29 juin 2022
spot_img
AccueilChroniqueLa guerre mondiale commence en juin !

La guerre mondiale commence en juin !

FOOTAISES de Meziane Ourad

La guerre mondiale commence en juin !

Babtchenko, le reporter russe annoncé abattu puis ressuscité !!!

La guerre froide reste bien chaude. Je pensais qu’elle avait pris fin avec la chute du mur de Berlin et l’émiettement de l’empire soviétique, au siècle dernier. Non ! Les espions et complotistes sont de retour. Les cabinets noirs ont de beaux jours à vivre. D’autant que de belles hordes de terroristes islamistes tout droit sortis du septième siècle se sont invités à leurs jeux. Jeux sinistres et criminels.

Les peuples, tous les peuples de la terre sont crédules. Ils applaudissent de piètres spectacles. Vive le foot ! A bas le foot !

- Advertisement -

Ainsi donc la Russie qui accueille la coupe du monde 2018, ce mois de juin, aurait concocté l’exécution du journaliste Arkadi Babtchenko, ancien combattant passé par les deux guerres de Tchétchénie, reporter aimé, presque adulé en Russie et en Ukraine. D’abord en Russie puis en Ukraine.

Les événements de Crimée qu’on appelle en Occident l’annexion l’a définitivement fâché avec son peuple et Vladimir Poutine. Finalement, il n’est pas mort. Il n’a pas été assassiné. Sous la houlette du chef du SBU (Services de sécurité ukrainienne il a joué avec la planète à une partie de cache-cache qu’il dit avoir gagnée. Il a perdu.

Pour torpiller le mondial de Poutine, comme on a essayé de le faire avec les J.O d’hiver de Sotchi, un Etat à l’immense histoire et aussi grand territoire. est parti se fourvoyer dans une mauvaise partie de babyfoot. Tout cela applaudi par le monde des lumières, l’Occident si bien inspiré.

J’allais, ici, pleurer la disparition de Babtchenko. Je m’apprêtais à crier au scandale. J’allais rappeler que le judoka Poutine est tout de même un dictateur malgré le rempart solide qu’il constitue contre les velléités toujours impérialistes de Trump. Le clochard milliardaire.

J’allais parler de Merzoug Touati, un blogueur algérien condamné à 10 ans de prison pour avoir donné la parole à un « diplomate » israélien. Je ne parlerai pas, aujourd’hui, de ces âmes tourmentées.

Je veux juste me préparer au grand cirque que sera cette coupe du monde 2018. L’ouverture se fera entre les honnis communistes et organisateurs et les commanditaires des criminels qui font trembler le monde libre, les salafistes. Russie-Arabie Saoudite. Moi je pronostique trois à zéro pour Trotsky. Pardon ! Pour Staline. Pour qui votera Macron ? 

Bien assis sur mon fauteuil de perdant, j’admirerai le beau football, le vrai. Ce sont les joueurs qui me l’offriront.

Quant aux paris qui seront faits par ceux qui compteront les billets en coulisses, je m’en foutrais.

Certains y seront pour l’argent. Les autres nous préparent le prochain conflit mondial.

Ils vont s’embrasser. Nous essayerons de ne pas nous embraser.

Auteur
Meziane Ourad

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’écrivain et journaliste Abdelaziz Boubakir n’est plus

  L'écrivain, journaliste et enseignant universitaire algérien, Dr Abdelaziz Boubakir, est décédé mardi à l'âge de 65 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris...

Les plus populaires

Commentaires récents