27 septembre 2022
spot_img
AccueilMise en avantJapon : l'ex-Premier ministre Shinzo Abe assassiné

Japon : l’ex-Premier ministre Shinzo Abe assassiné

Shinzo Abe tué par un militant

L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe est décédé vendredi à l’hôpital des suites de l’attaque par balles dont il a été victime en plein meeting électoral à Nara (ouest), suscitant une vive émotion au Japon et à l’étranger.

« Shinzo Abe a été transporté (à l’hôpital) à 12H20. Il était en état d’arrêt cardio-respiratoire à son arrivée. (Les médecins ont) tenté de le réanimer. Cependant, il est malheureusement décédé à 17H03 » (08H03 GMT), a déclaré Hidetada Fukushima, professeur de médecine d’urgence à l’hôpital de l’université médicale de Nara, situé dans la ville voisine de Kashihara.

Shinzo Abe a été atteint de deux balles au cou, a précisé ce médecin.

« C’est un acte barbare en pleine campagne électorale, qui est la base de la démocratie, et c’est absolument impardonnable », avait dénoncé le Premier ministre japonais Fumio Kishida lors d’un point presse, avant que le décès de M. Abe ne soit confirmé.

- Advertisement -

Le tireur est passé aux aveux. Tetsuya Yamagami est un habitant de Nara, la ville où s’est déroulé le drame ; il est âgé de 41 ans. C’est un ancien militaire : au début des années 2000, il a servi pendant trois ans dans la marine japonaise. Ses propos sont assez confus. Il a dit aux enquêteurs qu’il n’appréciait pas le profil et les idées de Shinzo Abe mais, pour autant, il a précisé qu’il ne nourrissait pas de « rancune politique particulière » à son égard.

Le pays sous le choc

Les Japonais se ruent sur les éditions spéciales que la plupart des quotidiens ont imprimées. Toutes les chaînes de télévision ont bouleversé leurs programmes.

Dans la classe politique, c’est la sidération. La campagne en vue des élections sénatoriales qui sont prévues dimanche a été suspendue. Et par mesure de sécurité, le Premier ministre Fumio Kishida a annulé les prises de parole en public qu’il avait prévues aujourd’hui et ce week-end en vue de ce scrutin. Il est désormais sous protection rapprochée.

« Je priais pour que sa vie soit sauvée, mais malgré cela, j’ai appris la nouvelle (de sa mort). C’est vraiment regrettable. Je ne trouve pas de mots. Je présente mes sincères condoléances et prie pour que son âme repose en paix », a-t-il déclaré, très ému, aux journalistes. Avec RFI/AFP

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Près de 800 taurillons français refoulés d’Alger

Près de 800 taurillons partis de Sète (sud de la France) en bateau et bloqués dans le port d’Alger depuis plus de deux semaines...

Les plus populaires

Commentaires récents