétendur nièce, c’est à dire une relation entre une femme et quelqu’un qui n’a jamais existé. Bizarre.
    – etc., etc.
    En résumé, vous cheminez dans une arborescence dont certaines ramifications sont réelles et d’autres inventées comme bon vous semble, pour peu de satisfaire votre athéisme, mais au prix d’être ridicule.La fin justifie les moyens. N’est-ce pas ?
    Quant aux Arabes des pays du Golfe, c’est hors-sujet et prouve, encore une fois, que vousn êtes à côté de la plaque.
    Conseil: Ne commettez aucun délit. Votre avocat aurait de la peine à vous innocenter car le Juge relèvera vos contradictions en un moins de temps !

    • @Omar: Tu sembles ne pas comprendre, ou faire semblant de ne pas comprendre ce que je dis. Je le répète donc en termes aussi clairs que possible: Ces gens-là n’ont jamais existé. Ce sont des personnages mythiques, fictifs, comme Hercule, ou Zeus, ou Baal, ou Djeha. Complétement imaginaires. Mais si on fait semblant pendant une minute ou deux d’accepter qu’ils aient existé, juste pour l’argument, alors il faut voir quel genre de bonhommes ils auraient été d’après les histoires racontées sur eux par le peuple qui les a imaginés. Ce ne sont pas les arabes qui auraient connu la vraie histoire de ces zigotos, s’ils avaient existé, ni les chrétiens, ce sont les anciens juifs, ceux qui ont imaginé ces personnages, comme nous algériens imaginons Djeha ou M’qideche. Donc pour connaître l’origine des histoires imaginaires de ces personnages imaginaires, il faut s’adresser à la Torah, pas au Coran ou au Nouveau Testament. De toute façon le Nouveau Testament ne remet pas en question la Torah. Ibrahim n’a pas épousé sa nièce, je répète, mais sa demi-sœur. S’ils avaient dit que c’était sa nièce, ce ne serait pas moins grave en tout cas.
      Encore une fois, quand je critique Ibrahim, ce n’est pas Ibrahim, un homme qui n’a jamais existé, que je critique, mais la mentalité de ceux qui ont imaginé son histoire. Pour eux, à leur époque, les faits dégoûtants qui nous sont relatés à son propos n’étaient pas immoraux ou dégoûtants. Je t’ai donné l’exemple des eunuques, qui existent peut-être encore aujourd’hui dans certains coins d’Arabie: Pour les arabes d’une certaine époque et certains endroits, il était acceptable de couper les parties génitales d’un garçon et l’utiliser comme…tu vois ce que je veux dire. Et le Coran lui-même promet de jeunes et beaux garçons aux guerriers de Mohamed au paradis. Pour nous c’est révoltant et cruel, pour eux à leur époque, c’était normal.
      Je répète encore une fois: Abraham, Moïse, Jacob, Issac, Ismaël, etc., n’ont jamais existé, mais leurs histoires telles qu’elles sont racontées dans leur version originale nous renseignent sur la mentalité de la société qui les a imaginés, et il n’y a rien de recommandable – ou de croyable – dans ces histoires.
      As-tu jamais lu l’histoire de Moïse telle que racontée dans la Bible? S’il existait un enfer et que ce personnage avait existé, il serait le premier à entrer dedans, avant Hitler et Bugeaud. Que des massacres, des viols collectifs, etc. Pour l’exemple, ce qu’il a fait de plus bon est quand il a dit à ses hommes que quand ils massacrent toute une tribu voisine et qu’ils ramènent de jeunes vierges captives, ils doivent leur donner tout un mois pour se remettre du chagrin qu’ils leur ont causé en tuant leurs parents. Un mois ya boureb! Après un mois, yallah, allez-y et violez-les à votre guise. Et je te dis que ça, c’est que Moïse a fait – supposé avoir fait zaâma – de bon, car le reste est bien pire.
      Si tu ne comprends toujours pas la nuance entre le fait qu’ils n’ont jamais existé et le fait de « supposer » pendant un instant qu’ils aient existé, je laisse tomber, car je ne peux pas être plus clair que ça.

  19. il faut arrêter d’avoir une opinion binaire du monde ce n’est pas tout noir ou tout blanc, le monde est complexe! et puis ça veut dire quoi « les Kabyles » ou « les Arabes » ? est ce que tous les kabyles pensent et agissent pareillement? de même que les Arabes? et si une personne est apostat ça ne regarde qu’elle même ! personne n’a le droit de s’ériger en juge et lancer des anathèmes sur autrui! acceptons nos différences! encore une fois il faut respecter la liberté de conscience de tout un chacun! et ce n’est pas une mince affaire de faire admettre cela à des gens qui n’ont pas l’habitude de penser par eux-mêmes!

