28 janvier 2023
spot_img
AccueilSportCoupe du monde 2022 : le Maroc surclasse les Belges

Coupe du monde 2022 : le Maroc surclasse les Belges

À la veille de se confronter aux Diables rouges, Walid Regragui, le coach marocain était persuadé que la Belgique allait monter d’un cran. Finalement, les Lions de l’Atlas ont remporté une victoire que l’on pourrait qualifier d’historique, dimanche 27 novembre (2-0).

« Ils ont un entraîneur fantastique (Roberto Martinez), des joueurs de niveau mondial comme (Kevin) De Bruyne, (Eden) Hazard ou (Axel) Witsel, et regardez le banc qu’ils ont avec (Michy) Batshuayi ou (Romelu) Lukaku », disait Walid Regragui, le sélectionneur du Maroc. Sauf que les Diables rouges, malgré une possession de balle à leur avantage en première période, n’ont jamais réussi à mettre la main sur l’accélérateur pour s’imposer. Le Maroc a bien profité de cette attaque belge pas assez tranchante.

« Ziyech est incroyable ! »

Face aux Belges, Hakim Ziyech, élu homme du match, s’est montré dans un grand jour et décisif. « Nous avons été forts en défense et nous avons attendu leurs erreurs. Nous méritons notre victoire », dit-il. « Je ne sais pas si je mérite le trophée d’homme du match, mais c’est un effort collectif que nous avons réalisé aujourd’hui. Après le premier but, le public nous a aidé et cela nous a vraiment boosté. Le premier match avait été plus difficile. Nous n’avons pas pu jouer notre jeu pour presser cette équipe de Croatie. La Belgique a fait plus d’erreur que la Croatie », ajoute Hakim Ziyech, en froid avec la sélection avant le départ de Vahid Halilhodzic.

« Ziyech est incroyable ! On dit qu’il est difficile à gérer. Mais si on lui donne de l’amour, il peut mourir sur le terrain. Je suis heureux de son retour dans l’équipe. C’est une star au Maroc », commente Walid Regragui.

Le dos rond en première période

Les joueurs marocains ont assez longuement communié avec les supporters pour cette victoire qui restera dans l’histoire du foot marocain. « Oui, ce public nous a porté et on se devait de bien faire. On sait qu’ils sont toujours là », réagit le défenseur Nayef Aguerd.

- Advertisement -

« Nous avons disputer ce match à 100%. Nous avons fait le dos rond en première période, ils nous ont étouffé et nous avons coupé les lignes de passes en attendant. Nous sommes revenus en seconde période avec plus d’intentions. Après le premier but, nous avons défendu pour garder ce score et finalement, nous avons marqué une deuxième fois », explique le coach Walid Regragui.

« Nous avons perdu beaucoup de ballons et il va falloir régler cela. Nous sommes venus pour passer en huitièmes de finale et ce n’est pas fait. Il reste du chemin. Oui, il y avait beaucoup de pression sur nous, mais les joueurs voulaient rendre fier le public du stade », ajoute Regragui, qui avoue avoir été ravi de l’annulation du premier but.  « Ça nous forçait à être meilleur par la suite. »

« Mes félicitations à l’équipe du Maroc », conclut Eden Hazard, déçu de la prestation des Diables rouges.

Avec RFI

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Intempéries : le mauvais temps persistera jusqu’à la fin de semaine

Les perturbations atmosphériques qui affectent  actuellement le pays se caractérisant par les chutes de neige et les pluies observées ces dernières 72 heures, au...

Les plus populaires

Commentaires récents