27 mai 2022
spot_img
AccueilPolitiqueKarim Tabbou arrêté

Karim Tabbou arrêté

Karim Tabbou

Karim Tabbou, porte-parole de l’Union démocratique et sociale (UDS, non agréé) a encore une fois été arrêté ce vendredi soir cher lui par la police.

Sous Tebboune-Chanegriha une seule parole libre, les autres en prison !!! Ce samedi, Saïd Salh de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme s’interrogeait sur Twitter quant au sort de Karim Tabbou, écrivant qu' »‘aucune nouvelle de Karim Tabbou depuis son arrestation hier soir à son domicile, en garde à vue, il n’a contacté ni sa famille, ni ses avocats, on ne sais pas encore est-ce qu’il se trouve toujours au commissariat de Chateauneuf où il a été emmené hier soir. »

Qu’a donc fait Karim Tabbou pour mériter que les services de sécurité l’arrachent à sa famille en fin de journée ? Rien qui mérite une telle débauche de force si l’on était dans un pays avec des institutions légitimes et soucieuses de la légalité.

Karim Tabbou avait assisté à l’inhumation de Hakim Debbazi décédé en détention à la prison de Koléa. Cependant tout porte à croire que les propos tenus par Karim Tabbou sur ce qu’on peut qualifier de l’affaire Debbazi a irrité beaucoup de monde en haut lieu.

- Advertisement -

Dans une déclaration, Karim Tabbou a affirmé que Hakim Debbazi est mort le 18 avril suite à « un arrêt cardiaque dû à une grave déficience respiratoire ».

«Hakim Debbazi était un enfant de peuple, un modeste et humble citoyen, père de trois enfants qui s’était engagé corps et âme dans le hirak. Il a pris sur ses frêles épaules, tout le poids les revendications exprimées dans le hirak où il en devient un les principaux animateurs dans sa localité. Conscient les affres de le misère que faisait endurer le pouvoir à le population, il voulait et il croyait au changement», a écrit le porte-parole de l’UDS sur sa page Meta.

« Bien sûr que le pouvoir demeure et demeurera le seul et unique responsable de sa mort. Il répondra demain de toutes ces turpitudes et forfaitures.
L’ombre de Debbazi, même mort hantera l’esprit de tous ceux qui de près ou de loin ont provoqué cette tragique disparition.
Hier, à Hadjout, sa ville natale, ils étaient nombreux à l’accompagner à sa dernière demeure. L’émotion, la compassion, la peine et la fureur se lisaient sur les visages, exception faite pour ces « Pseudos photographes » qui prenaient des photos non pas pour immortaliser ce triste évènement mais pour épier et pister les militants présents.
En fait, ces pseudos photographes étaient des envoyés spéciaux !
Encore une fois, la preuve est donnée que le pouvoir est aux aguets. Il se sent menacé, il a peur du citoyen dans la rue, sur les lieux du travail et même dans les cimetières.
Gardons le sens de son sacrifice, restons constants et continuons notre combat pour l’avènement d’un Etat de Droit », a écrit Karim Tabbou sur sa page Facebook.
Faut-il s’étonner de cette énième arrestation après une telle déclaration ? Assurément non car il n’y a absolument rien de bien à attendre de l’équipe au pouvoir. Bien au contraire, aucune voix dissidente ne doit s’élever du peuple, estime-t-on en haut lieu.

Faut-il s’en indigner ? Evidemment oui car le pays s’enfonce dans un système totalitaire.

Près de 300 détenus d’opinion croupissent dans les prisons. Un bilan qui n’honore nullement ceux qui en sont les responsables.

Sofiane Ayache

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Dès 40 ans, la dysfonction érectile : une alerte sur des problèmes de santé plus sérieux

Le problème d’érection à répétition est un sujet presque jamais abordé ouvertement avec l’entourage. Non parce qu’il est rare mais à cause du sentiment...

Les plus populaires

Commentaires récents