23 février 2024
spot_img
Accueil360°Des propos racistes d'une "influenceuse" algérienne en Côte d'Ivoire

Des propos racistes d’une « influenceuse » algérienne en Côte d’Ivoire

Sofia Benlemmane

Hallucinantes déclarations de l’Algérienne Sofia Benlemmane, qui traite la Côte d’Ivoire d’une manière ignoble et s’enorgueillit d’être Algérienne. 

Sofia Benlemmane qui se pique d’être une influenceuse a tenu des propos indignes. Racistes. Imoraux. Et dire qu’elle a sans doute bénéficié des largesses de Tebboune qui a utilisé l’argent public pour permettre à des Algériens d’aller en Côte d’Ivoire.

3 Commentaires

  1.  » Dis moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es  » , cette énergumène est à l’image du pouvoir voyou qui l’emploie a financé son voyage , d’ailleurs la mafia a envoyé que sa clientèle de gogols comme supporters, même leur entraineur Belmadi avec son salaire mensuel de plus de 200 000 euros/mois joue à l’arrogant, Mr peut se le permettre il a un ami comme général maintenant. J’espère que l’EN des militaires va prendre une raclée et d’ailleurs ça commence bien.

  2. Le terme « influenceur/euse » est utilisé à tort et à travers. Elle influence qui exactement cette dame (pour rester poli) au vocabulaire XXX. Tout récemment, en France et en direct, elle a traité Darmanin de fils de p.te. C’est dire toute la délicatesse des propos qu’elle tient. Après avoir tiré à boulets rouges sur tout ce qui touchait au pouvoir algérien dont les personnels consulaires en France et après avoir vilipendé Tébboune et nombre de généraux, dont Gaid Salah, en les traitant de tous les noms d’oiseaux … nus, elle tourna subitement casaque et devint, du jour au lendemain, la plus zélée des défenseurs de Tebboune et des généraux au pouvoir. Elle a pour habitude d’user ouvertement et fièrement d’un vocabulaire trash, exclusivement masculin, se limitant aux parties de l’anatomie se situant en dessous de la ceinture. La voilà soudainement transformée en supportrice VIP de l’EN multipliant les selfies avec Belmadi et les joueurs. Se sentant protégée (par qui?) elle poussa l’outrecuidance jusqu’à traquer M. Gassama (arbitre du fameux match Algérie-Cameroun) jusqu’en Gambie (son pays) et à aller jusqu’au Qatar lors de dernière coupe du monde pour en découdre avec Samuel Etto (président de la fédération camerounaise de football). Elle prétend même être l’instigatrice de l’envahissement de terrain lors du fameux match France-Algérie de 2001 (déjà! Elle devait avoir quel âge?). Elle se pensait certainement investie d’une mission divine pour venger l’EN qui, quoi qu’on puisse en dire, avait tout de même perdu son match sur le terrain. C’est dire que ses propos racistes et insultants tenus à Abidjan même envers le peuple ivoirien ne peuvent émaner que d’une vulgaire ignare voyoue mais qui jouit, on ne sait en vertu de quoi, d’une totale impunité malgré ses innombrables frasques portant atteinte à l’image de l’Algérie déjà vachement ternie. Désolé mais n’est pas influenceur/euse qui veut. Ce n’est pas en proférant des insanités à longueur de journée que l’on risque d’influencer sur le cours des événements. Loin de là. En ce qui me concerne, cette dame (toujours pour rester poli) n’est qu’une jacasseuse qui, s’abreuvant dans les égouts, ne peut produire que des propos nauséabonds.

  3. Le matin aurait dite plus sur taupe du DRS. Elle a toujours travaillé pour le compte d’un officier traitant du consulat de Lyon. son travail consiste à moucharder et â vendre tous les activistes culturels et politiques. Elle a missionné par l’Algérie de rentrer dans le stade de France pour arréter le match France-Algèrie. il semble que vous l’aviez oublié, c’était qui est restée dans le stade la prrmière et qui a fait de prison. Les services du consulat lui ont loué un local à la place du Pont (Lyon) en face de tous les trafiquants de tous genres. Une place connue à Lyon comme étant un repaire de tous les voyous algériens et de tous les trafics, qui va du Rym à la coc. en passant par la devise. Cette place est bourrée d’agents français et algériens. Cette fille de racaille n’a pas raté aucun rassemblement du Hirak le matin devant le consulat, le soir, un agent vient recueillir toutes les photos prises et les nom des manifestants. Allez-y à la place du Pont et faites votre enquête. Demander des dossier, en tant que journaliste, au services français… Vous allez apprendre des choses.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici