30 novembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueDes militants du MAK condamnés à la prison ferme à Akbou

Des militants du MAK condamnés à la prison ferme à Akbou

ARBITRAIRE

Des militants du MAK condamnés à la prison ferme à Akbou

Condamnée à six mois de prison, l’étudiante Wissem Nasri sort de prison ce mardi.

Des condamnations à un an de prison ferme ont été prononcées contre des militants du Mouvement pour l’indépendance de la Kabylie (MAK) par le tribunal d’Akbou.

Le verdict est tombé aujourd’hui le 26 octobre 2021 dans le procès des détenus du 24 mai 2021 qui a eu lieu aujourd’hui même au tribunal d’Akbou. La relaxe a été prononcée pour tous les détenus de l’accusation « attroupement armé », précise le CNLD.

Maouche Menad, Ait Mansour Zahir et Kaced Younes ont été condamnés à un an de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 Da.

- Advertisement -

Fatah Karim, Boussalem Boudjemaa, Laoubi Merzouk, Abache Massinissa, Chokri Fawzi et Djoudi Djamel ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et 6 mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 50 000 Da, indique la même source.

La jeune Wissem Nasri a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 50 000 Da d’amende. Elle quitte la prison aujourd’hui 26 octobre, ajoute le CNLD.

Le parquet a requis 1 an de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 Da à l’encontre des 9 détenus lors du procès des détenus du 24 mai 2021 qui a eu lieu le 26 Octobre 2021 au tribunal d’Akbou.

La chambre d’accusation (Cour de Béjaïa) a confirmé lundi 1er juin 2021, l’ordonnance du juge d’instruction du tribunal d’Akbou pour les 8 militants du MAK placés sous mandat de dépôt, et annule l’ordonnance du même juge d’instruction pour les 8 autres manifestants placés sous contrôle judiciaire et ordonne de placer les 8 autres sous mandat de dépôt (à exécuter).

Pour rappel, après avoir présenté 16 personnes devant le procureur du tribunal d’Akbou, lundi 24 mai 2021, puis devant le juge d’instruction du même tribunal, ce dernier a placé sous mandat de dépôt huit personnes et les 8 autres sous contrôle judiciaire.

Les huit militants MAK sont poursuivis pour les chefs d’inculpation d’outrage à corps constitué article 146 du code pénal, utilisation de la violence sur les agents de l’ordre public, atteinte à l’unité nationale Article 79 du code pénal, attroupement armé.

Les huit personnes placés sous mandat de dépôt sont : Maouche Menad, Fateh Karim, Bousselam Boujemaa, Chakri Fawzi, Djoudi Djamel, Kased Younes, Ait Mensour Zahir et Laoubi Merzouk.

Wissem Nasri a été arrêtée dimanche 3 octobre par la gendarmerie nationale à Barbacha et transférée à la brigade d’Amizour a été placée sous mandat de dépôt dimanche 3 octobre 2021 (exécution du mandat de dépôt prononcé par la chambre d’accusation).

Wissem Nasri, âgée de 23 ans (artiste, Master 2 en électronique à l’Université de Béjaïa, secouriste du Croissant rouge….) fait partie des 8 personnes mises sous mandat de dépôt le 1 Juin 2021 par la chambre d’accusation (Cour de Béjaïa) dans l’affaire des 16 manifestants d’Akbou (qui ont participé au rassemblement de commémoration et hommage à Mohand Ouharoun.

L’institution judiciaire continue de broyer la jeunesse algérienne et ce qu’elle a de plus vivant. L’arbitraire règne à tous les étages des institutions du régime. Plus de 220 détenus d’opinion croupissent comme de vulgaires délinquants dans les prisons. Alors que le pays est au bord de l’implosion, le régime et son précarré de chaouchs continuent d’enfumer la population avec des discours creux et dénués de toute réalité.

Auteur
L. M.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Le Parlement européen qualifie la Russie d’«État promoteur du terrorisme»

C’était l’un des votes les plus attendus cette semaine au Parlement européen de Strasbourg. Les députés européens devaient décider si l’Union européenne pouvait désormais...

Les plus populaires

Commentaires récents