22 février 2024
spot_img
AccueilSportCAN 2024 : le Burkina Faso s'en sort de justesse face à...

CAN 2024 : le Burkina Faso s’en sort de justesse face à la Mauritanie

Le Burkina Faso

Le Burkina Faso a décroché mardi 16 janvier la victoire de justesse face à la Mauritanie (1-0), grâce à un pénalty inscrit par Bertrand Traoré au terme d’un match poussif pour les Étalons.

Le Burkina Faso a eu chaud ! Pour leur entrée dans cette Coupe d’Afrique des nations 2024, les Étalons ont décroché une courte victoire (1-0)dans la souffrance face à des Mourabitounes surprenants et souvent plus tranchants en attaque. Mais pour la première fois de son histoire, le Burkina Faso gagne son premier match de groupes dans une CAN.

Les Étalons ont d’abord pris les commandes du match en se montrant plus entreprenants dans le premier quart d’heure. Mohamed Konaté s’est notamment illustré au cours d’une bonne séquence offensive à l’entrée de la surface mauritanienne, mais il a été repris in extremis par la défense avant de pouvoir conclure son action (12e). À la réception d’un long coup franc dans la profondeur, il a surgi une nouvelle fois pour placer une tête, sans être assez précis pour inquiéter réellement Babacar Niasse (16e). Avec une possession de balle largement en leur faveur, les Burkinabè ont insisté et Cédric Badolo s’est offert une frappe puissante à l’entrée de la surface qui a frôlé la barre transversale (17e).

CAN 2024 : l’Algérie échoue face à la modeste Angola

- Advertisement -

Les Mourabitounes semblaient bien mal embarqués puisqu’ils ont ensuite perdu Aboubakar Kamara, l’un de leurs joueurs cadres, sur blessure (24e). Mais les hommes d’Amir Abdou ont complètement repris le contrôle de la rencontre en s’invitant régulièrement dans la surface des Étalons après 25 minutes de jeu. Aboubakary Koita a notamment forcé Hervé Koffi à intervenir de justesse sur un coup franc flottant (27e). Dans la foulée, Hemeya Tanjy s’est procuré la meilleure occasion mauritanienne avec une reprise de volée qui a fini sa course dans les bras du portier burkinabè (31e).

Traoré sauve le Burkina Faso sur pénalty

Toujours dos à dos au retour des vestiaires, aucune des deux équipes n’est parvenue à emballer la rencontre en seconde période. Comme en début de match, les premières minutes ont été en faveur du Burkina Faso mais les Étalons ont beaucoup trop manqué de réalisme pour réussir à ouvrir le score. Stéphane Aziz Ki a inquiété le portier adverse avec un bon contrôle dans la surface et un centre enchaîné (50e), avant de réaliser une volée qui s’est largement envolée au-dessus du but mauritanien (56e).

Alors que la rencontre s’enfermait peu à peu dans un faux rythme, Sidi Bouna Amar s’est procuré une belle occasion sur le seul tir cadré de la Mauritanie en seconde période. Après une série de dribbles à l’entrée de la surface, il a obligé Hervé Koffi à sortir une parade pour conserver le nul (77e).

Bertrand Traoré a failli lui répondre quelques minutes plus tard, mais la claquette du portier mauritanien l’a privé de son occasion (83e). C’est dans le temps additionnel que la lumière est venue pour les Étalons. Auteur d’un tacle mal maîtrisé sur Issa Kaboré dans la surface, Nouh El Abd a permis à Bertrand Traoré d’ouvrir le score sur pénalty (90e+6, 1-0) et de décrocher une victoire poussive face aux Mourabitounes.

Avec RFI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici