29 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéCe régime a "trahi le serment donné aux martyrs de la révolution"

Ce régime a « trahi le serment donné aux martyrs de la révolution »

Benyoucef Mellouk

Ce régime a « trahi le serment donné aux martyrs de la révolution »

Dans une déclaration rendue publique sur son compte dans les réseaux sociaux, Benyoucef Mellouk s’en prend au régime en des termes violents. L’homme lutte depuis plusieurs années contre les institutions qui ferment les yeux sur le dossier des faux moudjahidine et magistrats faussaires. 

Déclaration

« En ce 63eme anniversaire du 1er Novembre 1954, célébré avec faste comme à chaque fois par le régime qui a trahi le serment donné aux martyrs de la révolution et falsifié une histoire.
Ce régime corrompu qui m’a condamné dans ce qui est connue d’appeler « l’affaire des Magistrats faussaires, moudjahidines et corrompus » à 3 ans de prison en 1999 et 4 mois en 2010 pour divulgation de secrets et vol de documents confidentiels.
Depuis 1992, j’ai fait l’objet de 4 arrestations et de 2 incarcérations à el Harrach et Serkadji avec restrictions de mes droits civiques, interdiction de sortie du territoire National, radiation du poste de travail, interdiction de voter et des menaces à mon encontre.
Une cabale orchestrée depuis 26 ans par la mafia politico-judiciaires ou les magistrats sont juges et parties, et ses soutiens au sein des rouages de l’Etat et des Institutions publiques, Ministres, hauts cadres de l’Etat, les services de sécurité et l’armée.

- Advertisement -

Avec le silence complice de la Famille révolutionnaires.
En ce jour, je prends à témoin le peuple algérien dans toutes ses composantes et sa jeunesse en particulier et je clame haut et fort que ce régime d’injustice, de corruption et de mensonge doit rendre des comptes sur ses crimes portant atteinte à l’humanité de notre peuple, à l’économie de notre pays, à la mémoire de nos chouhadas, à la dignité et a l’avenir de nos enfants et je souhaite inchallah la disparition de ce régime.

Avec l’aide de Dieu Inchallah, Gloire à nos Martyrs, Vive l’Algérie.

Signé Benyoucef Mellouk, ex-Inspecteur général des affaires sociales au ministère des anciens Moudjahidine et ex-chef de service des affaires sociales et du contentieux au ministère de la Justice. »

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Le double langage de l’UE sur l’Algérie

Tout porte à croire que les efforts que déploie l’Algérie ne sont pas reconnu par l'Union européenne. L’accord qu’elle avait signé avec l’Italie pour...

Les plus populaires

Commentaires récents