8 juin 2023
spot_img
Accueil360°Droit de grève : le Sénat enfonce le dernier clou

Droit de grève : le Sénat enfonce le dernier clou

Sénat

Désormais  l’étau se ferme définitivement sur le monde du travail : le gouvernement vient de mettre le dernier verrou au dispositif juridique encadrant l’action syndicale et le droit de grève tant décrié et dénoncé par les syndicats comme étant restrictif et porteur  d’entraves à leur action. Même l’UGTA avait rejoint le concert de protestation avant de se rétracter pour revenir à sa vocation de syndicat maison.

En effet, la dernière touche a été mise à l’arsenal juridique en  question par le Sénat qui vient  d’adopter, lors sa plénière du 16 mai 2023, à la majorité de ses membres,  le projet de loi relatif à la prévention et au règlement des conflits collectifs du travail et à l’exercice du droit de grève.

Le vote est intervenu, une journée après la publication du communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale annonçant que « la loi n°23-02 du 25 avril 2023, relative à l’exercice du droit syndical a été publiée au Journal Officiel n°29 du 2 mai 2023 », obligeant de ce fait, les organisations syndicales à « mettre en conformité leurs statuts aux dispositions de la nouvelle loi dans un délai de six mois à compter de la date de la publication de la loi au Journal officiel, soit durant la période allant du 02 mai 2023 au 2 novembre 2023 ».

Ce nouveau code qui entrera en vigueur après sa publication au Journal officiel, vient de mettre un point final à l’espoir nourri par les syndicalistes de voir le gouvernement mettre un peu de lest dans la mouture du texte qu’ils ont longuement contestée avant sa présentation aux deux chambres du parlement.

- Advertisement -

Ils ont même adressé un courrier au président de la République lui demandant de procéder au retrait des deux textes, jugés restrictifs par rapport à ceux en vigueur. En vain. Aucune réponse.

Le texte vient remplacer la loi n° 90-02 du 6 février 1990. Celui-ci s’ajoute à la loi relative à l’exercice du droit syndical, adoptée durant les mois de mars et avril par les deux chambres du parlement et publiée au journal officiel le 2 mai 2023.

Dans le projet de loi, adopté ce mardi 16 mai 2023, il est mentionné, par exemple, dans la mouture proposée pour adoption, qu’une grève est déclarée illégale si « elle est motivée par des objectifs politiques, d’une durée illimitée, subite, cyclique ou solidaire, motivée par un objectif étranger à l’intérêt professionnel des travailleurs, ou encore exercée sans respecter les dispositions légales ou conventionnelles ».

Le gouvernement vient donc d’enterrer une des autres libertés chèrement acquise au lendemain de la répression sanglante des manifestations d’octobre 1988. Le pays retourne à l’ère du parti unique et d’un système autoritaire.

Samia Naït Iqbal

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Y-a-t-il vraiment un « senat » ou a « parlement » dans une voyoucratie ou tout est illégitime ? Le pays et toutes ses institutions, l’argent du peuple, le pétrole, air algérie, et tout, vraiment tout, leur APPARTIENT. Celui qui a le pouvoir par la force GARDE TOUT POUR LUI. Vous ne faites que parler de choses évidentes. Le peuple ? C’est juste un instrument pour la chaire a canon et faire la chaine pour zaama halaliser le « vote » ou obtenir son sachet de lait pour se sentir heureux et l’hemdou lilah. Tout va si bien qu’on est devenu le pays le plus heureux du monde au point ou toute la planète est tellement jalouse qu’elle nous veut du mal. La maladie de la persécution est terrible chez les dictateurs.

  2. google.com, pub-4066409711933421, DIRECT, f08c47fec0942fa0 yahoo.com, 59115, RESELLER yahoo.com, 59249, RESELLER seedtag.com, 59a68018098cca0700348220, DIRECT xad.com,958,RESELLER,81cbf0a75a5e0e9a smaato.com,1100044045,RESELLER,07bcf65f187117b4 pubnative.net,1006576,RESELLER,d641df8625486a7b verve.com,15503,RESELLER,0c8f5958fc2d6270 adyoulike.com,b4bf4fdd9b0b915f746f6747ff432bde,RESELLER axonix.com,57264,RESELLER admanmedia.com,43,RESELLER onetag.com,75779831fd8c740,DIRECT yahoo.com,58905,RESELLER,e1a5b5b6e3255540 appnexus.com,13099,RESELLER advertising.comm,28246,RESELLER rubiconproject.com,11006,RESELLER,0bfd66d529a55807 google.com,pub-3769010358500643,RESELLER,f08c47fec0942fa0 freewheel.tv,20393,RESELLER freewheel.tv,24377,RESELLER smilewanted.com,3466,RESELLER improvedigital.com,1010,RESELLER spotxchange.com,178357,RESELLER,7842df1d2fe2db34 spotx.tv,178357,RESELLER,7842df1d2fe2db34 appnexus.com,10040,RESELLER, rubiconproject.com,19814,RESELLER,0bfd66d529a55807 pubmatic.com,158810,RESELLER,5d62403b186f2ace indexexchange.com,193216,DIRECT, rubiconproject.com,16114,DIRECT, smartadserver.com,2491,RESELLER, pubmatic.com,156439,RESELLER, pubmatic.com,154037,RESELLER, smartadserver.com,4016,RESELLER, smartadserver.com,4012,RESELLER, smartadserver.com,4071,RESELLER, smartadserver.com,4073,RESELLER, smartadserver.com,4074,RESELLER, loopme.com,11013,DIRECT,6c8d5f95897a5a3b rubiconproject.com,20744,RESELLER,0bfd66d529a55807 adagio.io,1228,RESELLER rubiconproject.com,19116,RESELLER,0bfd66d529a55807 pubmatic.com,159110,RESELLER,5d62403b186f2ace improvedigital.com,1790,RESELLER onetag.com,6b859b96c564fbe,RESELLER smartadserver.com,4111,RESELLER indexexchange.com,194558,RESELLER 33across.com,0015a00002oUk4aAAC,RESELLER,bbea06d9c4d2853c yahoo.com,57289,RESELLER,e1a5b5b6e3255540 appnexus.com,10239,RESELLER,f5ab79cb980f11d1 rubiconproject.com,16414,RESELLER,0bfd66d529a55807 vidoomy.com,9236407,DIRECT yahoo.com,56860,RESELLER,e1a5b5b6e3255540 pubmatic.com,156498,RESELLER,5d62403b186f2ace openx.com,540804929,RESELLER,6a698e2ec38604c6 indexexchange.com,192311,RESELLER appnexus.com,12475,RESELLER,f5ab79cb980f11d1 adform.com,2742,RESELLER improvedigital.com,1738,RESELLER quantum-advertising.com,6234,RESELLER appnexus.com,2579,RESELLER improvedigital.com,1220,RESELLER pubmatic.com,161484,RESELLER,5d62403b186f2ace
  3. L’Algérie actuelle est un mensonge de l’histoire. Tout est faux. Sa culture, son histoire. Son avenir est une utopie. Ceux qui tiennent son destin entre les mains n’y croient pas en son avenir. Une chose les préoccupe : remplir leurs poches et préparer l’avenir de leurs enfants pour les mettre à l’abri ailleurs. Et dire que nos parents ont versé leur sang pour cette terre que nous ne méritons pas.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tebboune-Macron : « Je suis contre la France, tout contre » !

Deux jeunes adolescents assis sur le bord d’un trottoir, l’un descendant de parents pieds noirs l’autre descendant de parents d’émigrés discutent à bâton rompus...

Les plus populaires

Commentaires récents