21 avril 2024
spot_img
AccueilPolitiqueHirak/journée du Chahid : le préfet de police de Paris dit non

Hirak/journée du Chahid : le préfet de police de Paris dit non

Deux appels distincts (opposition et pro-régime) à des manifestations à Paris pour ce dimanche sont interdits par le préfet de police.

Des collectifs de l’opposition ont appelé à une marche entre les places de la République et Nation ce dimanche 18 février à Paris. Voir certains appels ci-dessous. Dans la foulée, Cheb Mami, cheb Khaled, Djam… et une foule de noms d’individus proches du régime ont appelé à un rassemblement place de la Nation le même jour et la même heure que le premier appel pour célébrer la journée du chahid. Un pied de nez aux autorités françaises ! Résultat : la préfecture police refuse leur organisation tous les deux.

« En raison de risques de troubles graves à l’ordre public, le préfet de police interdit l’ensemble des manifestations prévues demain dimanche 18 février en commémoration du Chahid d’une part et en lien avec le Hirak d’autre part », a indiqué la préfecture de police de Paris.

Dimanche marque le cinquième anniversaire du Hirak, mouvement de contestation populaire pour s’opposer en 2019 à l’élection pour un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, poussé à démissionner. Des rassemblements étaient prévus dans la capitale pour la date anniversaire de la création du Hirak.

- Advertisement -

Lire ici La déclaration de cheb Khaled : TikTok – Make Your Day

Cependant, le pouvoir algérien a réactivé ses relais, comme cheb Mami et Cheb Khaled pour noyer le mouvement de contestation à Paris. Opportunistes en diable (qui peut oublier la déclaration rassurante de cheb Mami après avoir rendu visite à Bouteflika au Val-de-Grâce?), ces deux artistes n’ont jamais chanté la révolution algérienne. Les voilà aujourd’hui qu’ils viennent au secours de Tebboune et ses soutiens.

Le coup est presque réussi. La préfecture a interdit le rassemblement. Cependant,  on peut comprendre pourquoi les collectifs de l’opposition appellent à manifestement à Paris sachant que toutes les libertés sont confisquées en Algérie, ce que l’ont ne saisit pas c’est pourquoi l’appel à célébrer la journée du chahid à Paris à la même heure et au même lieu que celui pour ma célébration du 5e anniversaire du Hirak ?

La réponse est évidemment dans la question. Les cheb Khaled, cheb Mami et autres individus qu’on ne peut soupçonner d’un patriotisme exacerbé ont comme dans leur habitude répondu présent à l’appel du pouvoir pour faire avorter la marche des collectifs de la diaspora.

L.M.

Arrêté 2024-00203 NS-1

Arrêté 2024-00212 NS

16 Commentaires

  1. C’est bien, c’est même très bien. Comme ça tout ce beau monde étoffe d’autant son calendrier des commémorations par une autre date à célébrer à partir de l’année prochaine. Ainsi, l’année prochaine ils vont célébrer le premier anniversaire du  » refus de manifester », décidé injustement et meme justement aussi par la préfecture de Paris.

  2. Avec des références comme ça, c’est sûr qu’on est encore sur la bonne voie. Il ne manque plus que la journée du djihâd et celle de la teqia. Avec ces gens, plus c’est gros, mieux ça passe.
    On comprend mieux maintenant pourquoi 54 a viré au vinaigre. Que de morts, que de villages détruits, que de gens réduits au silence, que de patrimoine tant culturel que matériel dilapidé pour avoir à la fin les «constantes nationales» de Ben Bella et de Bechir Ibrahim. Et il s’en trouvent encore aujourd’hui de nos laïcs à vouloir nous faire passer la pisse de chamelle pour de la soupe.

  3. « Dans la foulée, Cheb Mami, cheb Khaled, Djam… et une foule de noms d’individus proches du régime ont appelé à un rassemblement place de la Nation le même jour et la même heure que le premier appel pour célébrer la journée du chahid ». ERREUR L. M. Cheb Mami, cheb Khaled, Djam… et une foule de noms d’individus proches du régime ont appelé à un rassemblement place de la Nation le même jour et la même heure que le PREMIER APPEL POUR CÉLÉBRER LE 5e ANNIVERSAIRE DU HIRAK et non le contraire.
    Depuis quand organise-t-on une manifestation à Paris pour célébrer la journée du chahid? A Alger manifestations interdites ni pour soutien au peuple palestinien ni pour célébration de la journée du chahid ni 3amar bouzouar et encore mois, bien sûr, pour célébrer tout anniversaire du zâama Hirak béni. Béni par qui. Par ceux-là même qui l’ont enterré. Tous à Paris pour manifester pour tout et n’importe quoi même pour les prochaines campagnes de soutien à Tebboune … si campagnes il y a! Là où nos deux vieux chebs et la porte-voix sous couverture de la FAF new look s’en mêlent, il y a forcément requin sous petite roche. Tout ça pour faire obstruction à la célébration du 5e anniversaire du Hirak. Affligeant, lamentable surtout de la part de soi-disant artistes. Mais comme dit le dicton populaire: hadha ma halbat el bagra!
    Pendant ce temps, Chengriha attend toujours une audience hypothétique de MBS que ce dernier finira certainement, à l’usure, par lui accorder. Ne dit-on pas que essamat yaghleb el qabih? Heureux les martyrs qui n’ont rien vu!

      • @Ali , tu es l’exemple type de ceux qui ont fait de l’Algérie une zriba.
        Des gens comme toi,de ton espèce, des tubes digestifs ambulants décérébrés ont fait qu’aujourd’hui des millions d’Algériens veulent devenir Français.

        • Pourquoi tant d’énervement et de vulgarité le mococco? Je t’avais dit qu tu avais raison, c’est tout. Quant à la zriba, tu es bien placé pour savoir ou elle se trouve. N’est-ce pas?

          • C’est à cela qu’on vous reconnaît comme disait Audiard.
            Tout ceux qui sont contre vos houkams, c’est des marocains, n’est ce pas ?
            Vous faites honte à la Kabylie, non seulement vous êtes des KDS, mais vous avez vendu vôtre âme pour un sandwich kachir.
            Vous êtes vraiment des déchets humains.

            • Je n’ai rien dit de tel. Je ne t’ai accusé de rien. Tu es dans une sorte de projection psychologique. C’est vrai que c’est apaisant, mais ce n’est pas la solution. Je ne comprends pas à vous voir commenter et critiquer sur un site algérien de problèmes algériens, comme si chez vous tout allait bien. Qu’est-ce qui vous permet d’être aussi condescendants et méprisants? Et si vous vous occupiez à trouver des solutions à vos impasses, nombreuses et multiples, les choses iraient beaucoup mieux, je pense. Essayez aussi d’être moins agressifs et insultants dès qu’on vous contredit. Pourquoi perdez-vous votre sang froid si facilement?

            • Justement, tout le mal nous vient de là. Pas que Ben Bella. Boumediène, Bouteflika et j’en passe, tous des marocains. Reprenez-les et nous ferons la paix.

  4. On utilise la mémoire du peuple pour propager leurs haines et imposer leur dictat et cette fois ci en France pour polluer l’atmosphère car c’est le seul endroit qui reste pour les opposants algériens pour s’exprimer librement car en Algérie le pouvoir par sa répression et sa violence a pu taire le peuple du moins pour un moment.
    Honte à ces opportunistes et corrompus qui utilisent notre mémoire collective et nos symboles pour soutenir un pouvoir rejeté par la majorité du peuple.
    Le pouvoir et ses relais sont fidèles à leurs méthodes et ils ne veulent pas changer et dire ces gens vivent en europe mais ils n’ont rien appris de l’Occident dans la gestion des problèmes politiques d’un pays.
    L’opportunisme est malheureusement plus fort que tout pour quelques privilèges.
    Pathétique.

  5. Bonjour, je souhaite qu’on m’explique pourquoi cette provocation de décider de commémorer , en France même, à Paris le 18 février « la Journée nationale du chahid » ? Pourquoi cette provocation de la France alors que cette journée a été instaurée en 1990 comme l’une des principales manifestations de l’identité nationale algérienne et en lien avec la colonisation française et même la guerre d’Algérie et que cela ne concerne que l’Algérie et personne d’autres en ce qui concerne la commémoration.

    A-t-on besoin de ce cinéma, cette bravade, cette coquetterie algérienne pour provoquer encore la France surtout que les citoyens français ne peuvent déjà plus nous sentir, ni nous voir en peinture à cause de notre prosélytisme islamique, de notre communautarisme religieux plus marquant dans les banlieues des grandes villes de France ??? On gagnerai plus à s’occuper de la question de nos martyrs, de nos chahids chez nous et c’est déjà énorme.

  6. Donc selon les mouches éléctroniques de l’illégitimité, du mensonge et de la décéption, ces mouches qui essayent par tous les moyens de perturber tout endroit ou les citoyens puissent s’exprimer librement, toute personne qui n’est pas d’accord avec la dictature, est un marocain. Quand l’hôpital se moque de la charité et quand le voleur crie “au voleur”, il n’ya plus rien a redire. Quand la progéniture du clan d’oujda, une ville qui se se trouve apparemment au pôle nord, se plaint de “marocains”, il ne faudrait vraiment pas rire, mais rigoler a tue-tête. Le mot “marocain” est maintenant devenu a la mode depuis l’arrivée de la voyoucratie et de l’incompétence a tous les échelons de la société. Fini le “hizb França” chahuté par les fils des DAF (déserteurs de l’armée Française devenus les vairs amis de fafa). Fini “la main de l’étranger” par ceux dont la progéniture se la coule douce dans les palaces justement de l’étrangers.
    Pour ce qui est du mot “marocain”, je ne vois qu’un habitant d’Afrique du Nord qui a en majorité les mêmes racines que notre peuple. Je prefère qu’on m’appelle alors “marocain” que khoroto du moyen orient dont l’intersection de nos ensembles est vraiment vide. Je me sens plus proche du marocain qui partage la même culture Amazigh que moi que de gens se trouvant a des milliers de kilomètres de ma région, dont je ne partage absolument rien, ni en culture ni en pensée. Si ceux qui se sentent khorotos et qui continuent a s’inventer des “frères” a leurs guise, se sentent confortables avec leurs personnes même s’ils sont ouvertement rejetés par leur pseudo frerots, c’est le dernier de mes soucis. Je ne peux corriger la personalité des esclaves volentaires heureux. Ils sont nés ainsi et mourront ainsi: Heureux de servir, les yeux fermés.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents