23 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniquéFin de mission de l'ambassadeur du Maroc en France sur fond de...

Fin de mission de l’ambassadeur du Maroc en France sur fond de tensions diplomatiques

Mohamed Benchaaboun

La mission de l’ambassadeur marocain en France a pris fin sans qu’un successeur ne soit désigné. Une décision notifiée le 19 janvier dernier, date du vote d’une résolution au Parlement européen sur la liberté d’expression et la liberté des médias au Maroc.

Le Maroc n’a officiellement plus d’ambassadeur à Paris. Dans une période de tensions avec la France, le royaume chérifien a mis fin aux fonctions de Mohamed Benchaaboun. Une annonce qui vient confirmer une tendance qui courrait depuis octobre dernier. Mais le timing de cette nouvelle est hautement symbolique.

Côté marocain, on affirme que le départ de Mohamed Benchaaboun de Paris n’était qu’une question de temps : ce dernier avait été nommé en octobre 2022 à la tête du Fonds Mohammed VI, l’une des structures économiques les plus importantes du pays et un poste non cumulable avec la fonction d’ambassadeur, explique à RFI une source diplomatique.

Dans les faits, et malgré quelques allers-retours au Maroc, Mohamed Benchaaboun n’avait pas quitté Paris et vivait toujours dans la résidence de l’ambassade.

L’annonce de sa fin de mission n’a été faite que la semaine dernière, dans le bulletin officiel marocain. Mais son départ est daté au 19 janvier : le jour du vote du Parlement européen. Un symbole alors que le pouvoir marocain fustige la responsabilité de la France dans cette résolution qui demandait notamment au Maroc de respecter les libertés de la presse…

- Advertisement -

À Rabat, Mohamed Benchaaboun est considéré comme une pointure dans son domaine. Selon plusieurs observateurs, son talent était sous-exploité à Paris. Principalement en raison des mauvaises relations actuelles.

RFI

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents