16 avril 2024
spot_img
AccueilCulture"Dans les yeux de l’Afrique" de Leïla Zerhouni, un roman solaire

« Dans les yeux de l’Afrique » de Leïla Zerhouni, un roman solaire

"Dans les yeux de l’Afrique" de Leïla Zerhouni

« À la fin des années quatre-vingt-dix, les réformes décidées par notre président ont ruiné notre agriculture. Autrefois, nos terres se montraient fertiles et généreuses. Après leur redistribution et une réforme agraire irréfléchie, l’économie s’est effondrée, ce qui a entre autres aggravé les pathologies oculaires. À présent, nous devons importer pour subvenir à nos besoins, gérer les coupures d’eau et d’électricité, la pénurie de médicaments, la vétusté du réseau ferroviaire… »

Le roman débute avec la conclusion d’un premier contrat de travail pour Luce, une jeune femme de 25 ans, qui est embauchée dans la capitale belge dans une entreprise pour un emploi de traductrice de modes d’emploi de machines. À la recherche du mot juste, elle aurait préféré traduire des romans et a rapidement perdu sa entrain dans une entreprise inintéressante, en présence de collègues tout aussi insignifiants, pleins d’un certain arrivisme.

En raison d’un événement inattendu, elle fait la rencontre de Qina, un Zimbabwéen  sans-papiers qui s’occupe du ménage des bureaux de cette même entreprise. Luce ne le remarque que lorsque survient un chagrin d’amour avec un autre collègue plein de morgue et de suffisance. C’est ainsi que s’établit une amitié qui unit progressivement cette jeune femme et ce jeune homme.

Qina s’évanouit soudainement et laisse un mot à sa nouvelle amie dans lequel il lui annonce qu’il tente de se rendre en Angleterre pour essayer de repartir à l’assaut d’une nouvelle vie. Il lui fait la promesse de la retrouver un jour lorsqu’il aura retrouvé sa dignité d’homme. Étant donné les dangers de la traversée vers l’Angleterre, Luce est très préoccupée par l’avenir de son ami. Elle prend donc la décision de partir dans son pays d’origine pour informer la mère et la sœur de Qina de ce voyage difficile. Cependant, elle souhaite également mettre à jour les énigmes de son ami, convaincue qu’il est prisonnier d’un secret qu’il ne lui a pas exposé.

- Advertisement -

Dans le village natal de Qina, au Zimbabwé, elle arrive en tant que maîtresse francophone grâce à une ONG. Elle se lie progressivement de Lindiwe, la sœur cadette de son ami parti en Angleterre. Cette dernière souffre d’une cataracte sévère. Luce apprend que Qina a quitté sa famille et son pays natal pour laisser derrière lui un évènement traumatisant.

Mouloud Mammeri au cœur de la Bataille d’Alger : entretien avec Hend Sadi

La maman de Qina est froide et distante. Elle arrive jusqu’à interdire à sa propre fille d’invoquer le nom même de son frère parti en Europe. Grâce à son amitié pour Qina, Luce s’efforce avec patience et constance de se rapprocher de la famille de son ami malgré leurs différences évidentes de mode vie. Est-ce que Luce sera assez persuasive pour soutenir Lindiwe dans son combat contre la cécité qui se profile inéluctablement ?

Avec Dans les yeux de l’Afrique, Leïla Zerhouni aborde avec une simplicité élégante dans ce roman toutes ces mains tendues que nous devons à nos semblables. Elle nous montre une héroïne qui consent aisément à se fondre dans un monde qui n’est pas le sien et qui s’intègre, l’espace d’un voyage, aux êtres et aux choses de ce continent magique.

« Amal » de Jawad Rhalib, un hymne grandiose à l’universalisme

C’est un roman qui se lit d’une seule traite parce qu’il ressemble à la vie telle qu’elle se présente à tout un chacun, un roman plein de tristesse et d’espoir, qui nous rapproche de l’humanité avec compassion parce que nous en faisons totalement partie.

Dans les yeux de l’Afrique de Laïla Zerhouni, Éditions M.E.O. 2024, 134 pages.

Kamel Bencheikh, écrivain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents