https://linebetslots.com/en/mobile
4 mars 2024
spot_img
AccueilSportCAN 2024 : l’Angola domine la Mauritanie dans un match spectaculaire et...

CAN 2024 : l’Angola domine la Mauritanie dans un match spectaculaire et rêve de 8e

L'Angola, un pied en huitièmes de finale
L’Angola, un pied en huitièmes de finale

L’Angola renoue avec la victoire. À Bouaké, samedi 20 janvier, les Palancas Negras ont pris le meilleur, à l’issue d’une rencontre haletante, notamment grâce au doublé spectaculaire de Gelson Dala, sur une Mauritanie accrocheuse (3-2, groupe D).

Les Angolais sont en effet bien placés pour se hisser en huitièmes de finale avant la dernière journée de la phase de groupes.

Quel spectacle encore dans cette CAN 2024 décidément très enlevée et offensive ! Après le match nul arraché par l’Algérie contre le Burkina Faso à Bouaké (2-2), les Mauritaniens et les Angolais ont assuré le spectacle dans la même ville. Et les spectateurs en ont eu pour leur argent avec cinq buts marqués, dont certains splendides.

Amar intouchable

Après une première demi-heure équilibrée et sans grosses occasions, le match s’est emballé au stade de la Paix avec ce duel manqué par le Mourabitoune Ibnou Ba face au portier Adilson da Cruz Neblu. Sur l’action suivante, l’Angola s’est montré bien plus létal, avec cette reprise parfaite signée Gelson Dala (30e).

Dans des tribunes où les supporters mauritaniens étaient plus nombreux que ceux des Palancas Negras, une énorme effusion de joie a éclaté avant la pause, en écho à l’exploit de Sidi Amar. L’ailier de la Mauritanie s’est offert un slalom de grande classe dans la défense angolaise avant de faire trembler les filets (43e). Et dire que quelques instants après, Gilberto aurait pu donner l’avantage aux siens si son tir face à la cage vide n’était pas passé au-dessus.

CAN 2024 : l’Algérie nulle sur toute la ligne !

- Advertisement -

Le dernier mot aux Palancas Negras

Revigorés par ce scénario, les joueurs d’Amir Abdou ont toutefois été vite refroidis par un début de seconde période compliqué. Sans doute vexés de s’être fait rejoindre, les Angolais ont accéléré et marqué deux fois coup sur coup. Gelson Dala, parti du milieu du terrain, a échappé à la défense et piqué son ballon devant le gardien pour le doublé (50e). Puis, Gilberto, d’une frappe déviée, a donné de l’air à l’Angola (53e).

Il en fallait quand même plus pour étendre la fougue et l’audace de la Mauritanie. Aboubakary Koïta l’a rappelé avec brio. À 25 mètres de la cage, l’attaquant a signé une nouvelle merveille : crochet pour éliminer le défenseur, puis frappe canon (58e). Assurément l’un des plus beaux bijoux de ce premier tour.

En dépit de nouvelles occasions de part et d’autre, les artificiers n’ont pas refait parler la poudre et la rencontre s’est achevée sur cette victoire des Palancas Negras (3-2). Un petit événement pour le coach Pedro Gonçalves et son équipe ; l’Angola n’avait plus gagné un match de poule la CAN 2012. Ses hommes comptent 4 points et sont en tête du groupe D, à égalité avec le Burkina Faso. La Mauritanie reste quatrième avec 0 point derrière l’Algérie (2 points) et devra accomplir un exploit pour espérer être parmi les meilleurs troisièmes.

Rfi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici