4 octobre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLa famille de Fatiha Briki : "Sa place n'est pas dans une...

La famille de Fatiha Briki : « Sa place n’est pas dans une cellule »

ARBITRAIRE

La famille de Fatiha Briki : « Sa place n’est pas dans une cellule »

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué de la famille de Fatiha Briki, universitaire et militante du CNLD, arrêtée jeudi dernier par la police. 

Jeudi 17 juin 2021, nous avons appris à travers les réseaux sociaux que notre mère, soeur et tante Fatiha Briki a été arrêtée à son domicile après perquisition. Nous n’avons eu aucune nouvelle d’elle jusqu’aujourd’hui, le samedi 19 juin.

Nous sommes extrêmement inquiets par ce silence et choqués par l’injustice extrême dont cette femme à la bonté et à la générosité exemplaires est victime. Fatiha Briki a passé sa vie à oeuvrer pour le bien de son pays et à venir en aide à ses concitoyens, sans distinction aucune. Le bien-être de son pays est, et a toujours été, la priorité de chaque instant de sa vie.

Elle s’est dévouée, corps et âme, à soutenir, à aider et à réconforter tout Algérien subissant l’injustice et l’arbitraire. Elle est un exemple d’humanité, de droiture et d’honnêteté tout comme étaient ses parents qui ont donné leurs vie pour l’Algérie.

- Advertisement -

Le peuple a su le lui rendre et ils étaient des milliers de citoyennes et de citoyens à lui exprimer leur soutien dès la nouvelle de son arrestation fut connue, on tient à les remercier toutes et tous pour cet formidable élan de solidarité qui réchauffe le cœur.

Évidemment, sa place n’est pas dans une cellule au niveau des locaux de la police, mais auprès de sa famille et des gens qui l’aiment. Rien ne la retient chez la police, elle n’a rien commis d’illégal.

Nous exigeons à cet effet sa libération immédiate et sans conditions !

Pour la famille, le fils. Nassim Azzi

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Burkina Faso : le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba destitué

Le chef de la junte au pouvoir au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, destitué vendredi par le capitaine Ibrahim Traoré, a  accepté...

Les plus populaires

Commentaires récents