27 janvier 2023
spot_img
AccueilCommuniquéHirak/Tanekra, an III : lutte et résistance

Hirak/Tanekra, an III : lutte et résistance

Tanekra

22 février 2019-22 février 2022 : trois ans d’histoire accélérée qui nous a tenus en haleine avec ses moments exaltants d’espoir et en dernier les moments terrifiants des temps présents de descente aux enfers, écrit le Rassemblement pour la Kabylie dont la suite du communiqué est ci-dessous. 

Le vœu des Algériens, sortis en masse le 22 février 2019, d’une Algérie enfin heureuse,  dotée d’un Etat de droit respectueux des libertés, ne s’est malheureusement pas encore réalisé.
La Kabylie, qui avait initié le mouvement à  Kherrata, s’était massivement mobilisée en communion avec toutes les régions d’Algérie dans une formidable communauté de destin.
Riche de ses luttes pour les libertés démocratiques expliquant son rôle majeur dans cette grande marche de l’espoir, la Kabylie est actuellement terriblement « punie » pour son engagement.
Discours stigmatisants et racistes, arrestations en masse avec les charges les plus lourdes, accusations infâmes et infamantes de terrorisme sans preuve aucune. Tout est fait pour briser la matrice politique, intellectuelle, culturelle de la résistance et de la mobilisation.
L’été noir de Kabylie, moment culminant du malheur est à jamais gravé dans nos mémoires. L’ampleur inédite des incendies et le retard mis à les éteindre, à l’origine d’un bilan lourd en nombre de victimes et de destructions ainsi que l’affaire plus que trouble de l’abominable crime perpétré au cœur même de la Kabylie posent toujours question .
Mais la Kabylie demeurera insoumise malgré ces épreuves et résistera au rouleau compresseur de la normalisation qui s’y essaye, sans succès, depuis 60 ans.
Elle ne cédera pas aux provocations et restera fidèle à sa ligne pacifique de lutte adoptée depuis avril 80.
Dans toute l’Algérie, la répression a vidé les rues, rempli les prisons mais n’a pas atteint les cœurs ni anéanti l’espoir. Toutes les consultations électorales boycottées le démontrent. Les formes de luttes, aussi bien dans le pays que dans la diaspora, vont évoluer et s’adapter; car l’Histoire nous a  enseigné que nul ne peut  entraver la volonté d’un peuple qui veut se libérer de ses chaînes; notre passé glorieux en témoigne.
Vive l’Algérie démocratique et plurielle ! 
Libération de tous les détenus politiques et d’opinion !
ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Crash d’un hélicoptère de l’armée

Lors d'une mission de vol d'entraînement planifié, un hélicoptère de type  MI-171 s'est écrasé dans l'après-midi d'aujourd'hui, lundi 23 janvier 2023, aux environs de...

Les plus populaires

Commentaires récents