29 juin 2022
spot_img
AccueilCommuniquéBouteflika inhumé en présence seule des officiels

Bouteflika inhumé en présence seule des officiels

VIDEO

Bouteflika inhumé en présence seule des officiels

Abdelaziz Bouteflika, ancien président de la République décédé vendredi à l’âge de 84 ans, a été inhumé dimanche après-midi au Carré des Martyrs du cimetière El-Alia (Alger), en présence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Bouteflika rêvait d’obsèques populaires avec sans doute un passage à la grande mosquée d’Alger, il a eu droit à un enterrement à la hussarde. Le cortège qui a emmené sa dépouille est passé dans l’indifférence populaire. Et son inhumation fut un moment de retrouvailles entre ministres et généraux. Même son frère Saïd Bouteflika, emprsonné à El Harrach n’était pas présent à El Alia. Certaines sources rapportent qu’il a pu se recueillir sur la dépouille de son frère dans la résidence d’Etat de Zéralda, loin des regards et des caméras.

Le président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Ibrahim Boughali, le président du Conseil constitutionnel Kamel Fenniche, le Premier ministre, ministre des Finance Aïmene Benabderrahmane, le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, ainsi que de hauts responsables de l’Etat, des membres du gouvernement, les représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie et des membres de la famille du défunt ont également assisté aux funérailles (voir la vidéo plus bas).

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a prononcé une oraison funèbre avant que la dépouille d’Abdelaziz Bouteflika ne soit inhumée.Le président Tebboune a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe d’Abdelaziz Bouteflika.

- Advertisement -

Des salves ont été tirées par un détachement de la Garde républicaine en hommage au défunt.Le président Tebboune a décidé de la mise en berne de l’emblème national à travers le territoire national, pendant trois jours.

Vendredi soir, la présidence de la République a annoncé le décès de cet ancien chef de l’Etat qui a présidé aux destinées de l’Algérie pendant 20 ans.

Bouteflika a été chassé du pouvoir suite aux manifestations populaires après avoir tenté de briguer un 5e mandat. C’est Gaïd Salah, prenant argument sur les manifestations qui l’a poussé à la porte de sortie, arrêtant dans la foulée son frère, Saïd Bouteflika, deux anciens patrons du DRS, Athmane Tartag et Mohamed Mediene. Gaïd Salah réussira à maintenir une grande partie du clan Bouteflika au pouvoir jusqu’à présent. Bouteflika mort, sont clan est donc toujours aux affaires. 

Auteur
Sofiane Ayache

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La loi relative à l’investissement adoptée par l’APN

  Les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté ce lundi à la majorité le projet de loi relative à l'investissement.  Le vote s'est déroulé...

Les plus populaires

Commentaires récents