21 juin 2024
spot_img
AccueilChroniqueCarpe diem et la supercherie du futur

Carpe diem et la supercherie du futur

Le futur, on le fantasme et on l’espère autant qu’on le redoute. Il est la voie vers un néant par une représentation de l’esprit qui n’a aucune limite puisque sa définition est qu’il n’est pas encore survenu.

Le passé est soustrait de notre pouvoir de le modeler car nous n’avons aucune prise sur lui. Mais le futur est une page blanche qui attend toutes les projections de craintes et de désirs, notre écriture le façonne librement.

Depuis des siècles, des astrologues prétendent nous le prédire. Madame Irma, avec ses cartes, sa boule de cristal et son marc de café, perce les mystères de l’au-delà jusqu’à la limite que permet le billet de monnaie qu’elle avait eu la prudence d’encaisser avant la séance de spiritisme.

La science prétend qu’elle n’existe que pour cet objectif de préparer l’avenir. Les statistiques trouvent des équations pour construire la tendance d’une droite à partir des données disponibles. La médecine nous fixe les limites biologiques comme ultime futur.

Il y a les utopistes comme les communistes qui ont toujours cru au « grand soir », celui qui allait apporter liberté et prospérité aux peuples après la révolution.

- Advertisement -

Il y a ceux qui nous en proposent des dates,  des chiffres magiques comme ce fut le cas de Nostradamus et que fait abondamment la littérature. Nous étions tous attentifs à la survenance de la très énigmatique année 1984 de George Orwell. C’est vrai que ce fut l’année de naissance de notre couple, c’est déjà une prédiction, non ?

Mais aussi les millénaristes, au basculement du second millénaire puis à celui du troisième. Qu’allait devenir le monde et l’humanité ? Était-ce les chevaux de l’Apocalypse qui allaient venir frapper à notre porte pour nous rappeler à son avertissement ultime avant l’anéantissement.

Le  cinéma nous propose des gigantesques bonds temporels avec Star Trek ou des retours vers le futur. Où est le futur et qu’est-il ? Un temps passé car nous en imaginons tellement les contours comme si nous les avions vécus ou finalement un temps présent puisque c’est à partir de là qu’on se l’imagine ?

La grammaire et sa conjugaison ont tenté de nous en donner une réalité avec le temps du passé antérieur. Comme pour en marquer la vraisemblance, elle l’a placé dans le mode indicatif qui est celui de la réalité.

On peut tout faire dire au futur et son contraire. Il est la proie aux délires, aux manipulations et aux excuses. Ces excuses qui nous permettent de décaler notre responsabilité au futur. « Oui, c’est promis », « Un jour viendra… » et ainsi de suite, le futur a bon dos pour être le réceptacle des promesses.

La plus grande supercherie sur la manipulation du futur, la championne depuis quatre millénaires, la religion. Un piège pour les faibles d’esprit à qui on offre une éternité au-delà de la mort. Des prairies où chevauchent des amazones, des rivières de miel et des saunas relaxants. Et pour ceux qui refusent de prendre la carte d’abonnement à la religion, les feus éternels.  

Le futur in abstracto n’existe pas tel que l’humanité l’a défini et s’en sert pour toutes ses projections et manipulations.  Le futur est en nous, c’est la promesse à la vie. C’est en nous que le mystère de la vie a misé pour que nous la remplissions de beauté, d’intelligence et d’humanisme. Le futur est né avec notre naissance.

Finalement, la plus grande sagesse est dans le célèbre vers en latin d’Horace, Carpe diem, quam minimum credula postero, « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ». Vers que retiennent tous les lycéens du monde (les plus sérieux) par sa version courte,  Carpe diem.

Boumediene Sid Lakhdar

2 Commentaires

  1. A mon avis, le sujet « future » n’est ni plus ni moins qu’un delir. Celui de ceux a qui le passe’ ne convient pas et le present ne suffit pas. L’inconvenence du passe’ est a attribuer a l’insuffisance du present, « sans doute. » -c.a.d. faute d’autre raison palpable. Tout compte fait, on parle de l’etat dans lequel se trouve la personne qui fait une estimation. La question est « une estimation de quoi? » – Et la reponse la ne peut etre autre que sa(personne auteure de l’estimation) etat dans l’espace. Ainsi, osant prendre le risque de delirer, Le seul espace qu’une personne peut estimer vraiment est celui qu’il occupe. Mais dit-on aussi que le temps n’est autre que l’Etat de l’espace au moment meme ou l’en prend conscience. Par reciprocite’, si le temps est l’etat de l’espace, inversement l’espace est la conscience du temps. Ainsi, des qu’il y a conscience, il y a espace. Imaginer les frontieres c’est prendre conscience de ses limites.Ainsi l’espace est infini parce qu’il est en extension permanent, et il est ainsi parce qu’on ne cesse d’en prendre conscience… du moins ceux qui y pensent en permanance… Il y en a meme qui cherche a lesentir… Ceux-la sont dans le Nirvana !

  2. Dans notre ère géographique en effet, l’avenir est depuis longtemps enfermé dans la conception forgée par les religions monothéistes. Cette vision enjambe le futur tel les êtres normaux en temps normal se l’imaginent.
    L’avenir, on le devine du fait qu’aujourd’hui est déterminé par hier. Il y aurait donc un lendemain plus ou moins prédéterminé par aujourd’hui.
    La conception moyenne-orientale n’est heureusement pas la seule conception de l’avenir qui existe, y compris chez nous. La culture ancienne, par de beaux mythes et contes, nous suggère des horizons terrestres plus ou moins possibles et parfois même la continuation de la vie pour le mort : les esprit, les fragments de réincarnation.
    Ce n’est pas pour autant la seule conception qui existe, y compris chez nous Après, il y a la façon d’appréhender le lendemain qui change d’un individu à un autre et d’une culture à l’autre … sauf chez les zélés. Chez eux le truc ressemble à un chemin de fer qui traverse les mêmes paysages et aboutit au même gouffre abominable, en tout cas pour les pauvres et ignorants.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents