today-is-a-good-day
27 février 2024
spot_img
Accueil360°Rapport de la BAD : l'Algérie larguée derrière

Rapport de la BAD : l’Algérie larguée derrière

Le nouveau rapport de la Banque africaine de développement (BAD) et de ses partenaires montre le retard de l’Algérie en matière d’industrialisation.

Ce rapport révèle que 37 pays africains ont progressé sur la voie de l’industrialisation au cours de la dernière décennie. Pour la région Afrique du Nord, nos voisins marocains et tunisiens restent très bien classés dans le top 5 des pays les plus industrialisés. L’Algérie arrive bien loin, à la 11e place derrière le Kenya et la Namibie.

Le classement place l’Afrique du sud, suivie du Maroc, de l’Egypte et de la Tunisie en tête. Trois pays proches qui font  de l’Afrique du Nord, la région la plus attractive en Afrique.

Les autorités peuvent toujours pérorer et de mentir sur la bonne santé économique du pays. Les indices les plus sérieux montrent le peu de visibilité des autorités en matière d’investissements en général.

- Advertisement -

Selon le rapport de la BAD, 37 des 52 pays africains ont vu leur niveau d’industrialisation s’accroître au cours des onze dernières années, selon un nouveau rapport publié par la Banque africaine de développement, l’Union africaine et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

Le rapport sur l’Indice de l’industrialisation en Afrique (AII) fournit une évaluation à l’échelle nationale des progrès réalisés par les 52 pays africains sur la base de 19 indicateurs clés. Le rapport permettra aux gouvernements africains d’identifier des pays de référence afin de mieux évaluer leurs propres performances industrielles et d’identifier plus efficacement les meilleures pratiques.

2 Commentaires

    • Vous semblez oublier que la Nouvelle Algérie est une force de frappe (Qawa dhariba) selon le grand Pinocchio. Tous ces indices (BAD, Banque Mondiale, FMI, etc.) sont établis sur commande du Makhzen pour attenter à la sécurité et à la stabilité de l’Algérie. Comment un pays qui jouit du meilleur système de santé en Afrique (tellement meilleur que tous ses dirigeants préfèrent se soigner en Occident) ne se voit attribuer qu’un rachitique indice de 0,5834 alors que celui du Maroc, pays le plus pauvre d’AFN selon les média nourris au lait de l’ANEP, a un indice près de 40% supérieur? Même celui de la Tunisie est supérieur de 29% à celui de la Nouvelle Algérie. Il n’y a aucun doute possible, ce rapport de la BAD a été commandé par le Makhzen jaloux de notre prochaine adhésion au groupe des BRICS, n’en déplaise au Makhzen. Pour un rapport juste et impartial de la situation économique de la Nouvelle Algérie, référez-vous au bilan de Tebboune publié récemment par l’APS. C’est l’honnêteté intellectuelle à son meilleur. Quoi qu’on dise, malgré tous les coups de boutoir dont elle est la cible, la Nouvelle Algérie continue d’avancer en fonçant droit dans le mur.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici