20 janvier 2022
spot_img
AccueilCommuniquéCondamnation de Fethi Ghares : nous ne nous tairons pas, promet le...

Condamnation de Fethi Ghares : nous ne nous tairons pas, promet le MDS

Fethi Gheras

Après la condamnation à deux de prison ferme de son coordinateur, Fethi Ghares, le Mouvement démocratique et social a rendu public le communiqué suivant. 

Le coordinateur national du MDS, Fethi Ghares a été condamné ce matin 09 janvier 2021 au tribunal de Bainem à 2 ans de prison ferme avec une amende de cent mille dinars. Ce verdict, par cette lourde peine contre un dirigeant de parti, sonne comme une détermination du pouvoir à installer l’Algérie dans le despotisme et à écraser toute voix opposante. Il confirme aussi que l’acharnement judicaire du pouvoir contre Fethi Ghares, qui a passé 6 mois de prison en mandat de dépôt avant d’être jugé, n’a pour unique motif le faire taire le plus longtemps possible.
En instrumentalisant la justice contre le dirigeant du MDS, le pouvoir révèle sa crainte de celui qui a mit son capital politique, militant et le siège du parti au service de la lutte du peuple algérien pour la liberté, la démocratie et la justice sociale. Son combat politique pour le changement radical l’a toujours amené à travailler en faveur de l’action unitaire et l’organisation des forces du hirak, ce qui est pour ce pouvoir, la pire des menaces.
Le MDS condamne avec une vive énergie la peine de prison prononcée aujourd’hui contre son coordinateur national. Il est conscient que cette condamnation, ne vise pas seulement le MDS, ses cadres et militant(e)s, mais elle a comme objectif de tétaniser le peuple algérien et ses forces vives qui restent attachés à leur combat émancipateur.
Le MDS de dit fier du combat permanent mené par notre camarade Fethi Ghares, même à l’intérieur de la prison, il a pu arracher avec détermination un procès public contre la volonté du pouvoir qui voulait un procès en catimini. Non seulement il a réussi à obtenir le procès qu’il désiré, mais il a réussi a lui donné toute sa teneur politique et à en faire un réquisitoire politique contre système devant le peuple algérien. Pour ceux et celles qui ont emprunté le chemin de la lutte contre l’arbitraire et le despotisme, ce procès à constitué un moment de résistance et d’espoir.
La détermination et le courage dont il a fait preuve notre camarade Fethi Ghares, nous forcent plus que jamais, à être dans le même état d’esprit et à continuer le combat quelque soit le prix à payer. Nous nous ne tairons pas et nous n’abdiquerons pas face à toutes les pressions du système.
Le MDS note que ce verdict vient dans un contexte de répression sans précédent, l’UCP, le PST et RAJ sont menacés de dissolution et le RCD est mis en garde sur ses les activités politiques à l’intérieur de son siège, des arrestations , la détentions (plus de 300 détenus politiques et d’opinion et des milliers), les poursuites et contrôles judiciaires et les détentions provisoires abusives.
Face cet Etat d’exception de fait, sont sommes appelés tous à nous mobiliser pour faire barrage au despotisme que le pouvoir veut installer durablement dans le pays et participer à la construction d’un large front contre la répression.
Nous vaincrons, Nous vaincrons
Alger, 09 janvier 2022
Bureau national MDS
ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Un acte de terrorisme de plus à inscrire au crédit d’un pouvoir illégitime,colonisateur et destructeur. Qu’ont-il fait d’autre que de chasser toute force vive de notre pays, qu’ont-ils fait d’autre que de museler,travestir,trahir,punir,torturer nos corps et nos esprits ?

    Toufik KLOUL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Bouira : la jeune Tilleli Belabaci placée en garde à vue

Outre Wissem Sifouan placée sous mandat de dépôt, Tilleli Belabaci, arrêtée ce 17 janvier, est placée quant à elle en garde à vue en...

Les plus populaires

Commentaires récents