    • @Hassan: Si c’est à moi que ce commentaire est adressé, c’est comme défoncer une porte ouverte. En principe tu as raison, bien évidemment. Il y a 3000 ou 5000 ou 10000 ans, les arabes, les berbères, les juifs, les italiens, etc., n’existaient même pas. Il n’y avait que de petites tribus ou familles humaines, toutes descendant des mêmes ancêtres lointains. Nous avons tous la mëme cervelle. Les enfants des tribus cannibales vivant à l’âge de pierre qui ont été « découvertes » il y a moins de 50-75 ans en Papouasie sont aujourd’hui des ingénieurs, des médecins, des physiciens, etc. Ce n’est donc pas la « race, » concept idéologique et non scientifique, qui détermine la valeur ou la culture d’un être humain.
      Ce que je dis des anciens arabes et juifs, ou de certains arabes et juifs actuels, je le dis parce que certains, trop nombreux, veulent justement nous obliger à croire qu’ils avaient reçu La Vérité de la part d’un dieu qui les a élus parmi tous les autres peuples comme « ses » peuples à lui. D’abord les anciens juifs et ensuite les arabes. Si cette idée n’existait pas et qu’on n’essayait pas de nous l’imposer, je n’aurais nul besoin de critiquer l’ancienne culture juive ou arabe. Tous nos ancêtres étaient des barbares ignares et cruels. En indiquant la sauvagerie, l’ignorance et la cruauté des arabes et juifs d’un certain temps et d’un certain lieu, je veux tout simplement montrer qu’ils n’étaient en aucun point différents des autres. On veut nous faire croire qu’ils ont reçu des Livres sacrés de la part de leur dieu, et je réponds que ces Livres n’ont rien de sacré, ni de bon. Ils sont l’œuvre d’êtres humains barbares, ils contiennent donc de la barbarité et presque rien d’autre.

  20. @Omar: Je ne sais pas si ton commentaire concernant les droits de la femme est adressé à moi ou pas, mais si oui, je ne vois pas à quoi tu veux en venir. Enfin, pour les droits de la femme, comme pour tout le reste d’ailleurs, tu trouves tout ce que tu veux dans le Coran, le meilleur et le pire, c’est à toi de choisir. Je l’ai dit avant, les grands philosophes soufis à l’esprit ouvert et pleins d’amour pour leur prochain sont d’authentiques musulmans, les membres de Daech qui égorgent des enfants sont d’authentiques musulmans tout aussi bien. Les deux trouvent leur justification dans le Coran. Le Wahhabisme comme l’islam « éclairé » de Cordoue sont tous deux d’authentiques islams. Dans le Coran tu peux justifier le féminisme comme tu peux justifier le contraire.
    Concernant les droits de la femme à l’héritage que tu as cités, je te garanties qu’ils ne sont pas de Mohamed, encore moins d’un dieu perché sur les nuages là-haut. Mohamed s’en foutiait totalement des droits de la femme, parce que tout simplement, il croyait que la fin du monde allait arriver avant sa mort et donc les droits d’héritage n’avait aucun sens pour lui. Qui se fiche de qui va hériter de quoi alors que la fin du monde arrivera dans quelques années ou quelques mois? Ces passages ont été écrits longtemps après la mort de Mohamed. Ses successeurs se sont rendu compte après quelques dizaines d’années que la fin du monde n’était pas pour le lendemain, contrairement à ce qu’ils avaient cru, alors ils se sont mis à élaborer des règles de conduite. Comme elles ont été écrites par différents hommes à différents lieux et différentes époques et avec difféérentes attitudes et idées du monde, ils ont écrit des trucs contradictoires.
    Il faut cesser de croire que nazala 3alayhi. Ma nazala walou 3ala ayyi wahed.

  21. il faut aller de l’avant! se moderniser, se réformer! il ne faut pas avoir peur du changement! et ne pas rester arc-boutés sur le passé! nos sociétés sont trop conservatrices! lazem ne taourou!!!

  22. @Ali.t : Je te cite: « …ce n’est pas la même chose! Les musulmans ont bien envahit la péninsule ibérique mais ils ont respecté ceux qui ne partageaient leur foi, il y avait toujours des vizirs ou des conseillers chrétiens ou juifs dans l’entourage des dirigeants musulmans il y avait tradition de tolérance , les chrétiens et les juifs sont des « Ahl el Kiteb » et donc doivent être respectés! »
    Si ce n’est pas du délire, alors je ne sais pas ce que le mot délire veut dire! Les musulmans ont envahi un autre pays et ils l’ont occupé pendant huit siècles, MAIS CE N’EST PAS LA MÊME CHOSE !!!
    Je n’ai rien à dire, ya khouya. Tu es un champion! CHAPEAU !!!!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

CAN 2022 : Gambie-Mali (1 -1), qualification ouverte

La Gambie et le Mali, victorieux de leur premier match, se sont séparés sur un nul (1-1) ce dimanche 16 janvier 2022. Un partage...

Les plus populaires

Commentaires récents