19 juillet 2024
spot_img
AccueilCultureBoualem Sansal reçu à l’Académie des Sciences d’Outre-mer

Boualem Sansal reçu à l’Académie des Sciences d’Outre-mer

Boualem Sansal

L’écrivain Boualem Sansal est désormais membre associé de l’Académie des Sciences d’Outre-mer dont le siège est situé rue La Pérouse à Paris.

Son installation, effectuée dans l’après-midi du vendredi 23 septembre 2022, a été dirigée par Vincent Hervouët, chef du département étranger de LCI, la chaîne d’information en continu qui appartient au groupe TF1.

Vincent Hervouët a indiqué, en installant l’écrivain algérien, qu’une « des vraies raisons qui font que l’on choisisse d’être journaliste, c’est de rencontrer de vrais héros comme vous, des hommes au courage moral de déplaire au pouvoir et d’être méprisé et rejeté. Il n’y a pas de courage triste.

Vous savez de qui vous parlez quand vous pointez les islamistes et les terroristes. »
Sa réception a été suivie par une communication ayant pour thème « La culture, facteur de paix ou arme de guerre ? »

Boualem Sansal a insisté sur le fait que la paix reflue et la guerre avance partout dans le monde. Les raisons, a-t-il indiqué, sont toujours les mêmes au cours des siècles qui font que les hommes cherchent la paix ou font la guerre, et ces raisons sont aujourd’hui totalement brouillées. Les hommes ne savent plus vraiment au nom de quoi ils agissent dans un sens ou dans l’autre.

- Advertisement -

Dans une mondialisation en perpétuelle recomposition, la culture ou ce qu’il en reste ne fait plus lien, elle fait désordre, elle sépare, elle radicalise. Pis, elle nous empêche de réfléchir aux voies et moyens de briser le cycle infernal. Il faut sauver la culture pour sauver la paix et bannir la guerre.

Kamel Bencheikh

 

 

12 Commentaires

  1. Excellente nouvelle !
    On ne peut que lui adresser nos félicitations et le remercier pour la fierté qu’il nous procure et les messages lucides qu’il délivre à chacune de tes sorties…

  2. Momo,

    Très bonne nouvelle, de voir un talent récompenser, et comme une malédiction, c’est de l’étranger que cette bonne nouvelle arrive.
    Pendant ce temps là nos « élites » s’occupent de l’Anglais au lieu de renforcer la matière existante… et remédier à l’histoire de ce pays.

  3. J’tijore que moua je ne trouve pas ça du-tout comme une bonne nouvelle. Je dirais même que cette nouvelle remue le zbel de mon pathos de koulounizi.

    Moua ça me rappelle l’Hôtel Lalla Khedidjea à Les-Zoizos. Ils ont créé un hangard pour recevoir le3raya kabyles pour qu’il n’aillent pas gêner l’aristocratie Les-Zoizoienne au coté chic .

    J’en voie qui vont être jaloux . Sansal? Et pourquoi pas Y.K? C’est y peut-être pas de la science d’outre-mer la littérature d’Y.K peut-être ? Iben moua j’va vous le dire pourquoi pas Y.K. La science d’outre mer,c’est comme qui dirait une science de singes savants. Sinon pourquoi pas Sansal à l’académie des sciences tout court ? Ipi depuis quand on est outre-mériens nous? On est indigènes génétiquement waqila?

    Décidément Fafa notre mère infidèle ne cesse pas d’avoir des remords pour ses mouta3ad dans les colonies. Mais delà pour nous reconnaître comme ses enfants légitimes, jamais. Et pourtant nos butindeguerriste écrivent le français mieux que La Comtesse de Ségur, Fikencrotte et Zemmour. Et mieux que Proust, ih !

    Ih, pourquoi pas l’Académie française ? Nagh il n’y a que la kadimi des sciences indigènes qui lui va au teint?

    • quiconque a entendu cet écrivassier parler se rend vite compte de la médiocrité du personnage! c’est un cuistre d’excellente facture grand contempteur de sa culture d’origine! ha! oui! pourquoi pas l’Académie des Sciences française il pourrait prendre le siège de  » l’orientaliste Ernest Renan » dont le discours délicat à l’endroit des musulmans est resté dans les annales! voici un extrait choisi que Sansal appréciera!: « L’islamisme n’est pas seulement une religion d’État, comme l’a été le catholicisme en France, sous Louis XIV, comme il l’est encore en Espagne ; c’est la religion excluant l’État ; c’est une organisation dont les États pontificaux seuls en Europe offraient le type. Là est la guerre éternelle, la guerre qui ne cessera que quand le dernier fils d’Ismaël sera mort de misère ou aura été relégué par la terreur au fond du désert. L’islam est la plus complète négation de l’Europe ; l’islam est le fanatisme, comme l’Espagne du temps de Philippe II et l’Italie du temps de Pie V l’ont à peine connu ; l’islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile ; c’est l’épouvantable simplicité de l’esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à toute recherche rationnelle, pour le mettre en face d’une éternelle tautologie : Dieu est Dieu.

  4. Alla ustmoudiri alla , bounichette,

    J’tijore que moua je ne trouve pas ça du-tout comme une bonne nouvelle. Je dirais même que cette nouvelle remue le zbel de mon pathos de koulounizi.

    Moua ça me rappelle l’Hôtel Lalla Khedidjea à Les-Zoizos. Ils ont créé un hangard pour recevoir le3raya kabyles pour qu’il n’aillent pas gêner l’aristocratie Les-Zoizoienne au coté chic .

    J’en voie qui vont être jaloux . Sansal? Et pourquoi pas Y.K? C’est y peut-être pas de la science d’outre-mer la littérature d’Y.K peut-être ? Iben moua j’va vous le dire pourquoi pas Y.K. La science d’outre mer,c’est comme qui dirait une science de singes savants. Sinon pourquoi pas Sansal à l’académie des sciences tout court ? Ipi depuis quand on est outre-mériens nous? On est indigènes génétiquement waqila?

    Décidément Fafa notre mère infidèle ne cesse pas d’avoir des remords pour ses mouta3ad dans les colonies. Mais delà pour nous reconnaître comme ses enfants légitimes, jamais. Et pourtant nos butindeguerriste écrivent le français mieux que La Comtesse de Ségur, Fikencrotte et Zemmour. Et mieux que Proust, ih !

    Ih, pourquoi pas l’Académie française ? Nagh il n’y a que la kadimi des sciences indigènes qui lui va au teint?

  5. Momo,

    Ya HEND Uqaci,

    L’ancienne, et la nouvelle Algérie elles ont fait quoi pour Y.K, Sensal et les autres, les uns n’ont même plus personne pour fleurir leur tombe. Il y a un différence kaméme.

  6. quiconque a entendu cet écrivassier parler se rend vite compte de la médiocrité du personnage! c’est un cuistre d’excellente facture grand contempteur de sa culture d’origine!

  7. felicitations, Boualem Sansal. MERCI d`etre le continuateur de Katab Yacine qui n`avait cesse de pointer la nocivite de l`arabo islamisme. Les promoteurs du DENI reagiront comme d`hab. Par leurs propos orduriers auxquels on est accoutume. Pendant ce temps le rouleau compresseur arabo musulman continue a enfoncer les peuples dans les abimes et les tenebres.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents