24 février 2024
spot_img
Accueil360°Ignobles verdicts contre Naït Sid, Aït Chebib et Bouhafs

Ignobles verdicts contre Naït Sid, Aït Chebib et Bouhafs

Le tribunal criminel de Dar El Beida a prononcé de très lourdes peines de prison contre Kamira Naït Sid, Bouaziz Aït Chebib et Slimane Bouhafs. L’ignoble s’est produit.

Acharnement

Une militante de l’identité amazighe, un homme politique et un chrétien ont été condamnés dans la nuit du 15 au 16 décembre à Alger. Tout un symbole.

Kamira Naït Sid est condamnée à 5 ans de prison ferme et à 100 000 dinars d’amende. Bouaziz Naït Chebib a écopé de 3 ans de prison ferme et 100 000 dinars d’amende. Et Slimane Bouhafs enlevé de Tunisie pour être ramené en Algérie est condamné à 3 ans de prison et 100 000 dinars d’amende.

Le point levé, Kamira demande aux siens de ne pas pleurer : « J’ai pris 5 ans, Mandela en a pris 27 ans ! ».

Les glaçantes révélations de Slimane Bouhafs au juge

- Advertisement -

Quelques dizaines de minutes auparavant, dans une belle plaidoirie, Me Hanoune déclare : « L’histoire a tendance à se répéter et a répéter ses bégaiements. Les dossiers se répètent et ce qui me chagrine car nous sommes en train d’acquérir de l’expérience que j’aurais aimé ne pas avoir car cela aurait signifié que nous avancions ».

L’avocat poursuit : « Sur les concepts d’autonomie, de régionalisation et de décentralisation, il rappellera que ce ne sont pas des synonymes d’indépendance. Il citera : « même l’Anp fonctionne selon des régions… Peut-on dire que l’Anp veuille diviser le pays ? » s’interroge-t-il. Bien sûr, tous les avocats qui se sont relayés ont montré la vacuité des dossiers de ces citoyens.

Qu’ont fait ces trois figures de la Kabylie ? Ont-ils tué pour passer devant un tribunal criminel ? Kamira Naït Sid est issu d’un village qui a sacrifié ses meilleurs enfants pour que l’Algérie soit indépendante. Coprésident du congrès mondial amazigh, elle n’a qu’une seule conviction : défendre son identité amazighe dont elle porte la fierté. L’ONU n’a-t-elle pas demandé sa libération immédiate ?

« Mme Nait Sid est détenue pour avoir exercé les droits consacrés aux articles 19 et 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et aux articles 19, 22 et 27 du Pacte international sur les droits civils et politiques et que sa privation de liberté est contraire aux dispositions de l’article 7 de la DUDH et de l’article 26 du Pacte. L’arrestation et la détention de Mme Nait Sid sont dénuées de fondement juridique et sont donc arbitraires », écrit le groupe de travail de l’ONU. Si vraiment cette militante était une terroriste aurait-elle bénéficié du soutien de l’ONU et de nombreuses ONG de défense des droits humains ?

Bouaziz Aït Chebib est un homme politique, connu pour ses convictions qu’il affiche. Aucun tribunal digne de ce nom ne lui trouvera un quelconque acte de violence. Mais on n’est pas dans une justice ordinaire. Le système judiciaire est caporalisé. Les juges obéissent aux verdicts du téléphone.

Il est manifeste qu’il y a en haut lieu des hommes qui en veulent à la Kabylie. Et partant, à l’Algérie. Sinon comment laisser faire l’injustice dans les palais de justice ?

Yacine K.

7 Commentaires

  1. Ce verdict de la justice aux ordres est une honte pour l’Algérie.Comment peut-on condamner en 2022 des femmes et des hommes pour leur revendication de leur identité amazighe pourtant en bonne place dans la Constitution de l’Algérie.Le système rentier arabo-islamiste hors du temps n’en finit pas à coups d’aberrations les une après les autres.

  2. « Le tribunal criminel de Dar El Beida a prononcé … ». C’est bien le cas de le dire: un tribunal vraiment CRIMINEL. Mais, comme je l’ai toujours dit, messieurs et mesdames les criminels (juges et procureurs), yedji ga3 n’harkoum! Vous ne perdez rien pour attendre. Vous allez tous faire dans votre froc au moment du jugement, le véritable qui n’est pas actionné par le téléphone mais par la seule soif de Justice. Voua avez bien lu, Justice avec un grand J, pas la vôtre, mesquine et hagara, à votre image et à celle de ceux qui vous actionnent de derrière les rideaux. Tfouh 3alikoum!

  3. Avec une junte militaire qui a imposé un puppet en ignorant l’opinion de 90% du peuple qui n’a pas quitté la rue pendant presque 2 ans, il ne faudrait jamais s’attendre a aucun brin d’humanisme de sa part. Un régime dictaorial brutal et ILLEGITIME ne respectera ni la loi – il en fait la sienne – ni les droits de qui que ce soit – Humains, animaux et nature. Il y a « eux » et « nous ». C’est de cette manière qu’ils se dissocient du peuple car il est considéré comme ennemi principal car il les remet en cause. S’il ne les remet pas en cause, le peuple sera toujours considéré comme cette populasse composée de sous hommes et sous femmes qui doit être maintenue pauvre, malade et ignorante. Eux, ils représentent la royauté en chair et en os. ils ont tout rafflé: Du pétrole aux institutions, a la police et a l’armée pour les protèger. En fait c’est pire que le colonialisme car le colinialisme n’a qu’une seule tête qu’on voit devant nous. Dans leur cas, ils sont sous forme de pieuvre a milles têtes qui change comme un caméléon, le tout faisant parti d’un même système. La preuve ? Les mêmes sont toujours au pouvoir et se maintiennent avec férocité. Je ne pense pas que ceux qui ont compris leveront le petit doigt pour défendre quoi que ce soit si demain le pays se retrouve dans des troubles car le « eux » et le « nous »est trop gravé irréversibement dans les mémoires. Le gouffre entre eux et nous est trop profond.

  4. Un gourbi, car jamais on peut appeler cela un pays.
    Cette femme vaut plus que tous les pseudos kharabes réunis.
    Fier d’être Kabyle et non arabe.
    Cette femme est la digne héritière de Fathma n’ Soumeur et de Kahina.
    Jamais je ne serais arabe et musulman, vive la Kabylie libre et laïc.

  5. Ces ignares du pouvoir algérien sont d’une ignorance incommensurable. Ils ignorent que la Kabylie est en résistance depuis plus de 2000 ans. En s’attaquant à la Kabylie, ils se sont tout simplement mis dans la poubelle de l’Histoire comme tous ceux qui s’y sont attaqués dans le passé. La Kabyle noble, fière et rebelle sera toujours debout devant le racisme, le népotisme, la haine et la stupidité. Par ces condamnations ignobles ils ne font que révéler encore davantage le courage la dignité de ces nobles fils de la Kabylie. Chaque condamnation qu tombe montre à la Kabylie et à la face du Monde ce que dignité, bravoure, charisme et intelligence veulent dire. Tous ces valeureux enfants de la Kabylie condamnés par un pouvoir haineux, fasciste et anachronique sont les Gandhi, les Mandela, les Lumumba de la Kabylie. Gloire à Kamira, Bouaziz, Slimane et tous les autres. La victoire est proche.

  6. Ce tribunal criminel devient un symbole du neo fascisme identitaire autoritaire algérien.
    Ses représentants deviennent désormais les bourreaux de la Kabylie et de la liberté et de l’identité historique de notre pays.
    L’histoire retiendra ces méfaits digne d’un comportement neo colonialiste dont le peuple, jadis a énormément souffert.
    La justice finira toujours par triompher.
    Ces gens n’ont rien appris de l’histoire.
    Le problème, le pouvoir judiciaire est détenu par les baathistes,une espèce de personnes sectaires, complexées sans culture et sans conscience.
    Ces personnes, bien connues autrefois a l’université de ben aknoune , j’imagine bien que c’est eux qui se permettent de décider sur la liberté de chacun de nous et qui se permettent de condamner sans preuves par des emprisonnements des femmes et des hommes juste pour des opinions politiques voir religieuses.
    Une honte.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici