21 février 2024
spot_img
AccueilSportCAN 2024 : le Sénégal étrille le Cameroun et file en huitièmes

CAN 2024 : le Sénégal étrille le Cameroun et file en huitièmes

Le Sénégal en 8e de finale
Le Sénégal en 8e de finale

Grâce à des buts de I. Sarr, Diallo et Mané, le champion d’Afrique en titre a battu le Cameroun (3-1), vendredi 19 janvier à Yamoussoukro, lors de la deuxième journée du premier tour de la Coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire (groupe C). Les Lions sénégalais sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, alors que les Lions indomptables s’enlisent.

C’est la fin de 34 années de disette. Et c’est surtout une grosse satisfaction pour le Sénégal. Depuis l’édition 1990, les Sénégalais n’avaient plus battu le Cameroun en Coupe d’Afrique des nations. La tendance s’est enfin inversée dans cette CAN 2024, avec ce succès mérité (2-0) obtenu à Yamoussoukro ce 19 janvier.

Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, s’était montré serein avant ce choc du premier tour. Lui et ses hommes témoignaient leur respect envers le Cameroun mais promettaient d’assumer leur statut. Ils n’ont pas failli, dans un stade Charles-Konan-Barry rempli pour l’occasion.

Sarr et Diallo font le bonheur du Sénégal

Passeur décisif lors du succès net enregistré face à la Guinée lors du premier match (3-0), Ismaïla Sarr s’est mué en buteur face aux Lions indomptables. A la réception d’un ballon boxé par André Onana, de retour dans la cage camerounaise, le joueur de l’Olympique de Marseille, dos au but, a contrôlé, pivoté et enchaîné avec un tir. Son ballon, dévié par le capitaine André-Franck Zambo Anguissa, a trouvé le chemin des filets (16e).

En l’absence une nouvelle fois de Vincent Aboubakar, le Cameroun a eu du mal à répondre au défi et faire planer la menace sur Edouard Mendy, le portier sénégalais. Pis, ses quelques bonnes intentions ont été douchées en seconde période quand le champion d’Afrique a fait le break. Dans la surface côté droit, Ismaïla Sarr a adressé un centre tendu hors de portée de tout le monde, sauf de Habib Diallo. L’attaquant s’est jeté pour tacler dans le but cette offrande (71e).

Castelleto redonne l’espoir avant le coup de grâce de Mané

- Advertisement -

Avec deux buts d’avance et la jauge de confiance remplie, le Sénégal semblait se diriger vers une fin de match tranquille. Mais l’orgueil camerounais est dangereux, avaient prévenu les deux camps à la veille de cette grande affiche. Jean-Christophe Castelleto s’est chargé de le rappeler à tous. A la réception d’un centre parfait du nouvel entrant Olivier Ntcham, le défenseur a réduit l’écart d’une tête impeccable (83e).

Au cours de dernières minutes enlevées, les hommes de Rigobert Song ont eu la balle du 2-2 à leur portée. Mais le football se joue parfois à rien. Comme cette tête de Georges-Kévin Nkoudou, à bout portant, venue mourir à quelques centimètres du poteau sénégalais… Quelques instants plus tard, un contre sénégalais achevait le Cameroun, avec cette frappe de Sadio Mané hors de portée d’Onana (90+5e). Le but de la délivrance pour tout le Sénégal.

Avec six points sur six et six buts au compteur, c’est un carton plein pour les Lions, avec en prime le titre provisoire de meilleure attaque de cette CAN. Les champions d’Afrique sont assurés d’être en huitièmes de finale. Les Lions indomptables, eux, ont grandement hypothéqué leurs chances. Ils sont encore en course mais vont devoir batailler et suivre avec attention ce que feront la Gambie et la Guinée.

Rfi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici