30 novembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéUne controversée: El Watan s'explique

Une controversée: El Watan s’explique

Polémique

Une controversée: El Watan s’explique

La photo de une de notre édition d’hier, consacrée aux obsèques de Abdelaziz Bouteflika, a suscité une vive et parfois virulente polémique sur les réseaux sociaux.

Si la suppression malencontreuse du minaret de la Grande Mosquée d’Alger sur l’arrière-plan de l’illustration a suscité des critiques, somme toute, fondées, de la part de nombreux lecteurs, il reste que des personnes s’illustrant régulièrement par leur haine à l’égard du journal ont profité de l’occasion pour proférer des attaques aussi violentes que gratuites.

Dans la journée, El Watan avait pourtant réagi en publiant un «erratum» reconnaissant une mauvaise manipulation technique durant le bouclage du journal et démentant toute intention de travestir la réalité ou de porter atteinte à la valeur symbolique de la Mosquée d’Alger.

Le travail sur le graphisme de la une se fait parfois dans la précipitation en raison de la pression induite par les deadline de livraison à l’imprimerie. Et c’est dans des conditions similaires que s’est bouclé le journal d’hier et que l’erreur a fini par passer inaperçue.

- Advertisement -

Intervenant dans le contexte de cette polémique, un communiqué du ministère de la Communication a été rendu public en fin de journée pour dénoncer, entre autres, «une atteinte à l’un des symboles de l’Algérie indépendante», et affirme se réserver le droit de poursuivre El Watan en justice.

Un autre communiqué, émanant cette fois du ministère des Affaires religieuses, accuse quant à lui le journal de porter atteinte «à la mémoire du peuple algérien». Le communiqué appelle à des sanctions «administratives» et à des poursuites judiciaires contre la publication.

La direction et la rédaction d’El Watan ne comprennent pas qu’une erreur technique provoque autant de réactions hostiles sur les réseaux sociaux et surtout des communiqués aussi disproportionnés qu’injustes du ministère de la Communication et du ministère des Affaires religieuses.

El Watan a consacré plus de trente ans de son existence à défendre les valeurs de la société algérienne, son islamité, son arabité et son amazighité, et à mettre en valeur tout ce qui peut la faire tendre vers la modernité.
L’opinion publique nationale saura rejeter les accusations tendancieuses qui ciblent le journal aujourd’hui sur la base d’un prétexte futile.

El Watan

Auteur
El Watan

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

15 ans de prison ferme requis contre Ouyahia et Sellal et 12 ans contre Bedoui

Le procureur de la République près le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a requis des peines allant de...

Les plus populaires

Commentaires récents