2 février 2023
spot_img
AccueilCommuniquéFuites de pétrole dans 2 pipelines à El Oued : Sonatrach dit...

Fuites de pétrole dans 2 pipelines à El Oued : Sonatrach dit contrôler la situation

CATASTROPHE

Fuites de pétrole dans 2 pipelines à El Oued : Sonatrach dit contrôler la situation

La Société nationale des hydrocarbures (Sonatrach) affirme, dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook, qu’elle contrôle les fuites de pétrole survenues jeudi au niveau de deux pipelines dans la région de Baaj, dans la wilaya d’El Oued.

Le groupe public informe qu' »après la fuite de pétrole au niveau du tube Ok1, dans la région de Baaj (W d’El Oued), le 3 septembre 2020, reliant le bassin rouge (Hassi Messaoud) et Skikda, les équipes techniques spécialisées de Sonatrach ont procédé, dès les premières heures de la journée de vendredi, à une opération d’absorption de la quantité de pétrole répandue, et entamé les travaux d’entretien au niveau de la partie endommagée par les inondations ».

La Sonatrach a indiqué que les mauvaises conditions météorologiques qui ont touché les régions du sud ces derniers jours, seraient à l’origine des deux fuites au niveau du pipeline Ok1 qui relie le bassin rouge (Hassi Messaoud) à Skikda.

Elle a précisé que cette fuite s’est produite au niveau d’une vallée dans la région, sujette actuellement à des inondations.

- Advertisement -

La première fuite a été enregistrée à la sortie de la station de pompage SP2 à Djaamaa, dans la commune d’El Oued, point 190 + 200 (PK), contrôlée par les équipes de maintenance de Sonatrach, a indiqué le communiqué, affirmant que des travaux d’entretien sont en cours.

La deuxième fuite a été, quant à elle, enregistrée au point PK 263 dans la région d’Al-Baaj, dans la wilaya déléguée d’El M’gheir.

« Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour contrôler la situation, assurer la sécurité des individus et des installations, tout en tenant compte de la préservation de l’environnement », a assuré le Groupe Sonatrach, dans son communiqué.

Sonatrach soutient que ce sont les conditions climatiques qui sont à l’origine de ces incidents. 

Auteur
Avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

26e anniversaire de l’assassinat de Benhamouda : l’UGTA à la recherche du temps perdu

L'UGTA ne sait plus sur quel pied danser avec le régime en place. Va-t-elle s'affranchir des liens qui la relie à lui ou les...

Les plus populaires

Commentaires récents