27 janvier 2023
spot_img
AccueilA la uneLa France est-elle raciste ?

La France est-elle raciste ?

Il a fallu d’un simple tweet d’Emmanuel Macron pour soulever un tollé quasi-général dans le monde arabe. Pourtant, le message en question se veut une main tendue et une tentative d’éveil du monde musulman plongé dans une torpeur chronique depuis de longs siècles.

« Cette Coupe du monde de football, la première organisée dans le monde arabe, témoigne de changements concrets qui sont à l’œuvre. Le Qatar s’est engagé dans cette voie et doit continuer. Il peut compter sur notre soutien » avait tweeté le chef de l’état français.

N’est-ce pas là un encouragement explicite adressé aux pays du Moyen-Orient pour sortir de l’ère des ténèbres ?

- Advertisement -

Cette déclaration est-elle la signature d’une complaisance louable de la part d’une France d’apaisement ou, au contraire, exprime-t-elle le reflet d’un mépris, voire d’une racisme latent ?

Petite analyse :

Je n’irais pas jusqu’à postuler que Marine Le Pen est une enfant de chœur car elle est la digne héritière de son loubard de père, l’humour en moins. Ceci dit, en ce qui me concerne, je considère qu’avec 41% de suffrages exprimés pour le Rassemblement National lors des élections présidentielles 2022 – alors qu’Emmanuel Macron était au plus bas dans les sondages d’opinion – le peuple français a fait preuve d’une sacrée maturité politique en ne se laissant pas berner davantage par des discours de rejet des autres, surtout quand on voit le nombre grandissant, à l’exponentielle, de femmes en voile islamique et d’hommes portant kamis et barbe hirsute, un peu partout en France. Ce qui rassure, c’est de voir les grandes agglomérations telles que Paris ou Marseille rejeter les discours extrémistes. Peut-être est-ce dû au fait que dans ces villes cosmopolites, l’harmonie, entre toutes les composantes ethniques issues des quatre coins de la planète, a fini par être considérée comme une richesse à développer et non plus comme un handicap à éradiquer ?

Le Front National doit son score relativement élevé aux régions rurales où le Français moyen n’a pas encore intégré l’idée de civilisation qui transcende les races et les religions. De nombreuses régions battent encore la mesure du « Soyons fiers, restons Gaulois » et mangeons notre pain entre petits François !

À l’inverse, chez nous, le fanatisme islamiste, équivalent, voire pire que l’intolérance Frontiste, se développe et sévit bien plus dans les grandes villes, à leur tête Alger, que dans nos campagnes, lesquelles restent encore fidèles aux valeurs traditionnelles de respect et de sagesse ancestrales.

Pour combien de temps encore ? Pas pour longtemps, j’en ai bien peur, au vu de l’intolérance religieuse qui gagne du terrain, jusque dans nos terres les plus reculées et nos montagnes les plus élevées. Ne parlons pas des sites internet qui pratiquent, sans aucun état d’âme, l’exclusion de tout débat à « contre-Coran ». Et, en termes d’urnes et de gouvernance, ne nous voilons pas la face, les régimes dits «arabes » sont les plus dictatoriaux de la planète, d’autant que le racisme chez nous est inné, dans la mesure où l’on formate les enfants dès le biberon à se considérer comme les élus d’Allah et que tout le reste de la planète est à combattre sinon à éliminer autant que possible de la Terre, laquelle est destinée, selon la rhétorique coranique, à vibrer en phase avec Allah un jour ou l’autre. Sacré programme !

À cet égard, force est d’admettre qu’un projet, si déplorable soit-il, qui se limite à l’espace restreint de l’hexagone ne peut en aucun cas se prévaloir d’une dimension plus dangereuse pour l’humanité que celle qui consiste à vouloir islamiser de force la planète entière ! Les extrémismes sont à combattre partout sur Terre, avec la seule arme qui s’impose, celle de l’éducation. Et sur ce point, évidemment, la France nous devance de dix générations, quand on sait que chez nous, nos petits chérubins subissent encore le matraquage idéologique avec des messages saugrenus remplis de ressentiments pervers tels que : En tant que musulmans, nous sommes les créatures préférées d’Allah ! Tous les autres humains sont des Kafers, ennemis de Dieu, à combattre ou à suborner ! En termes de tolérance, on ne va pas trop loin avec ce genre de message. C’est pour cela qu’en ce qui me concerne, je dis Bravo au peuple de France de nous montrer que le mépris en politique ne paie pas.

Quant à nous, nos dirigeants nous méprisent depuis 60 ans, sans que l’on puisse lever le petit doigt et espérer un jour y mettre fin. Et cela n’est rien comparativement au message de la grotte qui nous méprise depuis 14 siècles en nous imposant une dictature spirituelle irréversible ! Et ça continue encore et encore…

En conclusion, soyez vigilants, amis Français ! Les extrémismes, quels qu’ils soient, ne présagent rien de bon, ni pour la France, ni pour ce petit village, appelé Terre, dans lequel nous sommes condamnés à nous côtoyer en harmonie, c’est une question de survie pour notre espèce ! Il est de notre devoir à tous de dénoncer et de combattre, par les idées évidemment, toute forme d’extrémisme qui n’aille pas dans le sens de la fraternité entre les hommes et les femmes partageant l’espace bien minuscule de ce petit caillou perdu dans l’univers. Et en ce qui me concerne, je dénoncerai, jusqu’à mon dernier souffle de vie, l’extrémisme islamiste que le taliban Bouteflika avait remis sur selle pour duper Allah en sacrifiant la jeunesse algérienne sur l’autel de la niaiserie humaine ! Quant à la vague bleue-marine, elle se fracassera tôt ou tard sur les récifs de l’intelligence des hommes !

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

11 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

Crash d’un hélicoptère de l’armée

Lors d'une mission de vol d'entraînement planifié, un hélicoptère de type  MI-171 s'est écrasé dans l'après-midi d'aujourd'hui, lundi 23 janvier 2023, aux environs de...

Les plus populaires

Commentaires récents