13 août 2022
spot_img
AccueilSportCAN 2022 : Cameroun-Égypte et Burkina Faso-Sénégal en demies

CAN 2022 : Cameroun-Égypte et Burkina Faso-Sénégal en demies

Le dernier carré de la CAN 2022 de la 33e Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2022) est connu. La premier match, Cameroun-Égypte, va opposer les deux équipes les plus titrées de l’histoire de la CAN. Le deuxième, Sénégal-Burkina Faso, est inédite à ce niveau de la compétition.

Ce sont deux histoires radicalement différentes auxquelles les fans de foot africain vont avoir droit avec les demi-finales de la CAN 2022. Une nouvelle affiche le mercredi 2 février à partir de 19h TU à Yaoundé. Puis un « clasico » du football continental le lendemain, au même horaire…

Ces demies vont débuter avec un Sénégal-Burkina Faso inédit à ce stade de la compétition. Une rencontre entre deux équipes qui courent désespérément après leur premier sacre à la CAN. Des Sénégalais qui se sont montrés déterminés face aux Équato-Guinéens (3-1), en quarts de finale. Les Burkinabè, eux, ont été tout aussi méritants face à la Tunisie (1-0). Les Lions de la Téranga, finalistes de la CAN 2019, seront favoris au Stade Ahmadou Ahidjo.

Les Égyptiens veulent se venger de 2017

Les Camerounais, tombeurs 2-0 de la Gambie, le seront-ils aussi, devant le public du Stade d’Olembé et face à l’Égypte de Mohamed Salah ? Le 3 février, les Égyptiens, vainqueurs du Maroc (2-1 après prolongation), auront sûrement en tête leur défaite 2-1 en finale de la CAN 2017, face à ces mêmes Lions Indomptables.

- Advertisement -

Les rencontres au sommet entre l’Égypte et le Cameroun sont un incontournable du ballon rond africain. Et comment pourrait-il en entre autrement pour deux équipes qui ont remporté 12 des 32 précédentes éditions ? Sept pour les Égyptiens, un record, et cinq pour les Camerounais… Avec RFI

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Les canassons algeriens marchaient sur la lune apres avoir battus les equipes « arabe » mais quand ils fallait se montrer contre de vrais equipes de foot, ils ont eu peur de salir leurs coupes de cheveux gommees , a l’image de Benjenah, ou de se blesser a l’image de Mahrez, le franco-maroco-algerien.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Les anti-vaccins, gentils illuminés ou dangereux activistes ? (Suite)

C’est à mon sens l’un des points les plus troublants, au-delà des thèses rocambolesques. Ils nous envoient à la figure toujours l’argument des Big...

Les plus populaires

Commentaires récents